Accueil > Librairie > les trafiquants de bébés à naître


Pour commander les trafiquants de bébés à naître, cliquez ici
Pour commander, cliquez ici

de Claude Jacquinot et Jacques Delaye

lundi 21 septembre 2015, par Christian Scherer

Oui des foetus humains vivants sont utilisés pour des expériences scientifiques et pour la cosmétologie »

Détails sur le produit

  • Broché
  • Editeur : PIERRE-MARCEL FAVRE. ; Édition : PIERRE-MARCEL FAVRE. (1 janvier 1984)
  • ISBN-10 : 2828901629
  • ISBN-13 : 978-2828901622

Malgré un sous-titre racoleur (« Oui des foetus humains vivants sont utilisés pour des expériences scientifiques et pour la cosmétologie »), Les trafiquants de bébés à naître s’avère décevant à la lecture.

En fait de révélations, l’ouvrage s’appuie essentiellement sur deux faits divers de trafics de foetus humains ayant défrayé les chroniques de la presse française au début des années 80, et sur deux affaires de prélèvements d’organes sur des foetus avortés, portées devant la justice par l’Association Internationale contre l’Exploitation des Foetus Humains que présidait à l’époque Claude Jacquinot. Ecrit au moment de l’instruction judiciaire, l’ouvrage ne nous renseigne pas sur l’aboutissement de ces plaintes.

Finalement, l’ouvrage s’écarte de son sujet et consacre une grande part de son volume à la question des mères porteuses (interdites depuis), à celle du don d’ovule (sans que l’on arrive à comprendre pourquoi les auteurs considèrent cet acte plus immoral que le don de sperme, qui ne semble pas les choquer), et à celui de la congélation des embryons.

Le plus gênant toutefois reste l’absence quasi-généralisée de références bibliographiques. Claude Jacquinot et Jacques Delaye citent un certain nombre de déclarations fort intéressantes mais malheureusement inutilisables faute de références.

Finalement, le seul mérite de cet ouvrage fut son style d’écriture, très accessible, interpelant la conscience du public français sur un sujet complexe et tabou où règne habituellement le plus grand silence. C’est d’ailleurs un journaliste professionnel rôdé chez RTL, France-Inter, France-Culture et Antenne 2, qui a prêté sa plume à Claude Jacquinot.

Au passage, on glanera quelques déclarations de personnalités qui occupent toujours le devant de la scène bioéthique française : Pr. Jean-Louis TOURAINE, Dr. GELLER, J.M. MEUNIER, J.J. BARJON, Ph. CASTAN, H. GOMEZ, Pr. Paul DUBOIS, J. BERNIER.


B003UAI4I2