Accueil > Michaud-Nérard Thierry-Ferjeux > Le bateau de la presse anti-Trump (et anti-Marine) prend l’eau

Le bateau de la presse anti-Trump (et anti-Marine) prend l’eau

vendredi 19 août 2016, par Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard

Chaque semaine, sur L’Obs, Challenges, Libé, tous "de gauche", on fait le point sur la campagne de presse anti-Trump pour préparer la campagne de presse anti-FN de 2017 contre Marine le Pen.
Le candidat à la Maison Blanche sait qu’il ne pourra bénéficier que du seul soutien des électeurs des milieux populaires alors que le sinistre – quoique de moins en moins puissant – lobby de la presse de gauche cherche à lui nuire en faisant croire que sa campagne va mal. Pour les journaleux de L’Obs, Challenges, Libé, tous "de gauche", tout va très mal pour Donald Trump. Les journaleux veulent faire croire que Donald Trump aurait appelé à prendre les armes contre Hillary Clinton et affirmé que la politique impérialiste absurde de Hussein Obama, un ami des Frères musulmans, aurait été un des soutiens de l’État islamique, à l’insu de son plein gré. Donald Trump se défend et assure que ses propos ont été mal compris ou déformés par une horde de médias corrompus et malhonnêtes à la solde de "Hillary la menteuse" et de ses copains de la profitation.
Les rats du système Démoblicain made in USA se prépareraient à quitter le navire Trump, avant leur très prochain revirement pour profiter de la bonne soupe : "Des républicains, anciens hauts (ir-)responsables de la sécurité nationale, ont annoncé qu’ils ne voteraient pas pour Donald Trump et des "anciens" élus et cadres (du système des) républicains ont appelé leur parti à couper les vivres à sa campagne".
Le rêve des journaleux de L’Obs, Challenges, Libé, tous "de gauche", est de voir la chute de Donald Trump confirmée par des sondages catastrophiques : "Mais seulement dans tes rêves !" Et Baptiste Bouthier et Frédéric Autran, Correspondants à New York de Libé de gauche, de s’écrier, en toute objectivité :
"Avouons-le, il y a un côté jouissif à voir Donald Trump torpiller sa candidature !" Ben Voyons !
"Trump a "énormément fait réagir" outre-Atlantique, les "propos équivoques" (manipulés par les médias corrompus et malhonnêtes à la solde de "Hillary la menteuse") étant largement interprétés comme un appel à prendre les armes contre Hillary. Sévèrement tancé par la presse, Trump a été vertement critiqué par la fille de Donald Reagan, Patti Davis, qui a exprimé son effarement devant les propos de Trump (déformés par les médias corrompus et malhonnêtes à la solde de "Hillary la menteuse").
"Une attitude qui éveille forcément les soupçons…
"Un boulet de plus pour la campagne de Trump…
"Un mormon pour barrer la route de Trump dans l’Utah…
"Faut-il retirer l’investiture républicaine à Trump ?
"Selon Garrison Keiller, un auteur américain : C’est parce qu’une présidence (Trump) est totalement improbable, impensable, insensée (comme le Brexit), qu’elle fascine tellement…
Sur Bd Voltaire, André Archimbaud a écrit : "Trump a fait montre d’un insensé courage en offrant de restructurer l’Otan. Force est de constater que ("Hillary la menteuse"), la candidate du mondialisme (mafieux) est intouchable, et que Trump commence seulement à comprendre qu’il ne s’attaque pas à une personne mais à un système (pourri tout-)puissant.
"Quant à la demande du Sénat d’enquêter sur les parjures de l’ancienne secrétaire d’État ("Hillary la menteuse"), en séance publique, pas de suites… Un juge avait exigé du département d’État de remettre tous les mails échangés par le ministère avec la fondation Clinton. Réponse : les documents seront disponibles dans deux ans, faute de personnel…" C’est encore plus fort que du bavardage de Hollande "Ça va mieux" !
"Puis (on invente) la candidature indépendante d’un républicain, Evan McMullin, un mormon, ancien de la CIA… et de Goldman Sachs. ("Hillary la menteuse"), la candidate d’une sainte alliance, entre le "grand capital" et "l’élite" de ceux qui se repaissent à la table du complexe militaro-industriel, deviendrait donc la prochaine présidente (du système Démoblicain made in USA "tout pourri contre les pauvres"). Rappel : Dans son autobiographie, "Long Walk to Freedom", Nelson Rolihlahla Mandela, de son nom de clan "Madiba", cite la critique "d’hommes (politiques) vains et égoïstes qui placent leurs intérêts au-dessus de ceux des gens qu’ils prétendent servir. D’après moi, la politique, ce n’est qu’un racket pour voler de l’argent aux pauvres."
