Widgets Amazon.fr

Accueil > Michaud-Nérard Thierry-Ferjeux > Avec Hollande, c’est l’avènement du "chômage pour tous" et la (...)

Avec Hollande, c’est l’avènement du "chômage pour tous" et la "mort de la famille"

lundi 1er février 2016, par Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard

Les activités inhumaines de la propagande socialo-populiste menacent la survie des entreprises, des familles, des classes moyennes et les conditions de travail des êtres humains qui ont encore un emploi. Avec Hollande, c’est la destruction des ressources du "pays qui travaille" par la gabegie socialiste et les gaspillages en faveur du "tout-emploi-public". Les économistes ont attiré l’attention sur la "croissance infinie de la dette" publique, dont certaines conséquences seront irréversibles, en matière de destruction des ressources des entreprises, et donc des emplois dans le privé. C’est pourquoi Hollande justifie son existence élyséenne en se faisant le porte-parole incompétent du "catastrophisme fiscaliste" en faveur du "tout-emploi-public". Il ne peut que fabriquer un toujours plus grand nombre de ces assistés-indignés, sans aucune perspective d’avenir.
Hollande est un soi-disant social-démocrate économico-sceptique, fier d’avoir condamné la population qui travaille par son idéologie socialo-moraliste de donneur de leçon socialo-verbeux pour la taxe à 75%.
Pour défendre sa manière de voir, afin de favoriser l’avènement du nouveau monde socialo-populiste, il a mis toute l’économie du pays hors d’état de se redresser. Hollande n’hésite pas à tout mélanger, à mentir et à mettre l’économie par terre, pour exaspérer les familles et les classes moyennes qui travaillent et inoculer au pays traumatisé la pire des pestes socialistes. La justification du programme de la ligne Bleu-Marine, c’est une réaction contre le socialo-intégrisme de Hollande qui, une fois mis en œuvre par les idéologues de l’État-PS, mène la société française à la ruine, par le fiscalisme punitif, en accroissant les inégalités, en maintenant le pays réel dans un état artificiel de sous-développement socialo-soviétiste, avec la "pauvreté pour tous".
Loin de nier les dommages que Hollande a fait subir à la France, loin de nier les défis que cela pose à la ligne Bleu-Marine pour rétablir les valeurs de notre société, il faut que la débâcle de la république socialiste, et la disparition de l’idéologie du Gender, du prosélytisme gay et de la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby GOF-LGBT à l’école, soient autant de problèmes sociétaux que la ligne Bleu-Marine devra régler.
Après le scandale des régionales de 2015, la population a identifié les menaces des fraternités GOF-UMPS contre la démocratie. Cest pourquoi la ligne Bleu-Marine devra être capable d’apporter des solutions.
Loin de rejeter les progrès nécessaires d’une politique sociale et ausssi pour la mise en œuvre d’une vraie politique de la famille, il faut démontrer que la pseudo-stratégie politique de Hollande doit être inversée.
Les "changements sociétaux pro-gay imposés par la contrainte", avec la "destruction socialiste de la famille", vont laisser à nos héritiers des conditions de vie morale et matérielle tojours plus insupportables. Il faut en conséquence faire de la "résolution des problèmes de vie morale et matérielle" de la population qui travaille le "moteur social de la croissance" du développement du pays réel pour la réduction des inégalités.
Hollande, le président de la normalitude social-démocrate, ignore tout du fonctionnement des sociétés démocratiques. Il est incapable de réguler les prescriptions de la mondialisation, avec l’impérialisme US et les manipulations odieuses CIA-OTAN avec une Europe bureaucratique, composée de carriéristes professionnels incompétents, avec pour conséquence la "négation des règles démocratiques et des cultures nationales".
La ligne Bleu-Marine, c’est enfin un vrai message d’espoir pour des millions d’hommes et de femmes qui souffrent du chômage, et que Hollande, le président de la normalitude tranquille, cherche à plonger dans l’ignorance des manipulations des fraternités GOF-UMPS, contre le vote des citoyens et contre la démocratie.
Le rétablissement du "vote libre et éclairé", des citoyens non manipulés, et de la vraie démocratie, c’est la mission de la ligne Bleu-Marine pour attirer ces "jeunes qui sinterrogent sur la démocratie" et sur l’opportunité d’aller voter en 2017. C’est ce défi mystificateur des fraternités GOF-UMPS que les jeunes auront à relever et qui leur donnera enfin des "perspectives familiales et le droit au bien-être par le travail".
Les jeunes électeurs doivent savoir que leur enseignement scolaire, en matière d’idéologie politique, est en réalité constitué de beaucoup de falsifications et de descriptions déformées de la réalité du pays. Les objectifs de la propagande GOF-UMPS pour la "destruction socialiste de la famille hétérosexuelle normale" constituent le défi majeur de la "déconstruction des valeurs de la vraie France" en toute inhumanité.
La dimension politique socialiste omniprésente de l’idéologie des "ABCD de l’égalité", du prosélytisme gay et de la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT à l’école, fait que nul ne fait référence à la notion de science, pour les délires fantaisistes transgenres de la névropathe Butler et du Gender pour tous.
C’est pourquoi, pour comprendre la nature de la tyrannie idéologique du Gender et du lobby LGBT à l’école, on doit s’intéresser au "passé psychiatrique" de la plupart des protagonistes du transgenre.
Notre planète entière est devenue la victime gay-mondialiste du lobby LGBT, contre les sciences de la société. La tyrannie idéologique du lobby LGBT veut faire croire à une "fausse révolution scientifique", mais à une vraie "transformation magique de la maladie mentale" en forme d’obscurantisme scientiste pour tous.
L’application des découvertes psychiatriques modernes a, en effet, totalement transformé les mythes des soi-disant "méthodes détudes faussées du Gender et du lobby LGBT" qui n’ont jamais été constituées en conformité avec les méthodes d’études des vraies sciences. C’est pourquoi, la propagande gay-mondialiste du lobby LGBT a permis l’exploitation planétaire de la misère morale de beaucoup de jeunes névropathes, pour en faire les "victimes du prosélytisme homosexuel mondial" et servir de gibier ou de viande fraîche pour les vieillards séniles libidineux et les riches abuseurs-défenseurs de la cause gay-mondialiste.
Il faut donc situer globalement la propagande gay-mondialiste, comme un tout, pour pouvoir l’observer partout, dans toutes ses turpitudes, et dans ses conséquences néfastes sur la jeunesse du monde. En même temps, la propagande du Gender a offert un cadre conceptuel faussé pour l’idéologie des "ABCD de l’égalité" à l’école, dans lequel ont pu prendre place "tous les phénomènes de mystification possibles pour tous".
En clair, cette mystification globale des "ABCD de l’égalité" à l’école, pour la propagande du Gender, a été une "fausse révolution de l’Éducation Nationale socialiste" à la Vincent Peillon, contre les sciences de la vie, contre la biologie et contre le bon sens des parents d’élèves, des familles et des gens normaux.
La généralisation de la "névrose du Gender", et des phénomènes absurdes du transgenre, a été pour le mouvement de la "Manif pour tous" la justification de la défense générale de la vie familiale normale.


Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard


Voir en ligne : http://ripostelaique.com/avec-holla...