Widgets Amazon.fr

Accueil > Veille "habitat, logement et collectivités locales" > Après DEXIA... Les Caisses d’Epargne en difficulté ?

Après DEXIA... Les Caisses d’Epargne en difficulté ?

mercredi 1er octobre 2008

Notre volatile préféré, le Canard Enchaîné de ce mercredi titre sur de possibles difficultés des Caisses d’Epargne : L’épargne de l’Ecureuil s’en va de la caisse...

Cette image (s’en aller de la "caisse") a souvent été réservée aux papiers concernant la Caisse des dépôts et consignations dans ses colonnes satiriques.

Mais il est vrai que les Caisses (d’épargne) ont longtemps fait figure de cousins (de Province) de la majestueuse Caisse (des dépôts)... cousins qui se sont totalement émancipés sous la houlette de Charles Milhaud  ; la rupture fut consommée avec art lors de l’affaire de la banque d’affaires - justement - de la Caisse (des dépots) aujourd’hui réunie avec celle des banques populaires sous le doux nom de Natixis (cette manie des X....) objet de toutes les craintes des Caisses (d’épargne) si on en croit la presse spécialisée et l’hebdomadaire du mercredi.

Dexia (encore un X !) partage avec les Caisses d’Epargne ces affres familiales, cette relation (filiale dans ce cas) avec l’ Etablissement public à caractère spécial qui jouxte le Musée d’Orsay (la CDC ) : on se souvient que DEXIA (alors CLF pour crédit local de France) fut pour l’essentiel créée par scission de ladite Caisse (des dépôts et consignation) en 1987.

Les deux (grandes) maisons : Dexia-CLF et Groupe des caisses d’épargne se tirent malgré ce cousinage honorable une bourre de terrain tout à fait active, en particulier dans le secteur du logement social et des collectivités locales...

Espérons qu’elles ne vont en plus pas entrer en compétition pour le titre de détenteur de l’ardoise la plus salée (pour le contribuable) ... Petit rappel, Dexia nous côute déjà (en notre modeste, mais fière qualité de contribuable) quelques 3 milliards d’Euros bien français.
Affaire à suivre...


Voir en ligne : dépêche AFP : démenti de GCE et de Mme Lagarde....