Widgets Amazon.fr

Accueil > Michaud-Nérard Thierry-Ferjeux > La nouvelle inquisition religieuse de l’impérialisme gay-mondialiste (...)

La nouvelle inquisition religieuse de l’impérialisme gay-mondialiste en Occident

dimanche 24 janvier 2016, par 0180 Telefonsex

L’homosexualisme LGBT, c’est la dictature de la propagande et du prosélytisme gay, bi-, trans-, Q !
Éric Martin, dans Nos brèves, sur Nouvelles de France  : "LCI censure un entretien où le Dr Pierre Lévy-Soussan, psychiatre, démonte les études qui défendent le "droit à l’enfant" pour les homosexuels. TF1 ne souhaite pas que les Français doutent des affirmations mensongères du lobby LGBT. Le Dr Lévy-Soussan démontait les pseudo-études sur les enfants élevés par des homosexuels. LCI a retiré cet entretien !"
Jany Leroy nous en dit plus sur Bd Voltaire : "Quand le paradis des enfants dhomosexuels est remis en question par le docteur Lévy-Soussan, psychiatre et psychanalyste, TF1 censure la séquence sur LCI".
La dissidence, vis-à-vis de la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT, doit être anéantie car elle n’entre pas dans la "ligne de la religion "gay-friendly" pour tous" qui impose le "discours homosexuel politiquement correct", soumis aux pressions politico-médiatiques du lobby gay-mondialiste LGBT.
Selon le docteur Lévy-Soussan, (vouloir faire croire que) des enfants d’homosexuels seraient "pareils" (aux autres), (repose sur le fait) que "toutes ces études sont invalides parce quelles ont des biais multiplesAux États-Unis, ils essaient de faire dautres études qui montrent quil y a des différences, donc : "Oui, cest plus compliqué et plus difficile pour les enfants." À la question : "Et ça va se traduire comment, ce mal-être ?" Le Dr Lévy-Soussan répond : "Sur près de 40 facteurs analysés, il y en a près de 26 qui sont ressortis comme étant significativement plus compliqués (allant) de linsertion sociale jusquà lestime de soi, en passant par les problèmes daddiction, tout un nombre de difficultés dont la dépression, les apprentissages scolaires
"Le plan éducatif, cest pas celui qui pose le plus de problème… (Mais) cest comment ces couples-là peuvent assumer, par rapport à un enfant, le fait quils lont privé de père ou de mère, et là, pour un enfant qui questionne, cest là où se situent les véritables enjeux… (Comme) ils sont sommés daller bien pour des raisons idéologiques, politiques ou militantes, ils ne vont pas admettre que cest compliqué pour eux…"
Nicklas Pélès de Saint Phalle rapporte que des parents résistent à Omaha, dans l’État du Nebraska, à propos du programme d’éducation sexuelle des enfants intituléComprehensive Sex Education ou "éducation sexuelle complète". Ces programmes, comme la tyrannie idéologique des "ABCD de l’égalité" du lobby LGBT à l’école, "visent à usurper la place des parents en tant que premiers éducateurs de leurs enfants, laissant une large place à lintervention dorganismes comme le Planned Parenthood (très critiqué pour ses abus). Le nouveau programme, particulièrement pernicieux, a poussé de nombreux parents à résister. Les parents résistent contre léducation sexuelle incitatrice (car) cest mettre en danger les âmes de nos enfants… Il ne sagit pas de sujets comme les maths ou la science. Nous parlons des âmes de nos enfants. Ils veulent leur enseigner l’immoralité… L’idée qui prévaut dans la tête des promoteurs de Comprehensive Sex Education est que les parents sont incapables de savoir (comprendre) ce qui doit être enseigné à leurs enfants… Le nouveau programme saligne sur les principes libertaires du Planning familial (avec la propagande pour) la contraception d’urgence, les problématiques LGBT ou encore l’identité de genre (ou le Gender pour tous).
L’archevêché d’Omaha appelle à résister : "Leur but est de "déconstruire la morale traditionnelle et les inhibitions sexuelles (et) dencourager les expériences sexuelles… Ces programmes déducation sexuelle (…) sont, pour une grande part, responsables de la permissivité sexuelle observée de nos jours, car lorsquun nouveau rapport au sexe est véhiculé en classe, sous lautorité de lécole, les enfants peuvent être influencés de manière encore plus décisive ("gay-friendly") que par ce quils voient régulièrement dans les médias".
