Quel est le champ d’action d’un conseiller fiscal ?



Les questions fiscales sont très délicates pour être traitées par une personne qui ne s’y connaît pas. C’est d’ailleurs le cas d’une grande partie de la population. Il est donc recommandé de faire appel en temps opportun à des professionnels comme le conseiller fiscal. Quel est alors le champ d’action de ce professionnel ? On vous dit tout dans les prochaines lignes. 

Le champ d’action du conseiller fiscal ?

Le conseiller fiscal peut travailler à la fois dans le privé et dans le public. De même, il peut s’installer en tant qu’indépendant et aller directement au contact de ses clients. S’il n’en a pas encore les moyens ou l’expérience, il a aussi la possibilité de se faire embaucher par un cabinet de gestion de patrimoine. Dans la pratique, la fiscalité est loin d’être l’unique champ d’action du conseiller fiscal dans les Landes, car il est aussi formé pour gérer tous types de patrimoine.

Le conseiller fiscal peut également mettre ses compétences à profit dans une banque en tant que Gestionnaire de patrimoine financier. Il faut noter qu’il est rare de tomber sur ces cas. En effet, il faut avoir un certain niveau d’études pour prétendre à ce poste.  

Quel est le rôle du conseiller fiscal ?

L’un des premiers rôles qu’on reconnaît au conseiller fiscal est bien sûr celui d’assistant. Il doit conseiller ses clients sur le régime fiscal à choisir, et ce, dans le strict respect de la loi. En effet, une chose est de chercher le profit de ses clients, mais une autre est de ne pas aller contre la loi et de ne pas camoufler les réelles rentrées d’argent. Il doit passer au peigne fin leurs déclarations fiscales, afin qu’il n’y ait aucune erreur. Il faut dire que le conseiller fiscal joue un rôle en amont et un rôle en aval.

Le rôle en amont est de faire le point des biens et ressources de son client pour déduire toutes les incidences fiscales qui peuvent en découler. Une fois, cela fait et les déclarations réalisées, il doit pouvoir représenter son client devant l’administration fiscale en cas de problème. C’est là son rôle en aval. Puisque le client reste un novice en fiscalité, seul le conseiller fiscal saura convaincre le fisc de lâcher du lest pour que son client ne soit pas pénalisé.

Un autre rôle que beaucoup ne connaissent pas au conseiller fiscal, c’est le conseil en investissement. Eh oui, il peut valablement jouer le rôle d’un gestionnaire de patrimoine. Pour cela, il doit d’abord faire l’analyse globale des biens de son client et quand on parle de globalité, c’est vraiment tout. Cela lui permettra de lui conseiller des investissements peu risqués (investissements immobiliers, assurance-vie…) pour augmenter son patrimoine. Néanmoins, il ne s’agit que de conseils. En cas de problème, le conseiller fiscal ne peut pas être immédiatement tenu responsable des pertes. Il revient au client de suivre ou non ses conseils, mais surtout de s’assurer de leur caractère réaliste.  

Pourquoi faire appel à un conseiller fiscal ?

Si beaucoup font appel au conseiller fiscal, c’est parce qu’ils ne comprennent pas grand-chose à la fiscalité. Ils ne savent pas faire leurs déclarations fiscales et parfois, ils choisissent une option fiscale qui leur revient plus chère. L’une des raisons de faire appel à ce professionnel est donc le gain de temps, mais surtout le gain d’argent. Vous n’aurez plus à passer des heures devant un tas de papiers en additionnant des chiffres que vous ne comprenez pas.

Avec le conseiller fiscal, vous avez également droit à une assistance personnalisée. Selon le service demandé, il pourrait vous aider à augmenter vos revenus en vous suggérant les investissements les plus profitables et adaptés à votre niveau de vie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.