Croissance externe : pourquoi faire appel à un expert-comptable ?



L’expert-comptable est un professionnel spécialisé en comptabilité, en audit des comptes et en procédures. Généralement indépendant, il a pour missions principales de contrôler, de surveiller et de redresser la comptabilité des structures qui font appel à ses services. Il élabore également les états financiers de fin d’exercice de ses clients et les accompagne dans la gestion de leur entreprise. Le recours à un expert-comptable n’est pas une obligation légale pour les entreprises. Cependant, son intervention est vivement recommandée. Il maitrise tous les rouages de la comptabilité et de la finance, mais en plus, son domaine d’intervention est très large et s’étend jusqu’à la certification des comptes.

L’audit d’acquisition et le rôle de l’expert-comptable

L’acquisition d’entreprise est une opération délicate qui demande de recueillir et d’analyser une très grande quantité d’informations dans un délai très court. L’audit d’acquisition permet à l’acheteur potentiel d’avoir une appréciation de la santé générale de la société avant la prise de décision. Cette opération consiste en un examen, conduit par un professionnel indépendant (généralement un expert-comptable), de la situation financière, sociale et patrimoniale de l’entreprise. Cette analyse est indispensable, car elle permet d’authentifier les informations communiquées et de s’assurer que le prix de cession ne fait pas l’objet d’une surévaluation.

L’examen porte sur plusieurs aspects de l’entité : les finances, la comptabilité, le format juridique, le système d’information, le positionnement, les activités et les marchés. Il est également possible de limiter l’audit aux aspects organisationnels.

Le but de l’audit d’acquisition est de mettre en évidence tous les éventuels risques cachés. Il peut s’étendre jusqu’à la valorisation de l’entreprise. Le rapport fourni permet à l’acquéreur de prendre une décision d’achat ou non. Avant de vous engager dans une opération d’acquisition d’entreprise, renseignez-vous auprès d’un expert-comptable pour avoir une idée beaucoup plus précise de votre cible. Bien que cette démarche puisse être réalisée par un simple auditeur, il est recommandé de faire appel à un expert-comptable. Ce dernier vous fournira un avis motivé et vous conseillera sur tous les aspects, afin que vous puissiez prendre une décision judicieuse en toute connaissance de cause.

expert comptable

Le rôle de l’expert-comptable dans les opérations de fusion-acquisitions

Encore appelé « Mergers and Acquisition » ou « M&A », la fusion acquisition est une démarche juridique qui consiste à réaliser le transfert d’un patrimoine d’une société vers une autre. Tous les éléments du bilan de la société absorbée reviennent à la société absorbante, ce qui entraine une dissolution de celle-ci, sans qu’elle soit liquidée. Il s’ensuit également un échange de droits sociaux. À la fin de l’opération, les deux structures forment une seule et même entité avec des personnalités juridiques différentes.

Cette opération complexe nécessite l’intervention d’un expert-comptable. En effet, l’opération de fusion-acquisition exige une parfaite maitrise de toutes les implications juridiques, sociales, fiscales, économiques et comptables qui peuvent découler.

Seul un expert-comptable peut parvenir à mettre toute l’opération en œuvre et parvenir à de meilleurs résultats. Ce professionnel a une bonne connaissance de l’environnement juridique, fiscal et comptable. Par ailleurs, la fusion-acquisition fait appel à des écritures comptables spécifiques que seul un professionnel peut réaliser. Le Code des sociétés exige également que cette opération soit conduite par un expert-comptable, un commissaire aux comptes ou un vérificateur.

L’expert-comptable et les opérations de scissions

La scission consiste à réorganiser une société en la fractionnant en plusieurs nouvelles sociétés. C’est en réalité une technique de désinvestissement qui permet aux filiales d’une société cotée en bourse de se séparer de la société mère pour devenir une structure entièrement indépendante. Bien que la nouvelle entité appartienne toujours aux actionnaires de la société mère au début, celle-ci peut également être cotée en bourse.

Les parts dégagées par la scission ne serviront pas nécessairement à constituer de nouvelles sociétés. Elles peuvent être réinjectées dans une autre société déjà existante. Il s’agit alors d’une fusion-scission. La limite entre la fusion et la scission est très floue et reste peu compréhensible pour la plupart des personnes non expérimentées dans ce domaine.

L’expert-comptable, grâce à ses compétences et son expérience, est en mesure de conduire ces opérations. Par ailleurs, le code des sociétés exige la rédaction d’un rapport du commissaire aux comptes dans le cadre des scissions.

expert comptable

La restructuration d’entreprise

Restructurer une entreprise consiste à la réorganiser en fonction de la conjoncture. La restructuration peut aussi faire suite à une stratégie pour faire face à une situation particulière. Dans le cadre d’un tel projet, les employés sont les plus impactés dans leur travail. Ils peuvent en effet se retrouver dans une situation de travail partiel si l’entreprise se trouve en difficultés financières et qu’elle se voit contrainte de réduire l’effectif ou de suspendre provisoirement tout ou partie des activités.

La restructuration impose au dirigeant d’entreprise d’avoir un plan d’action ainsi qu’un suivi strict, afin d’évaluer l’évolution et le bon déroulement des événements. Cela implique également d’avoir une vue d’ensemble de l’organisation de l’entreprise et de son fonctionnement afin de mieux appréhender les problèmes qui pourront survenir.

De plus, cette opération a des implications économiques, financières, juridiques et comptables qui nécessitent l’intervention d’un expert-comptable. Ce professionnel est un acteur incontournable qui intervient à différents niveaux dans le processus. Il va dans un premier temps effectuer un audit financier pour évaluer l’ampleur de la situation. En fonction des résultats des analyses, il aidera le dirigeant à stabiliser la crise à court terme et lui donnera des conseils d’orientations et de choix stratégiques.

Le rachat de fonds de commerce

Le rachat de fonds de commerce fait suite à la reprise d’une entreprise. Avec l’option de rachat du fonds de commerce, l’acheteur reprend seulement les outils d’exploitation de la société rachetée, c’est-à-dire l’actif. Cette option présente de nombreuses spécificités dont il faut tenir compte avant la signature du contrat. Il est alors nécessaire de faire appel à un expert-comptable. Ce dernier fera une analyse de la situation financière de la société et pourra même réaliser l’ensemble du bilan. Cela permettra de déterminer si la société est viable à court ou moyen terme.

Le rapport d’audit indiquera également le montant de la trésorerie indispensable pour un nouveau départ. L’expert-comptable pourra également aider à évaluer la valeur réelle dudit fond en procédant à une analyse du chiffre d’affaires. Cette évaluation peut également se faire sur la base d’une estimation du bénéfice. Ce professionnel joue ici un rôle de conseiller et d’encadreur. À la fin de l’opération, il devra également matérialiser toutes les transactions par un jeu d’écritures comptables.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.