Accueil > AdmiNet au Canada > Ce qu’il faut savoir sur le parrainage d’un réfugié. Est-ce pour vous (...)

Ce qu’il faut savoir sur le parrainage d’un réfugié. Est-ce pour vous ?

vendredi 17 juin 2016, par Danny Kronstrom

Ce qu’il faut savoir sur le parrainage d’un réfugié. Est-ce pour vous ?

 

Donnez. Aidez. Parrainez. Ces trois mots sont utilisés par le gouvernement canadien pour répondre à la question : comment puis-je aider un réfugié ?
Sachez tout d’abord que le jumelage familial proposé par le gouvernement fédéral ne s’applique pas au Québec. Ainsi, dans notre province, il est question plutôt de parrainage collectif de réfugiés syriens, que ce soit en formant un groupe de 2 à 5 personnes ou en vous associant à un organisme de parrainage sans but lucratif.

 

Emplois pour les immigrants
Le Groupe de parrainage de réfugiés (2 à 5 personnes) doit, sur le plan financier, assumer pendant un an tous les coûts d’installation et d’établissement au Québec du parrainé et des membres de sa famille (frais de logement, d’ameublement, de déplacement, de nourriture et d’habillement).
Deuxièmement, il doit prendre en charge les déboursés pour les soins et services de santé non couverts ou non remboursés par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ).
Troisièmement, les coûts relatifs à la préparation et aux démarches requises pour l’insertion en emploi pour les immigrants sont aussi à ses frais. Le groupe de parrains s’engage enfin à aider les réfugiés dans l’apprentissage du français et à contribuer à leur intégration à la vie québécoise.

 

Organisme de parrainage sans but lucratif
Si vous optez plutôt pour vous associer à un organisme de parrainage sans but lucratif, vous promettez à titre de parrain de respecter tous les engagements et responsabilités, tandis que l’organisme s’engage à respecter toutes les conditions applicables aux organismes sans but lucratif.
En termes concrets, le parrain s’occupe des responsabilités morales (accueil et soutien) et l’organisme retenu, des responsabilités financières (caution financière).
En communiquant avec le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec, vous pourrez obtenir d’autres informations et connaître les organismes de votre région intéressés par un parrainage de réfugiés. Vous avez donc le choix entre ces deux formules qui comportent toutes les deux une implication personnelle de plusieurs mois, mais aussi financière pour le Groupe de parrainage de 2 à 5 personnes.