Widgets Amazon.fr

Accueil > Michaud-Nérard Thierry-Ferjeux > L’imposture politico-médiatique et la médiocrité du personnel (...)

L’imposture politico-médiatique et la médiocrité du personnel politique

dimanche 22 février 2015, par Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard

Aujourd’hui, l’imposture politico-médiatique et la médiocrité du personnel politique, qui est celle des "activistes mondialistes", se manifestent par l’incompétence, l’impuissance et l’amateurisme de l’administration US, avec les gesticulations médiatiques de Kerry le clown et d’Obama, le "président du bla-bla" et du service social "pour tous", avec l’Obamacare et surtout les ventes d’armes "made in USA".

L’imposture politico-médiatique se manifeste aussi par l’incompétence, l’impuissance et l’amateurisme de "l’administration de l’UE et de la CEDH". Ces institutions sont infiltrées et manipulées par des activistes et des militants "ultra-droitdel’hommistes" de la gauche ultra, mondialiste et anarcho-nihiliste. C’est pourquoi, les décisions de la CEDH sont iniques, absurdes, honteuses, arbitraires et toujours partisanes.

L’incompétence et l’amateurisme de la "bureaucratie médiocre" de la Cour Européenne des Droits de l’Homme sont exemplaires de la déraison de "l’ultra-droitdel’hommisme" gauchiste en politique.

Xavier Celtillos a écrit : "Alexis Tsipras est un vrai idéologue gauchiste… Élu à la tête dun pays en faillite et surendetté, le voilà prêt à vouloir dépenser largent quil na pas… à protéger "les droits des migrants"(et à) instaurer le droit du sol, ce qui veut dire que les enfants nés en Grèce se verront accorder la nationalité grecque.Que ce soit en France ou en Grèce, "ce sont les mêmes idéologues qui nous gouvernent"."

En fait, l’idéologie socialiste faussée de l’ultra-gauche n’est rien d’autre que le masque de l’ignorance, de l’incompétence, de l’impuissance et de l’amateurisme de la classe politico-médiatique. C’est pourquoi, on voit que l’imposture politico-médiatique essaye de dissimuler "la médiocrité avérée du personnel politique".

"L’épidémie de médiocrité" qui frappe actuellement la politique de la France, aussi bien dans le pays que dans le reste du monde, risque de dégrader encore plus la confiance des investisseurs et des acteurs socio-économiques. La "gangrène politico-médiatique" se répand au Salon de l’agriculture avec le prédicateur Hollande, venu adresser un "message de paix" pour rassurer les agriculteurs et leur dire "qu’ils ont un avenir".

Hollande "le bienheureux" a reçu le Saint-Esprit du 11 janvier. Depuis, Hollande vit dans la béatitude et de nombreux miracles attestent sa "mission divine". Quand Jésus-Hollande descendit de la montagne, pour se rendre au Salon de l’agriculture, les grandes foules de la classe politico-médiatique se mirent à le suivre. Et voici qu’un paysan s’approcha, se prosterna devant lui et dit : "Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier de mes dettes". Jésus-Hollande étendit la main, le toucha et lui dit : "Je le veux, sois purifié de tes dettes".

Aussitôt le paysan pauvre fut guéri. "Va, ta guérison sera pour les gens un témoignage" de ma gloire en politique. Entré à Capharnaüm, le centurion lui dit : "Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri". À ces mots de foi, Jésus-Hollande fut dans l’admiration et il dit aux journaleux qui le suivaient : "Je vous le déclare, chez personne, en France, je n’ai trouvé une telle foi en moi." Et le serviteur fut guéri à cette heure même. Comme Jésus-Hollande montait dans la barque de l’État-PS, ses disciples le suivirent. Mais la "mer de l’opinion" s’agita violemment, au point que la barque de l’État-PS risquait le naufrage. Mais, comme toujours, l’idéologue Jésus-Hollande "somnolait".

Ses compagnons d’infortune le réveillèrent en disant : "Seigneur, sauve-nous ! Nous sommes perdus politiquement". Mais Jésus-Hollande leur dit : "Pourquoi avoir peur, hommes de peu de foi ?" Alors, debout, Jésus-Hollande interpella vivement le vent et la mer et il se fit un grand calme médiatique dans tout le pays.

Les exemples de l’imposture politico-médiatique sont si nombreux dans la presse qu’on ne peut les ignorer : "Avec un objectif commun", la classe politico-médiatique "veut s’attirer les faveurs du monde agricole avant les prochaines échéances électorales". Les critiques ne manquent pas, contre une campagne électorale au goût douteux, menée par le prédicateur Jésus-Hollande, pour sa réélection virtuelle en 2017.

George Orwell a inventé la fiction de la Novlangue, dans son livre intitulé "1984", créée dans le but de tromper la population au profit de la classe politico-médiatique au pouvoir. C’est pourquoi, par la médiocrité de la tyrannie de la Novlangue, la classe politico-médiatique anéantit l’être humain, qui n’a plus aucune valeur.

