Widgets Amazon.fr

Accueil > Michaud-Nérard Thierry-Ferjeux > Valls, c’est les menaces d’atteinte à l’ordre public et (...)

Valls, c’est les menaces d’atteinte à l’ordre public et l’incitation à la Guerre civile en France

vendredi 18 décembre 2015, par Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard

Après les Tweets de Marine Le Pen et Gilbert Collard et l’enquête à Nanterre pour "diffusion d’images violentes", on attend une enquête à Nanterre concernant Valls pour "diffusion de paroles violentes", et les menaces répétées du dangereux Catalan, avec incitation aux troubles à l’ordre et à la Guerre civile en France.
Le Parquet de Nanterre ne pourra pas empêcher une enquête préliminaire pour "diffusion de paroles violentes" après les propos et les menaces répétées de Valls, à propos de la Guerre civile en France. Après les régionales, c’est la "rediabolisation" ratée de Marine Le Pen, par le Catalan et son hystérie anti-FN.
Marine Le Pen peut gagner en 2017, après la mascarade des social-traîtres, les opportunistes enfin démasqués de la fausse droite et de la gauche ripoublicaïnes, les fumeux Estrosi, Bertand, Juppé, Bayrou et la bourgeoise superficielle, digne des femmes savantes de Molière, l’idéologue bobo de gauche, NKM. 
C’est pourquoi, la mystification et les mensonges des élections régionales ont montré que si le FN a connu "une défaite électorale" apparente, c’est une juste "victoire idéologique", contre les médias corrompus de la bourgeoisie, comme la "Voix de la Grande Bourgeoisie du Nord", contre le peuple du Nord en détresse.
Si Marine Le Pen a tweeté des photos d’exactions du groupe État islamique, c’est afin de protester contre l’hystérie anti-FN et le "parallèle" odieux et insultant, effectué par le journaliste Bourdin, entre l’EI et le FN. L’enquête de la police politique vise également le député RBM, Gilbert Collard, qui a lui aussi diffusé une photo d’une victime de l’EI. Ces photos "de la propagande de Daech sont une abjection, une abomination et une véritable insulte pour toutes les victimes du terrorisme et de la barbarie", a déploré le politicien-ministre Cazeneuve, qui a aussitôt demandé que la police "puisse se saisir de l’affaire"…
Le ministre Cazeneuve ne se sent pas coupable d’avoir été incapable d’empêcher les attentats. Mais, il veut, plutôt que devoir battre sa coulpe pour ses carences, que ce soit les autres qui soient définitivement coupables, non pas de leurs carences, mais de souligner des vérités accablantes, qui sont pourtant bonnes à dire, et à montrer, au vu et au su de tous. Le ministre Cazeneuve, c’est celui qui bat sa coulpe sur la poitrine des autres, à l’image de Valls, et de son hystérie télé très médiatique anti-FN. Marine Le Pen a pleinement assumé son acte. "Qu’est-ce que je risque à montrer la réalité de ce qu’est Daech, pour montrer aux gens qui (comme le "coup de Bourdin") instrumentalisent Daech pour le comparer au Front national ?" "Le parallèle fait par Jean-Jacques Bourdin entre Daech et le FN est inacceptable. Il doit retirer ses propos immondes".
Face à Bourdin, Kepel avait dit : "Je voudrais revenir sur les liens… entre Daech et le Front… enfin les liens, pas les liens directs entre Daech et le Front national, mais ce repli identitaire, qui finalement est une communauté… d’esprit, parce que l’idée pour Daech, c’est de pousser la société française au repli identitaire."
Valls a dénoncé Marine Le Pen, qualifiée par le Catalan "d’incendiaire du débat public". Le donneur de leçons cite de "Monstrueuses photos", en tant que "faute politique et morale, non-respect des victimes" !
La suite montrera que la vraie histoire saura "réserver toutes les suites qui doivent l’être", en tant que ministres Cazeneuve-Valls, moralistes-phraseurs, et surtout incompétents pour prévenir des attentats.
