Widgets Amazon.fr

Accueil > Michaud-Nérard Thierry-Ferjeux > L’OTAN mène la guerre impérialiste du lobby gay international en (...)

L’OTAN mène la guerre impérialiste du lobby gay international en Ukraine

lundi 2 mars 2015, par Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard

Les États-Unis sont en guerre contre l’Ukraine russe immémoriale et contre la Russie de Poutine. Les activistes du lobby gay international des États-Unis de la décadence, qui infiltrent l’EU et la CEDH, utilisent le bras armé des services officieux de l’OTAN pour faire la guerre contre la Russie patriarcale et nationaliste.

La Guerre en Ukraine est la guerre des États-Unis "impérialistes gay" contre la Russie traditionnelle. Les conséquences des conflits impérialistes gay pour les soi-disant rebelles font de la lutte contre le lobby gay international des États-Unis de la décadence, selon Obama et Kerry le clown, une lutte nationaliste de survie.

Les États-Unis représentent le modèle classique de la "propagation de la gangrène morale" du lobby gay international au continent européen et de la lutte contre les familles traditionalistes d’Europe, avec les conflits des valeurs nationales de l’Occident chrétien qui en découlent. La guerre impérialiste du lobby gay international veut détruire l’âme d’une société traditionnellement chrétienne dans les temps modernes.

Dans la guerre des États-Unis contre la Russie, le lobby gay international impérialiste gay agit au titre de la colonisation par la démagogie et l’imposture des valeurs morales faussées en Ukraine.

La presse rapporte l’imposture du lobby gay international impérialiste : "Lambassadeur américain en République Dominicaine, James "Wally" Brewster, notoirement homosexuel, a suscité la controverse dans le pays en conditionnant le soutien américain dans les Caraïbes à louverture (à la colonisation) du tourisme gay.

"Brewster a défié la législation locale, qui ne reconnaît le mariage que comme lunion entre un homme et une femme, en sinstallant dans le pays avec son "mari" Bob Satawake. Lambassadeur américain suscite la controverse en République Dominicaine depuis son arrivée en 2013.

"Le sénateur Aristides Victoria Yeb a souligné que la République dominicaine doit rejeter tout ce qui est contraire à la promotion de la famille et des bonnes mœurs. Les parlementaires dominicains ont exprimé leur opposition aux déclarations de lambassadeur américain".

Mais le penchant impérialiste du lobby gay international ne peut empêcher les peuples colonisés d’en comprendre les racines, concernant la franc-maçonnerie internationale, dans ces mésaventures gay.

La colonisation gay de l’Ukraine par l’OTAN, sous le couvert de la "médiocrité du personnel politique" de l’UE et de la CEDH, utilise l’imposture politico-médiatique qui domine sur toutes les télés obéissantes et sur tous les médias bobos soumis aux subventions généreuses de l’État-PS. Aujourd’hui, l’imposture politico-médiatique mondiale se manifeste par l’incompétence, l’impuissance et l’amateurisme de l’administration US, avec les "gesticulations médiatiques de Kerry le clown" et d’Obama, le président du bla-bla et surtout des ventes d’armes made in USA, pour la colonisation gay de l’Ukraine, contre la Russie de Poutine.

C’est pourquoi "la République dominicaine doit rejeter tout ce qui est contraire à la promotion de la famille et des bonnes mœurs" et la Russie doit soutenir la lutte nationaliste de survie des soi-disant rebelles de "l’est ukrainien". La Russie doit agir contre les conséquences désastreuses des visées impérialistes gay de l’OTAN, qui veut coloniser l’Europe de "l’est", pour les bénéfices du lobby gay international des États-Unis.

Les États-Unis de la décadence gay, selon Obama et Kerry, veulent coloniser l’Europe de "l’est" par l’OTAN et son entreprise de déstabilisation de l’Ukraine, avec l’équipement de la dictature de la pensée gay made in USA ! L’Europe de la population qui travaille, des ouvriers et des familles, doit rester la domestique des USA, selon Obama et Kerry, pour "faire le lit" de l’impérialisme gay internationaliste des États-Unis.

C’est pourquoi ses employés subalternes du lobby LGBT, les activistes névropathes à la façon Butler, doivent empêcher la vraie démocratie de s’établir dans les pays libres. Infortuné lobby gay mondialiste ! Il avait tout prévu, mais il avait oublié la résistance des vrais Ukrainiens qui défendent l’Europe de "l’est".

L’impérialisme gay internationaliste des États-Unis a oublié que la résistance des vrais Ukrainiens est essentiellement faite de rapports sociaux constituant cette "âme nationaliste", cette âme qui est le résumé de toute l’histoire de la Russie ancestrale et d’une société qui défend les valeurs de l’Occident chrétien.

L’Amérique a vécu la colonisation du continent européen, par l’impérialisme gay internationaliste des États-Unis, dans la totale ignorance des rapports sociaux de l’Occident chrétien. Les États-Unis ne savaient pas que, fatalement, ils recréeraient, par la guerre de l’OTAN contre l’Ukraine, une réaction à l’impérialisme gay internationaliste, avec les mêmes rapports sociaux que ceux de la Russie patriarcale et nationaliste.

La merveilleuse industrie de déconstruction de l’impérialisme gay internationaliste des États-Unis doit développer, en Ukraine, "l’esclavage moderne" de la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT.

La douce propagande impérialiste gay américaine de l’OTAN ne pouvait donc rester un havre de paix et de bonheur. Elle devait reproduire toute l’histoire de la "colonisation américaine du continent européen" par l’impérialisme gay internationaliste. Et, pour commencer, la paix de l’OTAN doit encourager les "horreurs de l’accumulation des victimes civiles", pour détruire l’âme nationaliste de l’Occident chrétien en Ukraine.


Dr Thierry-ferjeux Michaud-Nérard


Voir en ligne : http://upogau.org/eng/inform/uanews...