Accueil > WW III > Le groupe Bilderberg

Le groupe Bilderberg

- ils se prennent pour les maîtres du monde

jeudi 3 juin 2010


[Wikipedia]
[Google]


L’Iran est-il qu’un voile pour atteindre la Russie ?

 

 

 

Voir aussi

- Le président du groupe Bilderberg dans le gouvernement de Fillon (video)
- Le groupe Bilderberg derrière le terrorisme d’État (video)
- Alain Juppé invité par le groupe Bilderberg, un huis clos international ultra sélect (sudouest)
- Provocation : Bilderberg a choisi Dresde pour sa rencontre (novorossia)
- Le Groupe BILDERBERG, c’est quoi exactement _ (enquête très complète) (video)
- François Fillon confie à Philippe de Villiers : "Les Bilderbergs, c’est eux qui nous gouvernent" (video)
- Les comptes Twitter top secret des participants du Bilderberg (rue89)
- Atlantisme : Alain Juppé et le chef de la DGSI au sommet Bilderberg 2015 (breizatao)
- Bilderberg : Mafiosi internationaux en congrès en Autriche (news360x)
- Juppé à la conférence "des maîtres du monde" du cercle Bilderberg (bfmtv)
- Catherine Pégard sera avec Alain Juppé au Bilderberg 2015 : avec quelques autres participants français (quenel+)
- Le nouveau ministre de l’économie français, M. Macron, est membre du groupe Bilderberg (stopmensonges)
- Liste des prochains participants au Bilderberg 2014 ! (fawkes)
- La franc-maçonnerie domine le gouvernement français (video)
- Que font François Fillon, Christine Lagarde et Valérie Pécresse à la conférence Bilderberg ? (egalitetreconciliation)
- Sociétés secrètes - Théories du complot (Jesse Ventura)
- Bilderberg criminals ordered air strikes on Iran by U.S. military aviation (Kavkaz)
- The majority of Bilderberg members are now in favor of military air strikes on Iran. (Prison Planet)
- Bilderberg, vous connaissez ? Je crois que vous devriez. (Le Grand Soir)
- What are the Bilderberg Group really doing in Spain ? (The Independent)
- Tout près du groupe Groupe Bilderberg... (Marianne2)
- Bilderberg 2010 : liste des participants. (Bellaciao)
- Liste des participants à la conférence Bilderberg 2006 à Ottawa (Amériquébec)
- Trilatérale, Bilderberg... pourquoi il faut en parler (mediapart)
- Bilderberg 2010, à Sitges du 3 au 6 juin (La Science au XXIe Siècle)
- Bilderberg criminals hold annual confab in Spain on June 4-7 to discuss attack on Iran (Kavkaz)
- Bilderberg : dans l’ombre du pouvoir
- BILDERBERG, les nouveaux maîtres du monde...?
- Jacques Attali, le perroquet du groupe Bilderberg (video)
- Groupe de Bilderberg et silence des médias français (Courrier International)
-  Soirée de gala avec Nicolas Sarkozy (Fondation Appel de la Conscience, 2008)
- El histórico discurso de Daniel Estulin denunciando al Grupo Bilderberg en el Parlamento Europeo (video)
- The Secret Bilderberg group intent on a New World Order are revealed in this short clip (video)


REUNION BILDERBERG, tiens salut dsk

 

(Source : Pascuser)

 

Le groupe Bilderberg

 

Constitution : 

Il a été constitué en 1952 de manière informelle, et appelé, lors de sa première réunion de constitution en mai 1954, sous le nom de "Bilderberg Group", réunion convoquée sur invitation du prince Bernhard des Pays-Bas à l’hôtel Bilderberg à Oosterbeek en Hollande (d’où son appellation). Sa réunion de constitution regroupait une centaine de banquiers, d’universitaires, de politiciens et de fonctionnaires internationaux. Ses membres s’appellent les Bilderbergers. 

 

Objet officiel : 

Construire l’unité occidentale contre l’expansion soviétique. 

 

Fonctionnement secret : 

Ses délibérations restent rigoureusement secrètes et ne donnent lieu à aucun compte rendu. La presse en est exclue et d’ailleurs il n’existe dans la salle aucune possibilité d’enregistrement manuel, mécanique, électrique ou électronique. 

 

Instigateurs et participants : 

Jusqu’en 1976 la présidence était éxercée par le prince Bernhard de Lippe, ami des industriels les plus puissants comme le notait Philippe Bernert (L’Aurore, 27 Aoüt 1976), qui ajoutait que le prince regroupait ceux-ci "au sein de l’association "Bilderberg", extraordinaire franc-maçonnerie du monde international de affaires", le terme "affaires" devant être pris dans son acceptation la plus large. Le scandale des pots-de-vins de Lockheed et le "mea culpa" du prince Bernhard contraignirent le mari de la reine des Pays-Bas à quitter la présidence du Bilderberg Group ; mais l’organisation n’en poursuivit pas moins ses activités, son "patron" véritable n’étant pas le prince, mais le milliardaire David Rockefeller. 

