Widgets Amazon.fr

Accueil > Michaud-Nérard Thierry-Ferjeux > L’idéologie des "ABCD de l’égalité", une histoire interminable (...)

L’idéologie des "ABCD de l’égalité", une histoire interminable bientôt terminée

dimanche 30 novembre 2014, par Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard

Que dire des "ABCD de l’égalité" ? Qu’on les juge sur des faits, c’est normal, car c’est un jeu d’enfant de déclarer désormais que les "ABCD de l’égalité" sont une mystification et que les idéologues du lobby LGBT et de l’État-PS sont des manipulateurs et des charlatans. Chacun sait que la fortune des "ABCD de l’égalité" à l’école résulte de l’arbitraire de l’éducation nationale socialiste. Vouloir croire dans le mythe socialo-populiste de "l’égalité pour tous" c’est s’engager dans une entreprise réellement périlleuse, plutôt que vouloir s’attaquer à la mystification des "ABCD de l’égalité". C’est une longue et tumultueuse aventure, que celle des JRE et du mouvement de la "Manif pour tous", qui couvre près de deux ans de l’histoire de la république socialiste.

Cette aventure courageuse a mobilisé les forces populaires représentées par les parents d’élèves, les familles et les classes moyennes qui travaillent contre l’appareil de type soviétique de l’État-PS, de l’éducation nationale socialiste, de la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT à l’école.

La propagande homosexuelle officielle, des idéologues du lobby LGBT à l’école, a connu sa grande consécration avec le soutien appuyé de l’appareil d’État, l’État-PS, étant inspiré du type soviétique.

Cette longue, scandaleuse et dramatique histoire des "ABCD de l’égalité" a provoqué des réactions salutaires et des affrontements, avec les JRE et le mouvement de la "Manif pour tous", contre cette imposture théorique. C’est pourquoi, le monde enseignant a connu des déchirements, des tragédies et des victimes !

JBKC, la (le) ministre féministe de l’éducation nationale socialiste, a voulu faire croire que cette histoire honteuse du Gender à l’école n’existerait tout simplement pas. La (le) ministre féministe de l’éducation nationale socialiste dort dans le silence de l’intelligence définitivement conditionnée, dans le fait accompli du système de l’éducation soviétique, avant son enterrement politique dans l’indifférence générale.
L’enseignement religieux LGBT et la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT, au sein de l’école socialiste, hante toujours la mémoire des idéologues du lobby LGBT et de l’État-PS. Aussi, les parents d’élèves et les familles, qui auront survécu à la répression, aux menaces et au chantage de l’école, sauront que nul scientifique n’a voulu élever la voix pour mettre fin à la tyrannie idéologique de l’État-PS.

C’est pourquoi, seule l’intelligence des parents d’élèves et des familles pourra mettre un terme à cette histoire scandaleuse et dramatique des "ABCD de l’égalité", et tirer une nouvelle lumière spirituelle de l’ombre morale portée par la mystification de la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT à l’école.

La plupart des enseignants, qui subissent la tyrannie idéologique de l’éducation nationale socialiste, ont vécu sous la même contrainte des "ABCD de l’égalité" et se taisent. Et, comme on peut en dire autant de la terrible réalité du triomphe de l’illettrisme et de la violence en milieu scolaire, JBKC, la (le) ministre féministe de l’éducation nationale socialiste, a voulu faire diversion avec un nouveau plan imaginaire qu’elle baptisa du nom dérisoire de "lutte contre le décrochage scolaire", au lieu de vouloir se donner les moyens de lutter efficacement contre les "professionnels du décrochage scolaire" que sont les enseignants spécialistes des "arrêts-maladie de confort" et les jeunes délinquants qui préfèrent les lois de la rue et "l’affairisme clandestin".


Voir en ligne : http://admi.net/cgi-bin/wiki?ABCD