Widgets Amazon.fr

Accueil > Michaud-Nérard Thierry-Ferjeux > Le frère Xavier B et le complot anti-national"contre Marine"

Le frère Xavier B et le complot anti-national"contre Marine"

mercredi 9 décembre 2015, par Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard

Les combines des politiciens des fraternités PS "Tous contre Marine" sont expliquées par la théorie du complot. C’est le complot anti-national, anti-démocratique et anti-républicain des frères mondialistes contre les peuples. C’est pourquoi, pour comprendre, il faut prendre le temps de regarder "le dessous des cartes".
Si Valls, le frère premier ministre socialiste anti-national, est entré en action "contre Marine", c’est qu’il est au service des fraternités PS. On peut lire : "Manuel Valls, histoire dun franc-maçon", sur le blog franc-maçon de L’Express intitulé "La lumière" : "Le long passage de Manuel Valls au Grand Orient de France, de 1989 à 2005, est très étonnant… par le choix de sa loge-mère, "ni maîtres ni dieux", où il fut initié en 1989, un "atelier de trublions, de rebelles, de libertaires, d’anarchistes, de socialistes autogestionnaires"… L’Express a publié un dossier intitulé "Un franc-maçon nommé Valls"… Tout un programme ! "Alain Bauer, ancien Grand Maître du GOF de 2000 à 2003, est un ami de trente-cinq ans de Valls… Il a été initié en 1981 au GOF, avant de devenir Grand Maître en 2000. Il assure que le parrain de Manuel Valls fut le rocardien Jean-Pierre Antebi, à l’époque Grand Secrétaire aux Affaires extérieures au Conseil de l’ordre du GOF, et que les deux hommes ont été présentés par le frère Yves Colmou (aujourd’hui l’un de ses plus proches conseillers à Matignon)… "
On comprend la nature de la logique complotiste, contre le peuple, de la loge "ni maîtres ni dieux". En conséquence, le frère Manuel Valls appelle à voter pour la droite, dans trois régions. Dans le Grand Est, les élus socialistes des fraternités PS font pression sur Masseret et militent activement pour le retrait du candidat.
Jean-Pierre Masseret est sommé par l’ordre officiel intimé par Cambadélis et le SMS du frère Manuel Valls : "Tu ne peux pas avoir raison contre (nous) !" Résistant aux combines complotistes des fraternités PS, l’actuel président du conseil régional de Lorraine considère, au nom de son sens de l’engagement, que "plutôt que de se retirer, il faut se confronter. C’est l’affrontement qui fera reculer ce parti" (le Front National).
Chacun se rend compte de la "logique complotiste du front ripoublicaïn" des fraternités PS, quand le frère Manuel Valls a appelé à voter pour le candidat Les Républicains en région Grand Est, Philippe Richert !
Pour la presse, le Front National est un leurre : "Notre priorité absolue, explique Mathieu Klein, est d’empêcher l’élection du Front national. Je milite ardemment (au sein des fraternités PS ?) pour un "barrage républicain"… dans une région qui est une "porte d’entrée de l’Europe" (des migrants), une région aux quatre frontières, et la Lorraine à elle seule voit chaque jour 200 000 de ses habitants franchir la frontière…"
Nicolas Sarkozy refuse de céder à la tentation folle des "petits arrangements entre amis" et à toute fusion et à tout retrait de liste : "Pas de combines" avec le PS, annonce Sarkozy, qui dit respecter la décision du PS de se retirer dans trois régions, mais en précisant que son parti Les Républicains n’a "rien demandé".
Quand le frère Manuel Valls appelle à voter pour la droite dans trois régions, il affirme : "La grande différence avec Nicolas Sarkozy, c’est que j’assume mes responsabilités" (au sein des fraternités PS) !
Le frère Manuel V appelle à voter, pour continuer le mal des fraternités PS, contre le peuple. De plus en plus fort, le frère Manuel V est viscéralement opposé à un Front national devenu "vraiment trop populaire" !