Ce financier américain mondialement connu est en effet à l’origine du Bilderberg Group. Son nom figure sur les premières listes de participants, notamment sur celles des personnalités présentes à la conférence de St Simons Island, en Géorgie (USA), à côté d’autres noms prestigieux : Retinger, l’instigateur, naturellement ; F.D.L. Astor, éditor du London Observer ; Georges Ball ; Pierre Commin, de la S.F.I.O. ; Allen Dulles, ancien directeur de la CIA ; le sénateur américain Fulbright ; Robert Murphy, Dean Acheson et Henry Kissinger, hommes d’états américains ; Robert Oppenheimer, le père de la bombe d’Hiroshima et de Nagasaki ; et Nelson Rockefeller, futur vice-président des USA. 

Losqu’il prit la tête du Bilderberg Group, David Rockefeller venait de créer la Trilatérale. Il en est aujourd’hui le chairman pour l’Amérique, tout en présidant le Coucil on Foreign Relations (C.F.R. ou Conseil aux relations étangères), organisme considéré comme le promoteur du Bilderberg Group et de la Trilatérale (mais le CFR ne regroupe que des affiliés américains). 

 

Relations avec les 2 autres groupes secrets :

Les liens qui unissent les trois sociétés secrètes sont si étroits qu’on s’est souvent demandé si lesdites sociétés n’étaient pas les tentacules d’un même monstre...ce qui expliquerait la présence de nombreux affiliés du Bilderberg Group au sein du C.F.R. ou de la Trilatérale. 

Nous avons vu que le financier Rockefeller animait les trois organisations. D’autres personnes sont affiliées, en même temps, à deux ou trois de ces sociétés. Par exemple : georges Bush (CFR, Trilatérale) ; Zbigniew Brzezinski (CFR, Trilatérale, Bilderberg) ; Henry Kissinger (CFR, Trilatérale, Bilderberg) ; Robert McNamara (CFR, Trilatérale, Bilderberg) ; Giovanni Agnelli (Trilatérale, Bilderberg) ; Baron Edmond de Rothschild (Trilatérale, Bilderberg) ; Thierry de Montbrial, président de l’Institut Français des Relation Internationales (Trilatérale, Bilderberg) ; Jean-Claude Casanova (Trilatérale, Bilderberg), homme de confiance de Raymond Barre (Trilatérale) et le dernier en date : Lionel Jospin (Bilderberg) ; etc. 

 

Influence : 

La grande presse a fait le silence sur les révélations de leurs fréquentes réunions secrètes, si bien que le grand public ignore tout des véritables desseins des politiciens et de financiers qui se réunissent, périodiquement, pour déterminer l’avenir du monde et resserrer leur contrôle sur les rouages essentiels des organismes supranationaux. 

La conférence de 1976 fut annulée après le scandale des pots-de-vin de Lockheed, qui provoqua la démission du prince Bernhard de Pays-Bas ; mais la tradition fut reprise, l’année suivante, à Torquay, en Grande-Bretagne, les 21,22 et 23 avril 1977, sous la présidence de Lord Home, ancien Premier ministre britannique (Sir Alec Douglas-Home). 

Le daily Mirror avait dévoilé, trois semaines plus tôt, le 4 avril exactement, les noms des personnalités qui devaient y participer. Parmi elles, naturellement, le financier David Rockefeller et Henry Kissinger mais aussi, le président Giscard d’estaing (qui n’y est finalement pas allé à cause du grand bruit que le canard enchaîné a fait sur la réunion) . De son côté, la canard Enchaîné indiquait, le 13 avril, que parmi les invités figuraient : Helmut Schmidt ; Niarchos, le célèbre armateur grec ; Agnelli, le "patron" de Fiat ; le Premier ministre britannique ; le président de la Chase Manhattan Bank ; etc. Coïncidence : la réunion de Torquay précedait de qulques jours seulement deux sommêts de ce mois à Londres, l’un des "grands" de l’économie mondiale et l’autre des membres de l’OTAN. 

 

Que complotent les participants : 

Ainsi, en dépit du secret dont le Bilderberg Group entoure ses réunions, celles-ci sont l’objet d’indiscrétions qui, confirmées par les évènements, ont permis de connaître les principaux sujets proposés aux délibérations des Bilderbergers. 

Jacques Bordiot résume ainsi, dans son livre "Une main cachée dirige", les principaux sujets proposés au cours de ces dicrètes délibérations : 

-
les problèmes financiers internationaux 

-
la liberté d’émigration et d’immigration 

-
la libre circulation des produits sans entraves douanières 

-
l’union économique internationale 

-
la constitution d’une force de police internationale avec suppression des armées nationales 

-
la création d’un Parlement international 

-
la limitation de la souveraineté de états déléguée à l’ONU ou à tout autre gouvernement supranational 

"Cest comme on le voit, le processus vers la constitution d’un Gouvernement mondial", conclut Jacques
Bordiot. 

