Widgets Amazon.fr

Accueil > Michaud-Nérard Thierry-Ferjeux > La marche des fiertés, c’est la LGBT-Pride de la honte

La marche des fiertés, c’est la LGBT-Pride de la honte

mercredi 15 juin 2016, par Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard

Jean Vercors, sur Dreuz.info, a posé clairement le problème moral et religieux des exhibitions LGBT-Pride de la honte et de l’impérialisme gay-mondialiste : "Les homosexuels de la Gay Pride se sont exprimés en paradant. Que les esclaves se soumettent à la pensée unique (gay-mondialiste)… fallait-il (pour cela) condamner avec violence (les propos critiques) d’un Maître de la Torah ? Lhomosexualité est un sujet qui doit être abordé car la problématique existe. Un certain nombre de juifs homosexuels sont dans une situation de porte-à-faux vis-à-vis du judaïsme et de la communauté juive, et cela pose évidemment problème".
La question de la violencede la tyrannie idéologique mondialiste du lobby LGBT se résume en fait à cela : "Pourquoi faire en sorte que l’ancien grand Rabbin de France n’ait pas lui aussi le droit de s’exprimer ?"
La rédaction de Dreuz.info note : "Lorsque ceux qui prétendent protéger les minorités se déchaînent dans des attaques violentes contre la minorité, lorsqu’ils prétendent lutter pour la diversité et qu’ils rejettent la diversité d’opinion, que nous révèlent-ils d’eux-mêmes ? Qu’ils pensent, vivent, agissent et sont des fascistes déguisés en antiracistes." Le scandale, pour la gay-bobosphère soi-disant antiraciste, se résume en réalité à nier la liberté d’expression de "l’ancien grand Rabbin de France, le rav Yossef-Haïm Sitruk (qui) a tenu à sexprimer sur la "Gay Pride" de Tel-Aviv, vendredi 3 juin sur Radio J : "Dire mon opposition à la parade de la Gay Pride sur la terre d’Israël, la trouver obscène, imposée à la vue du public, est un droit que je revendique".
Le masque de l’imposture de la lutte contre les discriminations, c’est l’intolérance envers la diversité d’opinion, comme la lutte socialo-populiste contre la soi-disant homophobie, c’est la tyrannie idéologique de la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT sur toutes les télés, sur les médias bobos-collabos de la gauchosphère et à l’école. L’imposture de la lutte contre les discriminations et l’homophobie est "imbibée par la haine destructrice qui se propage dans le monde… et porte le (faux-nez) du politiquement correct".
"La Torah qualifie l’homosexualité d’abomination et d’échec de l’Humanité… La Gay Pride rabaisse au rang le plus vil Israël… (C’est) une tentative d’extermination morale du peuple juif…
"La transgression n’est pas un signe de liberté, c’est uniquement une transgression…"
"Le Grand rabbin Sitruk a œuvré toute sa vie pour la communauté juive française, et une phrase qui déplaît aux bien pensants, qui s’arrogent le droit de vie et de mort sur les idées, aura suffit pour le condamner suite à un "procès en sorcellerie"… Il aura suffit de cette interview de l’ancien grand Rabbin de France pour qu’un tsunami de haine soit déversé contre lui par ceux-là même qui font de "la dénonciation de la haine" la preuve de leur supériorité morale (???)… Suite à ces "paroles de sagesse et de bon sens", la gauche toujours très morale (???) est allée jusqu’à le maudire en lui souhaitant que "la mort abrège sa maladie"…
"Joseph Sitruk est dans son droit en exprimant son désaccord avec la Gay Pride… Les nouveaux fascistes, défenseurs des droits de l’homme, sauf du droit d’exercer sa liberté d’expression, le contestent".
Jean Vercors fait le portrait du Grand rabbin Sitruk : "J’ai eu la chance de rencontrer Yossef Haïm Sitruk… C’est un homme droit, sincère et intègre, fidèle aux valeurs du judaïsme. Un Maître de la Torah".
"Que pouvait-on attendre d’autre du grand Rabbin Sitruk ? Qu’il renie sa foi ? Qu’il soutienne cette "manifestation contre nature" ? Qu’il rejoigne le "club des rabbins réformés qui falsifient la Torah" ?"
"Un grand nombre de touristes sont arrivés en Israël pour prendre part à la Gay Pride. Tel Aviv est la destination préférée des membres de la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres) du monde entier". Jean Vercors montre clairement que le problème moral et religieux des exhibitions LGBT-Pride se résume à la violence de la tyrannie idéologique de la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT et de l’impérialisme gay-mondialiste sur les esprits faibles. Jean Vercors : "Tel-Aviv, la ville la plus libérale d’Israël et peut-être du monde, est la destination la plus attractive pour les touristes gays, devant New York".
"Beaucoup considèrent l’homosexualité comme un choix personnel (et) le monde occidental refuse d’y voir un problème moral… La pratique de l’homosexualité est (un choix) un "style de vie"…" La propagande des activistes du lobby LGBT se targue d’avoir une connaissance approfondie de la question homosexuelle par "l’expérimentation exacerbée bi-, trans-, et homosexuelle". La communauté LGBT veut faire croire "contre la vraie science" que l’on "naîtrait biologiquement homosexuel" et nier surtout le problème du prosélytisme qui fait qu’on le devient par l’expérimentation-séduction des activistes homosexuels : "Des études (???) indiquent que l’homosexualité (serait) décidée par la nature très tôt dans la vie d’un homme ou d’une femme".
"Le rôle du rabbin est de diriger sa communauté, il est le guide spirituel de la communauté. La Torah est très claire. "Et avec un homme tu nauras pas de rapport comme avec une femme, cest une abomination". (Vayikra 18, 22) Lévitique. La Torah sappuie sur des concepts dune infinie profondeur. Elle fait comprendre lextrême importance ou lextrême gravité de certains actes et lhomosexualité en fait partie.
"Dans le langage biblique, "abomination" désigne une pratique perçue négativement, qui sort de lordinaire. Le rôle dun Rabbin est dalerter lhumanité des dangers de pratiques contraires à la morale.
"De tous temps, le peuple juif a maintenu sa tradition par lenseignement des sages et des rabbins.
"Partout, les juifs ont su garder leurs traditions, leurs valeurs, leurs idéaux et leur foi.
"Lex grand Rabbin de France maintient la tradition. Il transmet et défend la Torah…
"Il a dit tout haut ce que les autres rabbins et de nombreux fidèles pensent tout bas :
"Ils ne sont pas obligés de sexhiber de manière malsaine, ostentatoire et vulgaire"...
"Les nombreuses photos montrent quils se sont "exhibés de manière malsaine, ostentatoire" et "vulgaire" (porno-gay), en pleine journée, en pleine ville. Des enfants qui passaient par là, ou qui habitent par là ont pu être profondément choqués. Et pour moi, "la Gay Pride est une insulte" à Israël qui na "aucune raison valable de ressembler" aux autres nations dites progressistes ou réformistes".
Il est clair que le mouvement de la "Manif pour tous" doit pouvoir s’inspirer des traditions, des valeurs, des idéaux et de la foi religieuse qui guident spirituellement la vie de chacun d’entre nous, comme le montre Jean Vercors à propos du "tsunami de haine contre l’ancien grand Rabbin de France Joseph Sitruk".


Thierry-ferjeux Michaud-Nérard


Voir en ligne : http://www.asso-equality.org/pages/...