Widgets Amazon.fr

Accueil > Veille "habitat, logement et collectivités locales" > Logements locatif sociaux en France

Logements locatif sociaux en France

Croissance du parc et (vrais) chiffres : une contribution...

dimanche 21 décembre 2014, par Guy Lemée

A la suite de notre présentation dans HCL (et nos commentaires certainement) semaine dernière de la publication officielle sur le parc de logements locatifs sociaux au 1er janvier dernier, un correspondant HCL, lecteur attentif et (très) expert (il fut longtemps directeur des études Logement aux Fonds d’épargne de la CDC) s’exprimant à titre personnel (il est maintenant au Conseil national des Villes) nous écrit. Il termine, ainsi, un peu en "contrepoint" de notre propos : " Globalement, il convient de se réjouir que l’offre en logement locatif social se diversifie, se répartit mieux et croit en quantité et en qualité."

Voici son (court) texte complet :
=====================================================
A propos du parc de logements sociaux au 1 janvier 2014
Le répertoire annuel des logements sociaux (RPLS) donne une vision fidèle du parc des logements familiaux gérés par les OLS. Il démontre une croissance régulière du parc de logements sociaux, croissance qui résulte d’un solde entre la nouvelle production, les ventes et les démolitions. Il faut noter que la montée en régime du PNRU a conduit à voir un rythme de démolitions assez important.
Le bilan est plus que positif car une croissance de 1,1% n’a pas d’équivalent dans les pays ayant des dispositifs et des structures de parc comparables.
L’écart, souvent évoqué, entre le nombre d’agréments accordés une année et la croissance physique de l’offre n’est pas le fruit d’un tour de passe-passe.
Il résulte
· des décalages logiques entre la décision de financement et la réalisation physique des chantiers
· du fait que RPLS mesure les logements familiaux, et pas les places en foyer (personnes âgées, étudiants etc). Celles-ci sont comptabilisées dans les agréments et peuvent représenter des enjeux importants.
Il était jadis usuel de retenir un ratio de conversion pour comptabiliser des places en foyer en équivalents logements familiaux. Ces ratios ont moins de sens de nos jours, la conception des foyers a évolué et les ratios financiers peuvent fortement varier selon les sites.
Globalement, il convient de se réjouir que l’offre en logement locatif social se diversifie, se répartit mieux et croit en quantité et en qualité.

Jean-Pierre Schaefer
=================================
Ce qu’HCL a publié lundi 15 décembre 2014 :

(Citation) Au premier janvier 2014, le parc locatif social compte 4 685 800 logements en progression de 1,1 % sur un an, soit 49 300 logements supplémentaires. Entre le 2 janvier 2013 et le 1er janvier 2014, 81 800 logements sociaux ont été mis en service. Dans le même temps, 20 400 logements ont été démolis, 11 700 ont été vendus à des particuliers et près de 1 000 ont changé d’usage ou ont été restructurés. Au 1er janvier 2014, la proportion de logements vacants est de 3,0 %, en légère diminution par rapport à l’année dernière (3,2 %) ; le taux de vacance de plus de trois mois s’élève à 1,6 %. En 2013, près d’un logement sur dix a fait l’objet d’un emménagement (hors emménagement dans les nouvelles mises en service). (...)

NdR : où l’on voit bien que malgré l’opacité des chiffres (entre logements sociaux autorisés, financés, décidés, comptabilisés ici ou là...) la réalité de l’accroissement du parc locatif social est extrêmement faible et pas du tout à la hauteur, ni des besoins, ni des discours. On reste depuis quelques temps à un niveau annuel de "livraisons" de l’ordre de 80.000 nouveaux logements nets.

====================


Voir en ligne : Lettre HCL- Habitat & Collectivités Locales