Comme l’insignifiant Hussein Obama, un ami des Frères musulmans, soutient la campagne obscène de la candidate "Hillary la menteuse", il fera l’objet de critiques fondées et pleinement justifiées à propos de la médiocrité de la politique américaine et du déclin de la puissance US dans le monde entier.
"Une nouvelle fois, Donald Trump "dit du mal" des États-Unis", a réagi Jake Sullivan, conseiller de la candidate démocrate "Hillary la menteuse", en oubliant de préciser que c’est l’insignifiant Hussein Obama qui "a fait du mal" à la puissance impérialiste des États-Unis, désormais ridiculisée dans le monde entier.
Guy Millière sur Dreuz.info : "("Hillary la menteuse") est le candidat le plus corrompu à une élection présidentielle américaine. Hillary Clinton a accumulé une fortune personnelle en se vendant ouvertement, ce depuis qu’elle et son mari ont quitté la Maison Blanche en emportant le mobilier. Avec lui et par l’intermédiaire de sa Fondation, elle a mis en place une machine à récolter des fonds qui n’a cessé de rapporter beaucoup d’argent en échange de services politiques troubles. ("Hillary la menteuse") a accumulé des cadavres depuis le début de sa carrière politique. Cela a commencé avec l’affaire Whitewater et avec le suicide très suspect d’un certain Vince Foster qui, en 1993, a permis miraculeusement aux Clinton de se tirer d’affaire, et cela s’est prolongé jusqu’aux quatre morts de Benghazi à l’automne 2012, et à l’exécution en Iran de Shahram Amiri, un scientifique iranien qui a coopéré avec les États Unis, accusé d’espionnage parce que son nom figurait dans des documents passés par le serveur e-mail non sécurisé d’Hillary, au temps où elle était Secrétaire d’État".
"Les erreurs, mensonges, trahisons et manipulations d’Hillary ("la menteuse") sont totalement ignorés sur CNN et les autres chaînes de télé. Le moindre écart verbal de Trump est gonflé dans des proportions invraisemblables et les propositions de Trump sont ignorées ou outrageusement caricaturées.
"Hillary ("la menteuse") s’appuie sur l’électorat des minorités ethniques dont les voix sont achetées par le bais de l’aide sociale, et l’électorat des jeunes bobos passés par l’université, et dont le cerveau a été soigneusement essoré. Hillary ("la menteuse") régularisera des clandestins appartenant aux minorités et en fera de nouveaux électeurs. Elle renforcera le pouvoir des professeurs de gauche qui essorent les cerveaux.
C’est pourquoi "la dictature de la gauche apparaîtra comme une réalité plus concrète encore".
Guy Millière confirme la théorie du complot de la presse anti-Trump made in USA. On sait ses relais anti-Marine en France avec la médiocrité des journaleux de L’Obs, Challenges, Libé, tous "de gauche" !
Un certain journaleux Gérald Herbert vomit sa propagande anti-Trump sur Challenges.fr de gauche : "Présidentielle US : quand Donald Trump cède à la panique… Le candidat républicain a remanié son équipe de campagne pour tenter d’enrayer sa chute… Panique à tous les étages (selon la propagande de la presse anti-Trump de gauche)… Des états conservateurs, comme l’Arizona, la Géorgie, le Colorado, la Floride, la Caroline du Nord ou la Virginie, ne lui semblent pas acquis, selon le "Wall Street Journal" et la NBC".
"Des républicains ayant exercé d’importantes fonctions dans l’appareil américain de sécurité nationale ont dénoncé l’ignorance et l’incompétence (non pas de Hollande "Ça va mieux" mais) de Donald Trump qui serait, selon eux, "le président le plus dangereux de l’histoire (du système Démoblicain à l’) américaine".
"Les signataires (rentiers du système) ont travaillé à la Maison-Blanche, au département d’État ou au département de la Défense pour des (vrais !) présidents républicain…
"Donald Trump s’est fait une spécialité des déclarations fracassantes voire grotesques…
"Pas moins d’une centaine de célébrités (sur toutes les télés publicitaires et marchandes) américaines (les profiteurs illusionnistes et milliardaires toxico-drogués du spectacle) ont signé une pétition appelant (à la mondialisation de l’entertainement et) leurs compatriotes à s’unir contre la haine (de l’hégémonie américaine sur toutes les télés) et à voter pour empêcher Donald Trump d’être élu président des États-Unis".
Ce serait pourtant le retour de la morale en politique avec un cuisant échec des syndicats du lobby de l’entertainement, des profiteurs illusionnistes milliardaires, les toxico-drogués-friqués du spectacle mondialisé made in USA…

Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard


Voir en ligne : http://ripostelaique.com/bateau-de-...