D’ailleurs, Paul Warburg, célèbre financier lié au CFR déclara le 17 Février 1950 devant les sénateurs américains : "Nous aurons un gouvernement mondial, que cela plaise ou non. La seule question est de savoir s’il sera créé par conquête ou par consentement". 

 

Les véritables idéologies : 

Cette organisation recrute des membres qui adhèrent aux idées précédentes, mais toutes les personnes ne sont pas au courant des idéologies profondes de certains des membres principaux qui font aussi partie des 2 autres sociétés secrètes (Trilatérale et CFR). 

Ces membres particuliers et qui sont d’ailleurs les plus puissants font partie de ce que nous appellerons le "cercle intérieur", le "cercle extérieur" étant l’ensemble des hommes de la finance et de la politique qui sont séduits par l’idée de l’instauration d’un gouvernement mondial qui régulera tout (au niveau politique et économique), sans être conscient des véritables motifs qui poussent le "cercle intérieur" à mettre en place un gouvernement mondial (ce sont des "marionnettes" qui sont utilisées par le cercle intérieur parce que ses membres ne peuvent pas tout changer à eux seuls : ainsi le cercle intérieur et le cercle extérieur agissent en concert mais pas pour les mêmes raisons : le cercle extérieur par désir de s’enrichir ou/et par la croyance qu’un gouvernement unique apportera plus de paix et de cohésion qu’une multitude de petits pays ; le cercle intérieur dont les membres sont déjà riches et puissants et dont les visées sont toutes autres : elles sont idéologiques). On peut avoir un aperçu des idéologies des membres du "cercle intérieur" dans le document Armes silencieuses pour des guerres sans bruits
(armesil.php). 

 

Plus précisément : 

Le cercle extérieur est constitué par les membres des conférences, comportant à la
fois des affiliés et des invités en vue de recrutement ou de paravent. 

Le premier cercle intérieur, dont tous les membres sont des Bilderbergers, est le Steering Committee (Comité de Direction), composé de 24 Européens et de 15 Américains. Ces derniers sont à peu près tous-ou ont été- affiliées au CFR. On y retrouve en effet :
George W. Ball, Robert Murphy, David Rockefeller, Arthur Dean, Dean
Rusk,etc. 

Certains de ses membres font partie d’un second cercle intérieur encore plus fermé, le Bilderberg Advisory Committee (Comité consultatif), dont on sait seulement qu’il comprend des membres européens et américains, ces derniers appartenant tous au CFR, dont le secrétaire général du Bilderberg pour les Etats-Unis, David Rockefeller. 

 

Quel remède ? 

La brochure de Robert Camman, Les véritables maîtres du monde, dont le succès a obligé Raymond barre à avouer publiquement (émission "l’heure de vérité" du 4 décembre 1985) qu’il appartenait bien à la trilatérale a mis en garde le Français contre les puissances politico-financières qui tirent les ficelles de nos politiciens. Nul ne peut ignorer aujourd’hui, malgré le mutisme des
media apeurés ou complices, que la plupart de nos politiciens sont tenus en laisse par la Trilatérale ou le Bilderberg group. 

Tous les noms cités à titre de publicité (auquel nous pouvons ajouter michel rocard qui a participé à une des réunions du Bilderberg Group) ne sont pas ceux d’agents des forces occultes. Certaines de ces personnalités ont peut-être été trompées (comme par exemple l’ex-député maire radical de La Rochelle, Michel Crépeau qui figurait parmi les affiliés de la Trilatérale en 1977 et qui la quitta lorsqu’il se rendit compte de ce qu’était réellement cette mystérieuse société. Il ne figure plus désormais dans l’annuaire de la trilatérale), elles ne participent que par aveuglement au plan mondialiste de destruction des patries et d’asservissement des peuples. 

Mais nous sommes bien obligés , si elles persévèrent dans leurs erreurs, si elles continuent de pactiser avec l’ennemi et de faciliter sa tâche, de les considérer elles-mêmes comme des adversaires. Un Rocard participant empressé du Bilderberg Group, un Barre affilié influent de la Trilatérale, complices actifs du puissant financier international Rockfeller, seraient impuissants, désarmés, inoffensifs, s’ils n’étaient pas encouragés, épaulés, soutenus,par ces milliers d’honnêtes citoyens de droite ou de gauche qui n’ont pas encore vu le danger qu’ils se représentent. Il est temps de se rendre compte que voter la gauche ou la droite, c’est laisser faire le gouvernement mondial ! 

 

Sources 

Sentinel News n°3 (octobre-novembre-decembre 1996) 

édité par : Groupe sentinelle 

8 rue Bertrand de Vogué 

51100 REIMS 

 


Soirée de gala avec Nicolas Sarkozy

Voir en ligne : http://www.cawa.fr/le-prochain-patr...