La Voix du Nord a révélé le 04/03/2012 l’initiative de trois obédiences de la franc-maçonnerie pour un colloque public sur la bioéthique organisé à Lille. "S’il suscite un vif débat de société, la franc-maçonnerie veut y prendre part. Hier, dans la chapelle de l’hôtel lillois, l’idée était d’ouvrir la discussion autour de deux tables rondes : l’une sur la fin de vie, l’autre sur la loi de bioéthique 2011. "Il est nécessaire d’ouvrir ces débats, les chercheurs nous attendent sur ces questions", a déclaré Pierre de Saintignon. Au côté du premier adjoint à la ville de Lille et vice-président du conseil régional, se trouvait Bernard Kouchner. Il a lancé : "Félicitations aux organisateurs "d’essayer d’influencer" dans le sens de l’ouverture, de la sagesse, de l’étude des progrès".
Dans son livre "Critique de la raison politique" © Gallimard, 1981, Régis Debray met en évidence la "société d’obédience, la société de connivence", dénoncée par Marine, dans le Ch’nord : "Il nous faut, à présent, puisque le visible s’explique toujours par l’invisible, remonter à la démarche" (du complot anti-national des fraternités PS "contre Marine"). Selon Régis Debray, "Toute histoire politique, passée, présente et à venir, tient en quelques mots simples et même enfantins… C’est l’énoncé du "secret" des malheurs collectifs", c’est-à-dire l’énoncé du "secret" de tous les malheurs des peuples, soumis aux combines des politiciens véreux, les menteurs, manipulateurs et profiteurs de la logique complotiste du front ripoublicaïn des fraternités PS.
Dans un entretien à l’Express, le frère Xavier B annonce qu’il est "franc-maçon" depuis 1995 dans une loge de l’obédience maçonnique du Grand Orient de France, dont il s’est "mis en retrait" depuis son entrée au gouvernement en 2004. Interrogé sur son choix de l’obédience du Grand Orient de France, "de gauche", le frère Xavier B précise que ce choix n’est pas dû "au hasard : "Ma logique d’ouverture à leurs idées m’a porté vers le Grand Orient de France". Quand le frère Xavier B affirme : "J’ai démissionné de la franc-maçonnerie", on comprend que c’est d’une famille qu’il s’agit. Mais, si on peut quitter sa famille, on ne l’abandonne jamais.
C’est pourquoi le candidat des Républicains veut tromper les électeurs pour "conserver à gauche" la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, les bénéficiaires des postes, de rentes de situation, de frais de mission et de subventions, pour le plus grand bien des politiciens des fraternités PS et des grands bourgeois du Nord.
Le frère Xavier B est toujours resté un petit-bourgeois, un commercial-assureur et, comme on dit, un "petit notable de province d’une petite ville de Picardie". C’est pourquoi, le petit-bourgeois député-maire de Saint-Quentin est tout naturellement un larbin au service de la grande bourgeoisie usurpatrice du Ch’nord.
Lu dans lexpress.fr : "Je pense que je peux incarner une méthode et une ambition différentes des autres candidats dont on parle aujourd’hui"… le (frère) franc-maçon Xavier B se décrit comme "un provincial" qui "ne fait pas partie de l’aristocratie politique", et qui rêve pourtant d’être un autre "président normal".
Selon christroi.over-blog.com, "Nous apprenons (le 14 octobre 2013) d’une manière presque inaudible dans les médias (qui vont faire monter en puissance ce pantin), que le (frère) Xavier B, membre du Grand Orient, au sein de la loge "Les Fils d’Isis", à Tergnier (le sucre !), près de Saint-Quentin (Aisne), a confirmé, "très discrètement, dans une quasi clandestinité"…, sa candidature pour la présidentielle de 2017… On comprend pourquoi il a affirmé qu’il a "un devoir "d’unité" au sein de l’UMPS" : "Tous contre Marine".
