Accueil > Michaud-Nérard Thierry-Ferjeux > 2015, l’année de toutes les trahisons de l’UE et des usurpateurs UMPS de la (...)

2015, l’année de toutes les trahisons de l’UE et des usurpateurs UMPS de la politique

lundi 4 janvier 2016, par Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard

La trahison, c’est la seconde nature des politiciens véreux de l’UE et des partis UMPS maffieux. L’UMPS des maffieux n’est pas née dans le désert de l’offre politique, mais contre la vraie politique de Marine.
La trahison des usurpateurs UMPS de la politique découle de la tyrannie idéologique des activistes en tablier, les soi-disant humanistes GOF-LGBTQ qui infiltrent tous les rouages de l’État-PS. L’invasion de l’école par l’idéologie des "ABCD de l’égalité", par le prosélytisme et la propagande homosexuelle, bi-, trans-, LGBT contre l’avis des familles, des parents d’élèves et des trop rares enseignants non politisés, est le signe de la déconstruction des valeurs par les idéologues militants et malfaisants de la république socialiste de Hollande.
Le gouvernement Ayrault a bénéficié du soutien du Peillon-déconstructeur-humaniste-en-tablier pour propager la novlangue du "cannabis pour tous" à l’école, de la suppression des notes et du "bac pour tous". Suite au combat du mouvement de la "Manif pour tous", on ne voit pas de succès spécifique de l’idéologie des "ABCD de l’égalité", les alliés stratégiques du prosélytisme homosexuel à l’école de la république socialiste.
L’Occident chrétien semble donc être en pleine déconstruction post soviétique et reconstruction, selon les valeurs nationales des patries, contre le "mondialisme affairiste des social-bourgeois". Les social-trahisons des usurpateurs de l’UE et de l’UMPS proclament leur volonté d’en finir avec les démocraties des peuples.
Les social-trahisons de l’UE et de l’UMPS sont les effets pernicieux des déconstructeurs-humanistes-en-tablier du GOF et les causes des contradictions de la propagande socialo-populiste. Elles ne peuvent que désigner les véritables responsables de la république socialiste comme les "activistes de l’anti-France"et de "l’ignominie des actes et proclamations", au détriment des Chrétiens, des Russes, des Kurdes et d’Israël.
Les social-trahisons sont les métastases des contradictions géostratégiques des États-Unis, qui sont les alliés de la République Islamique de Turquie et qui "manipulent l’Otan contre la Russie éternelle". Les USA sont les commanditaires "en sous-main" de l’attentat déclenché contre le Soukhoï 24 (SU 24) abattu en Syrie.
Or, la République Islamique de Turquie est devenue la plaque tournante des activistes et du soutien au terrorisme EI. C’est un concentré des mensonges gobés avidement par l’UE immigrationniste de Merkel. Si les Turcs attaquent les Kurdes et la Russie, ils attaquent les pays européens avec les vagues de migrants.
Avec la République Islamique de Turquie, contre les Russes et l’UE, on assiste à ce qui ressemble à "une nouvelle forme de terrorisme modéré de l’islam politique conquérant", en guerre insidieuse et déterminée contre l’Occident chrétien. On comprend que Hollande l’audacieux se cache derrière les humanistes-en-tablier qui veulent "maintenir le désordre par la déconstruction des mœurs et des traditions des familles normales".
Les attaques masquées de la République Islamique de Turquie au sein de l’OTAN sont la preuve que "l’Occident chrétien ne peut pas et ne veut pas gagner cette guerre de l’islam politique conquérant". Hollande ne peut pas gagner "ses guerres", contre l’islam conquérant, "à coups de déclarations et de condamnations vides de sens". Hollande est aux bons esprits de la gauche bobo, ce que l’insignifiant Obama, avec Kerry le clown, sont à la paix au Proche-Orient, et ce qu’est la "peste impérialiste US au social-choléra".
Hollande, et l’UE immigrationniste de Merkel, sont les alliés objectifs des arabo-musulmans contre les peuples européens. C’est pourquoi, la plupart des bi-nationaux, qui agissent au sein de l’État-PS, soutiennent, en réalité, la vision du monde de l’État-Islamique, assurément partagée par des milliers de bi-nationaux sur le sol de France. On comprend que les djihadistes bénéficient du soutien affectif et moral des indignés, et des sympathisants bi-nationaux plus ou moins assumés. Il semble que beaucoup, parmi les jeunes bi-nationaux, ont intériorisé la haine des vrais Français, transmise par la société politico-médiatique des intellos gauchistes.
Il est clair que "la presse social-bourgeoise, alliée du Peillon-déconstructeur-humaniste-en-tablier", fait des jeunes bi-nationaux "des assistés et des victimes désignées", des soi-disant ghettos des banlieues.
La propagande socialo-populiste de "l’État-Providence pour tous" vise à supprimer toute perspective d’avenir. Idéologiquement programmés, ils croient ne pas avoir d’avenir cohérent "dans le pays de la social-médiocratie de Hollande". Les conséquences de l’idéologie GOF-social-bourgeoise du Peillon-déconstructeur-humaniste-en-tablier sont que "la famille, le travail et la vie en société, selon les traditions et les mœurs de l’Occident chrétien, n’ont plus aucun sens", face aux revendications identitaires, relayées par les activistes de l’islam radical. Pour les activistes du GOF, "l’idéologie social-bourgeoise du Peillon-déconstructeur-humaniste-en-tablier" est le moyen de "sacraliser leur haine des crèches de l’Occident chrétien", de la légitimer et de "justifier leur agressivité laïcarde anti-nationale, anti-chrétienne et anti-française". Ils ont une caractéristique commune avec les islamistes, à savoir une adhésion sectaire à une version radicale de la laïcité et de l’islam.
En clair, l’idéologie social-bourgeoise gay-friendly du Peillon-déconstructeur-humaniste-en-tablier et des activistes GOF-LGBT est la justification de "la volonté de rupture avec la société de l’Occident chrétien".
C’est ce qui alimente idéologiquement les bi-nationaux séduits par les attentats jihadistes, contre les pervers et les corrompus de la consommation social-abrutie de l’Occident déchristianisé. La presse décrit des groupes de jeunes déclassés des cités ou des "poor inner cities" (quartiers pauvres en ville) qui constituent une armée de réserve djihadiste, en mal de valeurs religieuses traditionnelles, contre une Europe pervertie.
Chez les jeunes désaffiliés, "la dignité retrouvée dans la religion" est la motivation de la révolte contre "la haine de la société socialo-populiste vis-à-vis d’elle-même", entretenue par les médiocres social-bourgeois du type gay-friendly, notamment du Peillon-déconstructeur-humaniste-en-tablier et des activistes GOF-LGBT.
On comprend que ces jeunes n’ont pas leur place dans ce monde des social-bourgeois gâtés-pourris. C’est pourquoi, ils deviennent les juges farouches de ces hérétiques et de ces impies de la social-bourgeoisie gay-friendly, qui leur inspire tant de mépris, ce que la plupart des gens normaux peuvent comprendre.
Et toujours selon la presse AntiK : "LÉtat islamique possède tous les réquisits pour être reconnu comme un État… Un article de la revue de Daech, Dabiq, cite nombre de spécialistes occidentaux qui font le même constat. LIrak et la Syrie ne redeviendront pas ce quils étaient (…). ISIS offre à ceux qui vivent sous sa loi une meilleure gouvernance à certains égards que ce quils recevaient de lÉtat précédent. La corruption est beaucoup moins répandue et la justice, quoique brutale, est rapide et appliquée plus justement".

Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard


Voir en ligne : http://ripostelaique.com/2015-lanne...