Widgets Amazon.fr

Accueil > Au jour le jour > Le monde commence à se rendre compte de ce qui se passe vraiment en (...)

Le monde commence à se rendre compte de ce qui se passe vraiment en France

mercredi 12 juin 2013, par Christian Scherer

Commentaires vu du Canada... Le monde commence à se rendre compte de ce qui se passe vraiment en France. Il ne manque plus que la France maintenant !

« La photo, désormais internationale, de l’intrusion d’un Hommen dimanche sur le central de Roland-Garros lors de la finale brise l’ignorance. Désormais, tout le monde sait. »

Reste que pour de nombreux observateurs, favorables ou non au « mariage » homosexuel, cette mobilisation impressionne car elle subsiste malgré l’adoption de la loi et la répression policière.
« Moi je suis admirative de tous ces jeunes qui continuent de se mobiliser pour défendre des intérêts qui ne sont pas les leurs. La France est un exemple de résistance pacifique. Nous devrions en prendre de la graine » lance une mère de famille qui regrette que ce mouvement n’ait pas eu lieu dix ans plus tôt au Canada. Son mari, quant à lui, peste contre la répression policière et dénonce une grave atteinte à la liberté dans ce pays des droits de l’Homme. Et il n’est pas le seul.

« Pourquoi vouloir étouffer ou ignorer la voix du peuple, s’emporte une universitaire de Toronto. Pourquoi le gouvernement français fait-il la sourde oreille ? Devient-on plus moderne en votant des lois qui favorisent le libéralisme destructif de nos sociétés ? ». « Que les français manifestent nous le savions, mais les violences policières sur des manifestants non violents, que l’on peut voir dans des vidéos sur internet, ça, ça nous choque et nous interpelle » renchérit un étudiant à HEC Montréal.

Comme lui, beaucoup d’autres avaient du mal à imaginer un tel scénario en France :
« Je ne suis pas contre le « mariage » homosexuel, mais je suis très largement pour la liberté d’expression. Comment un pays comme la France, que l’on croyait exemplaire, peut-il réprimer ses manifestants au motif qu’ils ne sont pas d’accord avec une loi ? ».
« Si en France l’opinion devient un délit ça devient très très grave », s’offusque encore une jeune fille originaire d’Ottawa. Et pour ceux qui ignoraient ce qui se passe en ce moment en France, la photo, désormais internationale, de l’intrusion d’un Hommen dimanche sur le central de Roland-Garros lors de la finale brise l’ignorance.

Désormais, le monde sait.