Les nouveaux enjeux des directions RSE

picture-directions-nouveaux-enjeux


Toute grande entreprise qui se respecte doit posséder une direction RSE, désormais devenue indispensable. Elle cherche ainsi à impacter positivement sur la société tout en maintenant une économie stable. L’idée est de faire en sorte que les entreprises ne se concentrent plus seulement sur leurs profits, mais également sur leur impact social et environnemental. Le point sur les essentiels à savoir et sur les enjeux de cette nouvelle branche de votre entreprise.

Les essentiels à savoir sur la RSE

La RSE regroupe l’intégralité des pratiques mises en place au sein d’une entreprise pour parvenir au respect des principes du développement durable qui touchent les branches économique, environnementale et sociale. Peu importe la taille d’une entreprise, son secteur d’activité ou son statut, elle peut entreprendre une démarche RSE si elle le souhaite. En votre qualité de chef d’entreprise, il est important pour vous de comprendre le quotidien et les enjeux des directions RSE dans la structure.

Comprendre la RSE

La RSE pour « responsabilité sociétale/sociale des entreprises » est le fait d’intégrer dans votre société les préoccupations sociales, mais aussi celles qui sont liées à l’environnement. S’y ajoutent celles qui concernent vos rapports avec les fournisseurs, clients, salariés, actionnaires ainsi que vos activités commerciales.

Le but pour l’enseigne est de respecter au mieux l’environnement, d’impacter la société de manière positive et d’être viable économiquement. De ce fait, comprendre ce qu’est la RSE est le premier pas vers une amélioration certaine. En effet, la responsabilité sociale des entreprises concerne les questions des droits de l’Homme, de la gouvernance de l’organisation, mais aussi des relations et des conditions de travail. Sont également touchés : la loyauté des pratiques, l’environnement, les questions concernant les consommateurs, les communautés ainsi que le développement local.

La direction RSE au sein d’une entreprise

La direction RSE est une branche récente des entreprises qui doit relever des enjeux importants. Il lui appartient de mettre en place des mesures visant au respect des critères sociaux, environnementaux et économiques. La création de cette branche est justifiée, car le report de la performance extra-financière de votre entreprise est l’objectif du rapport RSE devant être rédigé tous les ans. Sont concernés par ce dernier les SA, les SE et les SAC employant plus de 500 salariés ou possédant un CA de plus de 100 millions d’euros.

Le rôle de la direction RSE au sein d'une société
Le rôle de la direction RSE au sein d’une société

Les missions et obligations d’une direction RSE

Obligatoire et indispensable dans les enseignes de grande envergure, la direction RSE possède des missions essentielles qui résultent à une valorisation de l’image ainsi que des opportunités disponibles sur le marché. Par ailleurs, des réglementations qui deviendront les bases de la RSE ont été créées en 1990 jusqu’en 2000 par les gouvernements du monde entier.

Les missions d’une direction RSE

Une direction RSE réalise d’importantes missions au sein de votre entreprise. La première concerne l’évaluation des impacts de votre activité sur l’environnement et sur la société. La seconde est la sensibilisation des clients et des salariés aux enjeux liés à la société, mais aussi à l’environnement. Une autre mission qui lui revient est liée à l’anticipation des défis futurs de votre entreprise dans le but de mettre en place sa résilience dans un monde en perpétuelle évolution. Enfin, elle se doit de communiquer en toute transparence l’état d’avancement extra-financière de l’enseigne aux parties prenantes.

Les obligations d’une direction RSE

Au sein d’une entreprise, la direction RSE doit respecter certaines obligations. Il s’agit de celles qui concernent le comité du bail vert et l’annexe environnementale qui visent à encourager la concertation entre les acquéreurs à bail et les propriétaires. Elle doit également soumettre un bilan d’émission de gaz à effet de serre afin de rendre possible l’évaluation de la quantité de GES émise par les activités de l’enseigne.

La direction RSE est en outre soumise à une obligation de performance énergétique du secteur tertiaire. En atteste le décret tertiaire provenant de la loi ELAN, article 175 qui devra à terme mener à une réduction drastique de la consommation énergétique de 2030 à 2050. Pour finir, la déclaration de performance extra-financière oblige une entreprise à fournir ses données environnementales et sociales. À noter par ailleurs que la législation NRE était la première à obliger les sociétés françaises à publier leur évolution en matière de développement durable. Les lois Vigilance et Grenelle suivront par la suite.

Les enjeux de la direction RSE

La RSE est devenue pour les enseignes actuelles un outil de communication, de management et de développement, car elle contribue à l’amélioration de la productivité interne. Les enjeux de la direction RSE concernent la gouvernance, les investissements, le personnel, l’environnement et la société.

Simplifier la collecte des données RSE

Le premier enjeu d’une direction RSE est de faciliter l’accès aux données informationnelles en rassemblant celles qui sont éparpillées à travers les services internes et chez les collaborateurs externes. Force est de constater qu’elle fait encore face à des difficultés dans la collecte des données nécessaires au rapport RSE. Cette collecte est malheureusement chronophage, fastidieuse et compliquée, car en plus d’être nombreuses, les informations sont éparpillées chez les différents acteurs qui participent à la vie de l’entreprise.

Les nouveaux enjeux de la direction
Les nouveaux enjeux de la direction

Les enjeux liés à la consommation énergétique et à la conformité

Un autre enjeu pour la direction RSE d’une entreprise concerne l’optimisation de la consommation énergétique en recourant aux outils de data analytics. Ces derniers permettent la gestion de la consommation énergétique de tout un parc immobilier réparti sur plusieurs sites. Il est en outre de son devoir de s’assurer de la mise en conformité avec la loi et d’entreprendre des actions qui valoriseront la performance extra-financière de l’enseigne.

Les enjeux sociaux de la RSE

Les enjeux sociaux de la RSE consistent entre autres à aider les associations sociales via le mécénat, mais aussi à prendre part au niveau logistique et financier à des programmes humanitaires. Il s’agit également de créer une charte éthique contre la corruption et d’augmenter la rémunération des salariés au moyen de primes, d’avantages en nature ou de tickets restaurant.

La mise en place de programmes de prévention, de bien-être au travail et de santé dans l’entreprise est également de mise. Un autre enjeu social consiste à mobiliser et à perfectionner le personnel de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.