N’oublions pas qu’il a posé sa candidature pour la présidentielle de 2017 et qu’il aura besoin de "tous ses frères et amis". Le frère Xavier B se présente comme un apôtre de la laïcité, si bien abusée à l’école, par l’idéologie des "ABCD de l’égalité" et par les idéologues du lobby GOF-LGBTQ des fraternités PS.
Révélée en plein débat complotiste "contre Marine", lors de la campagne des élections régionales, l’appartenance maçonnique du frère Xavier B fait désormais de lui ipso facto l’un des "idiots utiles" du camp de la laïcité, au sein des fraternités PS. "Maçon depuis treize ans, Le frère Xavier B est membre du Grand Orient, dans une loge qui pratique le rite français, "le plus laïque" de cette obédience."
Lu sur Faits & Documents le 4 juin 2010 : Le frère Xavier B, le pouvoir et les media alignés : quid des "oppositions de façade" ? Le frère Xavier B fait partie de la secte maçonnique, au sein de la loge "Les Fils d’Isis", du Grand Orient de France… (GOF) "Une obédience farouchement antichrétienne classée à gauche".
Le même, le 1er septembre 2009 : La Franc Maçonnerie est un pouvoir au cœur de la "république". La Secte, sûre d’elle-même, (est) sûre du verrouillage et de l’endoctrinement franc-maçonnique des Français, dès la petite enfance, via (la technique) du bourrage de crânes (des élèves des écoles laïques et publiques).
Selon christroi.over-blog.com, "Le terme "laïcité" est un mot qui, comme les autres, a été accaparé, dévoyé, puis subverti par la Secte oxymorique franc-maçonnique depuis deux siècles. Cette subversion du langage est une des caractéristiques de la Secte qui s’approprie les mots à forte connotation chrétienne, un à un (liberté, égalité, fraternité, laïcité), pour leur donner un sens contraire. Pendant la Révolution française, la laïcité, la liberté de conscience signifiait guillotine (un instrument inventé par le docteur franc-maçon Guillotin) pour les religieux et religieuses. Il est donc temps de se réapproprier l’ensemble de ces mots qui ont fait l’objet d’un hold-up généralisé et systématique (qui fait système) si l’on veut continuer à vivre libres sur notre terre !"
Le frère Vincent Peillon avait annoncé la couleur dans un livre : "Une religion pour la République : La foi laïque… : La laïcité française, son ancrage premier dans l’école, est l’effet d’un mouvement entamé en 1789, celui de la recherche permanente, incessante, obstinée de la religion qui pourra réaliser la Révolution comme promesse politique, morale, sociale, spirituelle…" Lu dans la presse : Le frère Vincent P, ministre de la Troisième république, du laïcisme et de la propagande… dans tous les établissements scolaires de France.
Le frère Vincent P a pondu "La Charte de la laïcité à lécole" : "La Nation confie à lécole la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République. La République est laïque. Lécole est laïque…" Il s’agit d’un "devoir d’éducation civique de votre enfant scolarisé dans le public" ! Le dogme de la laïcité du frère Vincent P permet le prosélytisme de l’athéisme, en conciliant la liberté de chacun avec l’égalité et la fraternité de tous dans le souci de l’intérêt général. Le dogme de la laïcité du frère Vincent P implique le rejet de toute vie chrétienne, garantit la liberté de choisir son genre et son orientation sexuelle et repose sur une culture de la discrimination positive envers l’homosexualité et la transsexualité en particulier. La presse s’interroge : La morale "laïque" du frère Vincent P deviendrait-elle dogmatique ? Le Mariage "homosexuel pour tous" est un exemple de la soit-disant "neutralité" de l’enseignement ! Conclusion de Julien Ferréol : "Vive l’école libre !"

Dr Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard


Voir en ligne : http://www.adminet.com/literacy/mas...