Accueil > Michaud-Nérard Thierry-Ferjeux > Réponse à "L’heure de vérité approche", les "ABCD de l’égalité"… de Bruno (...)

Réponse à "L’heure de vérité approche", les "ABCD de l’égalité"… de Bruno Roger-Petit

lundi 1er septembre 2014, par Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard

Bref rappel du contexte historique par La Redaction I&I à lire absolument : "Nommée ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud Belkacem annonce la généralisation des "ABCD de l’égalité"… Durant ses fonctions, en tant que ministre du droit des femmes, l’une de ses mesures phares fut les "ABCD de l’égalité", mesure qui a choqué plus d’un parent. Jusqu’alors cette initiative restait au stade d’expérimentation et ne concernait que quelques écoles… Il y a quelques semaines, Najat Vallaud Belkacem nous apprenait qu’un projet "plus ambitieux que les "ABCD de l’égalité"… verra le jour à la rentrée… La ministre de l’Éducation nationale a toute l’amplitude d’action pour mener cette mesure à son terme qui paraît destructrice pour l’équilibre social et psychologique des enfants."
La réponse de Farida Belghoul n’a pas tardé : "La nomination de la chouchoute du lobby homo-, bi-, trans- et Cie, Monsieur Najat Belkacem, au poste de ministre de l’Éducation Nationale, est une déclaration de guerre aux familles de France… Il n’y a pas d’argument à introduire le sexe à l’école "dès le plus jeune âge". Point de "dialogue", mais une provocation calculée. Ils savent que le temps joue contre eux… Ils pressent le pas, car leur défaite est à l’horizon. Ils tentent donc le tout pour le tout… Méprisez le régime de la terreur, et de la calomnie… contre la JRE. Le pervers se nourrit de ténèbres et de confusions… La nomination de Najat Belkacem fait briller cette nécessité au fronton des écoles publiques… Le retrait (JRE) est cette nécessité".
La réponse à "L’heure de vérité approche", de Bruno Roger-Petit, Chroniqueur sur Le Plus, sera un "à la manière de", une paraphrase commentée a contrario destinée à désintoxiquer nos esprits de la propagande vulgaire pro LGBT dans les médias de la gauche caviar, comme Le Plus du "Nouvel Obsènemateur."
On ne pourra donc pas lire ce titre renversé de l’article controversé qui suit :
"Najat Vallaud-Belkacem contre l’école laïque : la défense de la Manif pour tous est en jeu".
"À peine nommée à l’Éducation nationale, la "Manif pour tous" est déjà la cible d’attaques. Au sujet de la réaction de la "Manif pour tous" à sa nomination, le ministère parle de "provocation"… Un front s’ouvre avec la "Manif pour tous", dont l’enjeu est la préservation de la laïcité à l’école contre la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT et pour mettre fin à la tyrannie idéologique de l’État-PS.
La ministre sera-telle à la hauteur de la laïcité, au sein de l’école de la république ?
Roger, le Petit Chroniqueur de Le Plus met en cause de la façon la plus vulgaire "Cristine Boutin, Laurent Wauquiez, et Poisson, et Morano, et tout ce que la droite française compte de populistes chrétiens, le mot poli pour dire néo-vichystes, goupillon dégainé mais sabre encore dissimulé…" Ainsi Roger, le Petit Chroniqueur de Le Plus fait partie des Pieds Nickelés de la médiocrité journalistique. C’est pourquoi il fait la cible privilégiée de sa propagande socialo-populiste, les réacs’, sur le fondement de la "Théorie du complot". Aux yeux des idéologues du lobby LGBT adeptes de l’idéologie scientiste faussée et de la superstition érigée en nec plus ultra du progrès humain, le mouvement de la "Manif pour tous" est doublement coupable.
"C’est que la nouvelle ministre de l’Éducation nationale a été l’un des plus fervents avocats de la cause du Mariage (homosexuel) pour tous et,… de la "Théorie du genre" à l’école…" Cette campagne était odieuse pour le mouvement de la "Manif pour tous", où la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT a pris le tour d’une manipulation médiatique, critiquée par le mouvement journée de retrait de l’école de Farida Belghoul, pour qui le retrait (JRE) est une nécessité transformée en succès politique. C’est pourquoi Roger, le Petit Chroniqueur de Le Plus, met en cause, sans preuve, "divers groupes extrémistes". Il désigne ainsi "La Manif pour tous, Boutin, Wauquiez et les autres sont même aller jusqu’à faire front commun avec Farida Beghoul et Alain Soral, Civitas et les Intégristes pour faire plier l’ex-ministre de l’Éducation nationale…"
Notre Pied Nickelé de la médiocrité journalistique, et de la propagande socialo-populiste, met sa foi dans "un enseignement utile, porté par les "ABCD de l’égalité" de manière… contraire aux principes de la République, garante de la laïcité de l’école publique, gratuite et obligatoire. Ce sont donc les pires forces de la droite, libérée de son surmoi…, qui s’attaquent aujourd’hui à la nouvelle ministre de l’Éducation nationale".