Cazeneuve-Valls-Taubira préfèrent condamner "ceux qui condamnent que ceux qui commettent" !
Après Marine, Gilbert Collard a clairement indiqué : "L’État socialiste, régime policier, pour l’instant, tragi-comique : on laisse filer les terroristes et on persécute leurs pires ennemis !"
Revenons à la honteuse incitation à la "Guerre civile en France" du ministre Valls. Il semble que la "Guerre civile en France", s’il en a eu le dessein, ne soit pas tirée de son expérience révolutionnaire, ni de ses profondes réflexions. Pourtant, au fil de ses médisances, de ses proclamations, de ses ultimes mensonges, il livre sa pensée minable, de façon polémique et superficielle, à travers quantité de remarques nauséabondes, qui sont le "reflet maladif de son hystérie anti-FN". Les sorties de Valls anti-FN sont de valeur littéraire très inégales, mais toujours aussi médiocres et insultantes pour les électeurs FN.
La honteuse incitation à la "Guerre civile en France", du ministre Valls, est particulièrement précieuse et bienvenue pour faire comprendre, de façon systématique, au vrai peuple de France, la nature trompeuse de cette entreprise socialo-mondialiste de propagande anti-nationale et anti-française, faite de non-sens ! La critique du non-sens, de la propagande socialo-populiste et immigrationniste de l’idéologie socialiste, est un florilège, presque exhaustif, de toutes les absurdités des idéologues de l’État-PS, de Hollande, Valls et des autres humanistes en tablier du lobby GOF-LGBTQ, qui infiltrent toutes les institutions de l’État-PS.
La difficulté n’est pas grande de constater que cette masse de paroles sans fondements est destinée à masquer les carences de Hollande-Valls et les gesticulations médiatiques pour cacher l’inaction en politique, la nullité des remarques, condamnations avec la plus grande molle fermeté, et autres fadaises publiées par les uns et les autres, pour tenir lieu de "politique verbale" et tenter de dissimuler son caractère inintelligible.
Hollande, Valls et les autres humanistes en tablier du lobby GOF-LGBTQ ne sont que des bourgeois qui protègent les privilèges et les rentes de la caste socialiste, à laquelle ils appartiennent, contre le peuple.
Comment pourraient-ils dissimuler plus longtemps toutes les contradictions de la caste socialiste, l’alliée objective de Gattaz et de l’impérialisme affairiste et gay-mondialiste nord-américain d’Obama, fauteur de guerres dans le monde entier, sous-traitées par la CIA et la NSA, par des pays soumis interposés, comme en Ukraine, en Syrie, en Libye, etc. La guerre impérialiste de la CIA contre la Russie éternelle, selon une présentation logique, pour la rendre intelligible et donner des repères aux électeurs, est une guerre de domination idéologique, énergétique, politique et économique qui exige la soumission du monde entier.
La gestion de la politique socialiste est scandaleuse et ruineuse. La mascarade des social-traîtres, les opportunistes démasqués, de la fausse droite et de la gauche ripoublicaïnes, les fumeux Estrosi, Bertand, n’y changera rien. Ils ont déjà vendu leur âme pour un plat de lentilles socialistes et pactisé avec l’ennemi et avec le diable socialiste, en protégeant les rentes de situation de la bureaucratie en place, c’est-à-dire les dignes représentants de l’absentéisme, du militantisme politique et de la médiocratie socialiste. Les social-traîtres Estrosi, Bertand doivent quitter la droite républicaine pour rejoindre les UDF Raffarin, Juppé, Bayrou et NKM, l’idéologue bourgeoise de gauche, la bobo superficielle, digne des pires bobos de la gauche parisienne.


De Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard


Voir en ligne : http://mcetv.fr/mon-mag-politique-s...