Accueil > Au jour le jour > Pauvres Français

Pauvres Français

- un poème anonyme

jeudi 19 novembre 2015

Tous ces « Français » si méprisés…
Abandonnés… et déprimés
Depuis longtemps… et chaque année !
 Se trouvèrent fort « dépourvus »
Quand il crise fut venue.
Pas un sou à épargner…
Pas un centime de côté
Dans ce pays de « malotrus »,
En ce beau monde de « vendus »,
Les braves gens ont tout perdu !
Mais nos ministres délégués.
Ont « glandouillé » durant l’été,
Pour une Europe détraquée…
Démantelée. .. martyrisée
Par la CHIMIE, les pétroliers,
Les immigrés… et les BANQUIERS,
Les « grands VOYOUS » et les drogués…
Ils oublièrent les Français !!!
lis allèrent crier famine…
Chez A. Merkel notre voisine.
La priant de bien surseoir
A notre dette... des milliards.
Nenni ! Nenni ! Répliqua-t-elle.
Il vous faudra payer vos dettes
Et même cell’ de vos voisons
Des Portugais ou des Roumains…
Des Musulmans ou des Chrétiesn.
Alors Septembre arrivera...
Et des impôts. il en pleuvra !
Impôts locaux, Impôts fonciers…
Sur les vieillards, sur les bébés…
Les retraités, les salariés…
Les maladifs… les affamés…
Les animaux martyrisés…
Gens de la rue... handicapés…
Les paysans et les fermiers...
Les policiers et les pompiers…

Les étudiants, les commerçants,
Ceux de derrière, ceux de devant !
Les pieds dans l’eau...
Nous, vermisseaux.
À qui devrons-nous ce gâchis ?
Aux responsables de Bercy ?

Les « biens-lotis » s’en tireront !
Leurs capitaux disparaîtront !
Loin de le France, émigreront,
Et. Oh ! Jamais ne reviendront.
Mais nous, mais nous
. pauvres « couillons »
Faute de mieux... nous resterons...
Et pour les riches nous paierons i
Sous les impôts, nous croulerons.
Pauvres Français...
On est trop bons !

signé : P.


Voir en ligne : http://lci.tf1.fr/france/societe/un...