Le mouvement de la "Manif pour tous" est la cible qui cache le véritable objectif subversif des "ABCD de l’égalité". Si la ministre est justement suspectée d’être l’otage du lobby homosexuel, bi-, trans-, dit LGBT et complice de l’obscurantisme le plus rétrograde qui menace d’envahir l’école de la république socialiste, les "soi-disant réacs" se sont lancés dans des opérations de dénonciation de la "Théorie du genre" à l’école pour agir de manière adroite, dans le cadre du mouvement de la "Manif pour tous", comme le moyen le plus sûr d’atteindre la véritable cible : Les attaques contre la laïcité, fondement de l’école publique, par l’idéologie des "ABCD de l’égalité" et la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT à l’école de la république.
Les attaques contre la laïcité par les idéologues du lobby LGBT viennent des forces de la propagande homosexuelle qui lui sont les plus hostiles. C’est au nom de la propagande homosexuelle que la laïcité est menacée. C’est pourquoi le mouvement de la "Manif pour tous" va livrer le combat à venir pour garantir la "protection" morale des enfants des écoles, des parents d’élèves et des familles".
Il est clair que Roger, le Petit Chroniqueur de Le Plus veut faire croire à la "Théorie du complot". Ainsi,
Il ne fait pas de "distinction entre les uns et les autres, la Manif pour tous, Boutin, Morano, Wauquiez et les autres" et il met en cause, sans preuve, "divers groupes extrémistes". Roger, le Petit soldat, critique "la Bérézina républicaine subie lors de l’assaut mené par le mouvement "journée de retrait" de l’école publique, avec capitulation en rase campagne face à des forces politiques, par nature épouvantables…" Ben, voyons !
"La nouvelle ministre paraît peu capable de résister…Sa capacité de résistance semble d’autant plus compromise… qu’à de nombreuses reprises l’ex-ministre des Droits des femmes s’est placée elle-même dans des positions ambiguës, prêtant le flanc à l’éternel reproche de communautarisme(s) rampant qui lui est fait".
"Certains détracteurs ont estimé que la ministre pratiquait une lecture de la laïcité à deux vitesses, suivant que l’on soit femme musulmane ou pas"… Les Droits des femmes ne concerneraient donc plus les femmes musulmanes de France".
Notre Pied Nickelé de la propagande socialo-populiste rappelle que si "la ministre a mené ses récents combats (y compris en faveur de l’indispensable instauration du Mariage (homosexuel) pour tous) de manière plus communautariste que républicaine, les défenseurs de la tradition laïque de l’école ne peuvent qu’être dubitatifs. Le retrait des "ABCD de l’égalité", défendu par la nouvelle ministre de l’Éducation nationale, et quoi que l’on en pense, était par principe intolérable dès lors que l’on pliait face à des communautarismes religieux, qui plus est "de la pire espèce", de nature plus réactionnaire… dévastateur pour la laïcité républicaine".
Le mouvement de la "Manif pour tous" veut se montrer "fidèle à l’enseignement de la laïcité à l’école.
L’enseignement de la laïcité à l’école mérite d’être médité, histoire de rappeler combien pour la "Manif pour tous", Boutin, Wauquiez et autres, le fondement de la laïcité à l’école est inséparable de la démocratie. Le fondement de la république impose l’établissement d’un enseignement laïque, protégé de la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT à l’école.
Ce qui suit, adapté de la propagande socialo-populiste de Roger le Petit, est un peu long et fastidieux.
"Il n’appartient à personne, particulier, famille, congrégation (et le lobby LGBT) de s’interposer entre ce devoir de la nation et le droit de l’enfant à être protégé de la propagande homosexuelle à l’école. Comment l’enfant pourra-t-il être préparé à exercer sans crainte les droits que la démocratie laïque reconnaît à l’homme, si lui-même n’a pas été admis à exercer, sous forme laïque, le droit essentiel que lui reconnaît la loi, le droit à l’éducation laïque, protégée de la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT à l’école.
"Comment, plus tard, prendra-t-il au sérieux la distinction nécessaire entre l’homosexualité, qui ne relève que de la conscience individuelle, et l’ordre social et légal qui est essentiellement laïque, si lui-même dans l’exercice du premier droit qui lui est reconnu, et dans l’accomplissement du premier devoir qui lui est imposé par la loi, il est livré à une entreprise de propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT et trompé par la confusion idéologique de la sexualité à l’école et de "Théorie du genre" ?
Roger, le Petit Chroniqueur de Le Plus espère : "L’heure de vérité approche ! Najat Vallaud-Belkacem saura-t-elle dire… à la Manif pour tous et ses supporters, que la meilleure façon de protéger les enfants", c’est justement, non pas d’écarter les parents de l’école laïque, mais d’interdire à la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT, avec ses préjugés idéologiques, de la pervertir, d’empêcher le lobby LGBT d’y imposer ses croyances homosexuelles ?
Et Roger, le Petit Chroniqueur de Le Plus, de conclure en plein délire autocratique : "Si la nouvelle ministre est républicaine, laïque (et socialiste), elle saura dire… que l’école de la République est aussi là pour "libérer les enfants de leurs parents". "L’heure de vérité approche". C’est l’heure de vérité de la folie douce !