Quels conseils pour acheter de l’or en tant qu’entrepreneur ?

acheter-or-entrepreneur

Pour les particuliers comme pour les chefs d’entreprise qui désirent réaliser des investissements ou placer leur argent, l’or reste un choix des plus attractifs. Pour se lancer, il est primordial de réunir certaines informations de base, et cela va au-delà d’une simple connaissance du cours de l’or au moment où l’on souhaite investir.

Nous vous proposons dans cet article de précieuses informations relativement à la fiscalité ou aux moyens de conservation de l’or acheté. Pour acheter de l’or, il est également nécessaire de savoir à qui s’adresser pour des transactions fiables.

Acheter auprès des comptoirs et les boutiques spécialisées

Acheter de l’or auprès des comptoirs d’or et d’argent, c’est faire un choix sûr en matière de sécurité. En France comme en Belgique, les boutiques physiques sont également un choix conseillé pour bénéficier d’une bonne traçabilité et de prestations de qualité.

La majorité de ces interlocuteurs proposent rapidement des estimations gratuites relativement vite. Et si la plupart des boutiques possèdent également des adresses physiques, il est également possible de réaliser des ventes à distance en toute sécurité.

Ces conseils sur le rachat d’or vous donneront des indications plus précises sur les moyens de procéder pour des transactions sécurisées.

Bien connaitre la fiscalité sur l’or

Pour ce qui concerne la fiscalité de l’or, le point essentiel à retenir est qu’elle ne s’applique pas à l’achat de l’or. Les transactions d’achat sont exemptes de taxes. Les entrepreneurs peuvent donc placer leurs bénéfices dans ce type d’investissements sans craindre une imposition sur leur plus-value. La taxe est appliquée à la revente de l’or, sur les revenus réalisés.

En France, et indifféremment du fait que vous ayez acheté votre or sur le territoire ou en Belgique, posséder une facture d’achat vous permettra de jouir d’un certain régime spécifique.

C’est une taxe de 36,2% qui est appliquée sur le montant du bénéfice qui sera réalisé. Il est à noter qu’un abattement s’applique en fonction du nombre d’années ou vous conservez votre or (5% par an), ce qui équivaut à une exonération complète après 22 ans. Il vous reste en revanche la possibilité de vendre votre or (bijoux par exemple) en dehors du territoire.

Privilégier l’or physique

Les bijoux, les lingots, les pièces d’or, et toutes les formes que peut prendre l’or physique restent largement recommandés comme choix pour qui souhaite investir dans ce métal précieux. L’or physique est en effet plus simple à écouler pour les investisseurs qui souhaitent conserver la possibilité de liquider leurs possessions en cas de besoins.

Il sera nécessaire de miser sur une certaine qualité d’or, c’est-à-dire les produits qui sont caractérisés au moins par une pureté de 900 millièmes.

Les achats de votre or physique sous scellés sont le meilleur moyen de vous assurer qu’il est préservé comme il se doit. Cela garantit en outre qu’une estimation a été faite par un expert. Les scellés permettent de préserver à votre or physique son intégrité, indifféremment de la forme dans laquelle vous l’achetez. Certains dommages peuvent être causés par le temps, et d’autres par le transport.

D’un autre côté, la traçabilité de l’or physique est un atout supplémentaire en matière de sécurité.

Pour la sécurité de votre investissement, il n’est bien sûr pas recommandé de conserver l’or à la maison, fut-ce dans un coffre-fort. Il existe des entreprises spécialisées qui offrent à cet effet des prestations très satisfaisantes. Il faut seulement compter en moyenne 150 euros l’année pour garder vos possessions aurifères à l’abri. Certaines banques proposent ce service.

Les possessions dérivées de l’or : une alternative

Il existe une large diversité de produits financiers qui peuvent servir d’alternatives à un investissement dans l’or physique. Ces différents produits tiennent compte du cours de l’or. Ce sont des dérivés. Il s’agit en revanche d’un investissement qui peut être relativement risqué.

La base pour se lancer dans ce type d’investissement est d’accepter la possibilité de réaliser des pertes. Plus important encore : il existe un effet de levier très fort qui peut vous faire perdre bien plus que votre mise de départ (ou inversement, vous faire gagner plus).

À la différence de l’or physique qui reste relativement sûr comme produit, il est recommandé que seules les personnes averties, et possédant une bonne expérience peuvent prendre le risque d’investir dans les dérivés. Les fonctionnements complexes de ces produits, leur diversité, et la grande fluctuation relative en font des produits déconseillés pour les débutants.

En tant que valeur refuge clé, l’or reste un excellent moyen de préserver son épargne de l’inflation et de nombreuses conséquences perverses liées aux contextes économiques délicats. Acheter ou revendre au bon moment peut vous permettre de réaliser des bénéfices importants selon les cas.

Pour des questions évidentes de sécurité, il reste impératif de se renseigner comme il se doit, et de s’assurer de vérifier la fiabilité des interlocuteurs avec lesquels l’on souhaite réaliser des transactions d’achat ou de vente.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.