La médiocrité de la Novlangue assure le contrôle absolu du parti totalitaire sur la pensée des gens.

En voici quelques exemples, tirés de la presse "bisounours" de ces derniers jours :

AFP-Le Figaro : "À Copenhague, 500 personnes assistent à l’enterrement du "tueur présumé"dans l’après-midi, dans le cimetière musulman de Brøndby, à l’ouest de Copenhague… Avant l’enterrement d’Omar El-Hussein, vendredi, un responsable des services funéraires de la communauté islamique danoise a indiqué que les personnes venaient "pour soutenir sa famille, pas lui"." Reste que le tueur est toujours "présumé".

AFP-L’express : "Plus d’un millier de personnes ont participé à un rassemblement "pacifique" autour de la synagogue d’Oslo en "signe de solidarité" Une action symbolique. À l’initiative de jeunes musulmans norvégiens, plus d’un millier d’entre eux ont formé une chaîne humaine autour de la synagogue d’OsloSous les applaudissements de la foule (et de la classe politico-médiatique), les participants se sont rassemblés pour dénoncer l’attaque qui a tué un homme qui montait la garde devant la synagogue de Copenhague…"

AFP-L’Obs : "Des musulmans forment une "chaîne de la paix" autour de la synagogue d’Oslo… "Il s’agit de montrer que les musulmans ne soutiennent pas le terrorisme", explique l’un des organisateurs (de la classe politico-médiatique), Atif Jamil… "Tout va très bien (Madame la Marquise) dans notre pays. Il est important de battre en brèche ce préjugé" selon lequel les musulmans "détestent les Juifs"La foule a applaudi "une chaîne de la paix" lorsqu’un groupe de jeunes musulmans, dont de nombreuses jeunes filles "portant des foulards", ont formé une chaîne humaine symbolique devant la synagogue dans la capitale".

Théophane Le Méné réagit différemment, dans sa tribune du Figaro : "Des jeunes du quartier de Nørrebro à Copenhague rendent hommage à l’auteur "présumé" des attaques qui ont fait deux morts. Entre gerbes de fleurs et "apologie du terrorisme", ils ont été nombreux à souligner les "qualités héroïques de leur frère" tombé (au combat) sous les balles de la police danoise. Et à revendiquer, leur fidélité à l’Islam et leur allégeance à leur pays d’origineIci, même la bêtise ne s’excuse pas. Avec un des niveaux de vie le plus élevé d’Europe, un système social qui rivalise avec la France, une dette et un chômage au plus bas, des salaires pour tous les étudiants, des subventions en veux-tu en voilà, comment parler de "misère sociale" ?

"Dans un pays à l’avant-garde de l’égalitarisme, "héraut du relativisme à outrance", inventeur de la fameuse loi où "personne ne vaut plus qu’un autre", il est périlleux de s’aventurer dans le champ sémantique de la ghettoïsation ou de la discrimination. Les jeunes qui se réclament d’Omar El-Hussein ne sont ni victimes d’une colonisation honteuse, ni martyrs d’un système qui ferait la part belle à une partie de la population, ni prisonniers d’un quartier où la violence serait devenue une doctrine d’éducation, ni ressortissants d’un État où l’on tolérerait le racisme… N’en déplaise aux prêchi-prêcheurs de la "gauche divine", ces évènements obligent à nommer les choses, même quand elles sont déplaisantes. L’intégration est-elle réussie ? Non  !"

Retour au candidat Hollande, le prédicateur de la"gauche divine",écouté et adulé des médias de la gauche des bobos-intellos-collabos mondialistes, complices du déclin de la France, au salon de l’Agriculture :

AFP-L’express : "Si les parlementaires ne font pas ce que veut le pays, il y a une "forme de défiance" qui s’installe", a déclaré Hollande au salon de l’Agriculture… "Qu’est-ce qu’ils (les Français) demandent ?", a-t-il "fait mine de s’interroger". "Que le pays change, que le pays réussisse. Il faut, quand on est dans l’opposition, en avoir conscience, et quand on est dans la majorité, en avoir la responsabilité, la lucidité."…

"Avec la "défiance" de plus de la moitié des Français et des élections départementales annoncées comme difficiles pour la gauche, le Parti Socialiste a rendez-vous à Poitiers en juin prochain, pour un congrès" qui doit confirmer "toute la médiocrité du personnel politique" et de la classe politico-médiatique.

L’imposture politico-médiatique des "valeurs républicaines", et de la fiction du 11 janvier, tourne à vide pour légitimer les mystifications de Hollande "le pieux", et les nombreux miracles imaginaires qui attestent sa "mission divine". Hollande "le bienheureux" a seulement reçu le Saint-Esprit du 11 janvier, pas la compétence.

Depuis, Hollande "le pieux" vit dans la béatitude de sa "réélection promise" en 2017 !


Dr Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard


Voir en ligne : http://www.comite-valmy.org/spip.ph...