Anne Dolhein écrit : 13.000 dollars d’amende pour (avoir refusé) d’accueillir un mariage homosexuel !
"Robert et Cynthia Gifford proposent leur charmante ferme ancienne dans la région de New York avec ses terres et ses dépendances pour accueillir des mariages chic et des sorties à thème. Cest leur maison et ils y vivent. Ils ont des convictions religieuses traditionnelles. Une cour de New York vient de les condamner à 13.000 dollars pour avoir refusé quune cérémonie de "mariage" entre deux lesbiennes se tienne dans leurs jardins, confirmant ainsi une décision de la Division des droits de lhomme de lÉtat de New York."
Le véritable impérialisme de l’homosexualisme LGBT made in USA apparaît dès que nous en arrivons l’éthique "gay-friendly" pour tous. Les anarcho-syndicalistes séniles de la soi-disant Libre Pensée et du lobby GOF-LGBT défendent la philosophie et la "religion LGBT" et non la laïcité. La lutte pour la laïcité du lobby GOF-LGBT ne veut nullement supprimer la religion car il veut la remplacer. La laïcité elle-même doit se fondre dans la religion homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT. La propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT doit aller jusqu’au plus profond du cœur humain. L’homosexualisme LGBT n’est pas "une forme" de la religion, c’est la nouvelle religion "gay-friendly" pour tous et "l’amour-gay du prochain", selon les évangiles.
Le véritable impérialisme gay-mondialiste est l’essence de la religion LGBT qui se place dans le cœur des nations soi-disant civilisées. L’homosexualisme LGBT, c’est le rapport sentimental, d’homme à homme et de femme à femme, qui a trouvé sa vérité politico-sexuelle avec la gauche au pouvoir de Hollande-Obama.
Jusqu’alors, un être au comportement homosexuel cherchait sa vérité dans un reflet déformé de la réalité sexuelle biologique et dans un reflet déformé des différentes pratiques de la sexualité humaine.
C’est ce qui permet à Maurice Laouchez d’écrire "contre la science" sur le blog homosexualité :
"La donnée de base, cest quon ne choisit pas plus dêtre homosexuel que davoir les yeux marrons ou dêtre gaucher. Lhomosexualité est une "donnée de la nature"… Il existe de nombreuses personnes qui ont "constaté", au plus intime de leur être, des pulsions homosexuelles quelles ont cherché à combattre (et qui) ont du céder aux "appels irrésistibles" de leur propre corps… Il faut tous les jours combattre des préjugés et des violences… Légalité, relève de la devise de la République (pour) éviter dinutiles souffrances à des hommes et à des femmes… que la nature a faits homosexuels". Laouchez nie la réalité du prosélytisme homosexuel auprès des jeunes mineurs qui n’ont pas atteint le stade de la maturité sexuelle et intellectuelle. C’est pourquoi : "On ne naît pas homosexuel, on le devient". On peut alors comprendre différemment le fait qu’il y aurait "cinq fois plus de suicides chez les "adolescents homosexuels" que chez les hétérosexuels".
L’impérialisme gay-mondialiste, c’est devenu "le pivot obligatoire" de toute politique en Occident.
Si les rapports homosexuels entre les hommes ont existé depuis que les hommes existent, la religion de l’homosexualisme LGBT, c’est la propagande et le prosélytisme homosexuel, bi-, trans-, directement et sans intermédiaire "dans l’amour entre toi et moi", même entre adulte et enfant. Et c’est ainsi que l’amour homosexuel devient, en fin de compte, chez certains, une justification de la pédophilie. Soit, pour ces gens-là, "l’une des formes les plus élevées, sinon la plus élevée, de l’exercice de la nouvelle religion homosexuelle".
L’amour soi-disant homosexuel, spécialement, s’est développé au cours des derniers temps sous la pression de l’impérialisme gay-mondialiste des activistes gay, bi-, trans-, du lobby LGBT made in USA. Il a conquis une place qui en a fait, à la période actuelle, le "pivot obligatoire de toute politique en Occident".


Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard


Voir en ligne : http://ripostelaique.com/la-censure...