Accueil > Au jour le jour > La Monnaie de Paris et la Kalachnikov

La Monnaie de Paris et la Kalachnikov

jeudi 8 janvier 2015

La Monnaie de Paris a émis une médaille en l’honneur du rappeur Booba. Celui-ci s’est trouvé impliqué en avril 2014 dans une affaire de violence avec un autre rappeur, affaire qui s’est conclue par la grave blessure (coma) d’un vendeur de l’un de ses magasins de vêtements. Depuis cet incident, la Monnaie de Paris a "suspendu" la vente de la Médaille qui figure cependant encore sur le Site de l’Institution. Mais là n’est pas l’essentiel. La Monnaie de Paris, héritière de l’institution fondée en 864 par Charles le Chauve et qui s’est illustrée en créant et produisant toutes les monnaies royales de France, puis celle des républiques, a réalisé et mis en vente une médaille dont l’avers reproduit les armes du rappeur Booba. Et le terme "armes" doit être pris au premier sens du terme puisqu’il s’agit de Kalachnikov.

Ainsi, la Monnaie de Paris promeut, par une de ses médailles, une violence extrême dont l’un des effets s’est fait sentir le 7 janvier 2015 à Paris. L’irresponsabilité de sa direction est inexcusable.

Bernard Zeller


Voir en ligne : http://www.monnaiedeparis.fr/Jeunes...