Accueil > Michaud-Nérard Thierry-Ferjeux > Monologues élitistes des élites inter-religieuses socialistes

Monologues élitistes des élites inter-religieuses socialistes

mercredi 25 février 2015, par Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard

Plusieurs idéologues sont soupçonnés de s’être entendus sur la répartition du marché des idéologies. Plusieurs fabricants d’idéologies inter-religieuses sont impliqués sur des "pratiques d’entente" dans le secteur des idéologies, dans une enquête de l’Autorité de la concurrence.

C’est pourquoi le gouvernement prépare une énième réforme des règles de la "concurrence inter-religieuse". Comme les précédentes, elle privilégie la cosmétique et ne règle rien. Il n’entre pas dans les missions des élites inter-religieuses de faire de la politique ou d’imposer une doctrine particulière.

Les Français seraient-ils des veaux ou des moutons ?

Selon Roger Cukierman, le président du Crif, "toutes les violences [antisémites] aujourd’hui […] sont commises par des jeunes musulmans"… Que penser de ces affirmations ? Roger Cukierman a-t-il raison ?

François Hollande a reçu le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) Dalil Boubakeur et le président du Crif, Roger Cukierman. Les deux hommes affirment avoir retrouvé "la voie de l’apaisement".

L’imposture politico-médiatique des élites domine le règne de la médiocrité politique. On a lu dans la presse : "Les DOM prêts à donner des jours fériés aux musulmans et aux hindous… Six députés d’outre-mer ont déposé un amendement qui reprend la proposition d’un groupe inter-religieux de la Réunion… Ainsi, les musulmans et hindous bénéficieraient de jours fériés, les catholiques en perdant un nombre égal…

Dans un geste d’amour très chrétien et de "fraternité de classe" des élites inter-religieuses, "les (élites et les élus des) Réunionnais (qui n’ont pas été consultés) seraient prêts à "sacrifier" des jours fériés d’origine chrétienne pour les "donner" aux hindous et musulmans d’outre-mer".

Alors que le débat sur la laïcité fait rage en France métropolitaine, la mesure surprend !

"Idriss Issop-Banian, le président du groupe de dialogue inter-religieux de la Réunion, qui regroupe les représentants de tous les cultes pratiqués sur l’île, est à l’origine de cette proposition… Membre du conseil réunionnais du culte musulman, il rappelle que "l’iniquité" dans la répartition des jours fériés peut nourrir "une grande frustration, un sentiment d’injustice, qui peuvent aller jusqu’à des exactions"…"

"Chez les hindous de la Réunion, la mesure est attendue avec davantage de ferveur. "Cela fait vingt ans qu’on la réclame, les jours fériés n’appartiennent pas aux catholiques, mais à la République", rappelle Sri Agoragounam Samourgompoullé, président du conseil réunionnais du culte hindou".

"Miracle de la tolérance "pays", Monseigneur Gilbert Aubry y est tout à fait favorable. "À la Réunion, nous vibrons les uns aux autres… déclame l’évêque, poète à ses heures. Pour éviter que les poisons extérieurs ne viennent nous contaminer, il faut aujourd’hui qu’on traduise dans les faits notre vivre ensemble".

"Gilbert Aubry propose de "donner" trois jours : le lundi de Pâques, le lundi de Pentecôte et le jeudi de l’Ascension. "Ce ne sont pas vraiment des fêtes religieuses, les célébrations liturgiques ont lieu le dimanche à l’église", à la Réunion".

Gilbert Aubry, poète à ses heures, fait aussi de la "politique socialiste" !

L’amendement a été déposé par Ericka Bareigts, MM. Vlody et Lebreton, députés PS de la Réunion, élus dans le droit fil de l’élection calamiteuse de Hollande en 2012, dont tout le monde subit les effets.

Si les Français et les catholiques sont des veaux ou des moutons, le règne de la médiocrité politique, et de l’imposture politico-médiatique des élites du "vivre ensemble", a quelque chose de franchement navrant.

Dr Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard


Voir en ligne : http://videos.tf1.fr/infos/2015/bou...