Accueil > Au jour le jour > Le double malheur des harkis

Le double malheur des harkis

vendredi 15 mars 2013, par Christian Scherer

Harkis, vous êtes mes amis.

Vous êtes nés en Algérie.
Un jour, vous avez choisi la France, confiant dans les valeurs d’une République qui respecte ses enfants, un Etat de droit laïc qui laisse
chacun libre d’élever ses enfants dans la religion de son choix.

La France vous a accueillis, comme elle a accueilli ceux qui, issus de ses anciennes colonies, ont choisi de rester dans la France.

Mais contrairement à vos concitoyens ultramarins, votre premier malheur a été d’être déracinés de votre sol natal, où il vous était très dangereux de remettre les pieds. Ici, vous avez fait le dur apprentissage de la différence,
du regard des autres, alors que vous demandiez seulement le droit de vivre en paix et de partager le sort de vos nouveaux
concitoyens.

Un second malheur vous guette aujourd’hui. Il vient de tous ces Algériens, vos frères qui rêvent de vous rejoindre,
de se fondre avec vous alors qu’ils méprisent profondément votre nouveau pays, tel Mohamed Merah. Le pire, c’est qu’ils communiquent à vos propres enfants le désamour de la France, et s’acharnent à déconstruire le patient travail d’intégration qui fut le vôtre.

Aujourd’hui, on siffle la Marseillaise dans les stades, on supprime le drapeau tricolore du site internet de l’Elysée, on voit des Français prendre les armes pour tuer des soldats français qui ne font que leur devoir.

Le double malheur des harkis, c’est le malheur de cette République jadis une et indivisible, en train de se déconstruire sous vos yeux, sous nos yeux.

Chers harkis, vous êtes nos frères dans ce malheur, mais votre malheur est encore pire que le notre.

C.S.

Voir aussi

- Merah : la mère de la première victime témoigne (rmc)
- Pétition pour supprimer la carte nationale d’identité (sauf pour les harkis, qui pourront la porter comme décoration)
- L’Algérie d’Evian par Maurice Allais (1962)
- Les naufragés d’Algérie
- Moines de Tibéhirine : les services secrets algériens dans le viseur du juge (mediapart)


Voir en ligne : http://www.cawa.fr/les-naufrages-d-...