Accueil > Greenspan era on trial - Le procès de l’ère Greenspan > L’escroquerie Madoff : d’une simplicité toute « biblique »…

L’escroquerie Madoff : d’une simplicité toute « biblique »…

samedi 20 décembre 2008

(Source : Novopress)

18/12/2008 - 19h00
NEW YORK (NOVOpress) -
L’escroquerie échafaudée
par Bernard Madoff (« Bernie » pour ses nombreux intimes)
est connue sous le nom de « pyramide de Ponzi », du nom
de son inventeur - un petit immigré italien de Boston, dans les années
20 - Elle consiste à payer les rendements de ses investisseurs grâce
aux apports de nouveaux clients. En période de vaches grasses, tout
va bien, mais quand une crise de liquidités frappe les marchés
financiers, les investissements nouveaux se tarissent et la plupart des gestionnaires
de fonds souhaitent massivement récupérer leur capital. La pyramide
s’effondre par les deux bouts…

Conditions requises pour mettre une « arnaque Ponzi » sur
pied : inspirer confiance et avoir dans sa poche les autorités de régulation
des marchés financiers. Ponzi n’avait arnaqué que de petits épargnants,
jouant sur leur cupidité et leur crédulité. Le génie
de Madoff, c’est d’avoir réussi
à flouer de grands établissements financiers, ainsi que des gens
pourtant réputés pour leur flair. Du grand art.

Au temps de sa splendeur, Bernie inspire immensément confiance. C’est
un citoyen exemplaire, absolument et définitivement au-dessus de tout
soupçon. Administrateur du Nasdaq, grand philanthrope, ami du gotha
new-yorkais, il soutient la culture (les théâtres branchés
de Broadway), le parti démocrate (Obama aurait bénéficié des
largesses de notre homme pour sa campagne), des associations d’aide aux
malades, des associations caritatives comme la fondation Wunderkinder de Steven
Spielberg ou la fondation Elie Wiesel pour l’humanité, celle-là même
qui avait remis son prix annuel à New York, en septembre, à Nicolas
Sarkozy, une référence.

Le magnat américain de l’immobilier et des médias Mort
Zuckerman, propriétaire entre autres du New York Daily News et de US
News & World Report, qui ne jurait que par Madoff, connaîtrait maintenant
quelques difficultés financières. La fédération
new-yorkaise d’United Jewish Appeal, une organisation juive qui comptait
Bernard Madoff parmi ses grands donateurs, qui lui avait confié
tous ses sous, a carrément mis la clé sous la porte. Selon Bloomberg,
la Fairfield Greenwich Sentry Fund, qui gérait pour 14 milliards de
dollars d’encours en aurait perdu plus de la moitié dans l’arnaque.
Cinq milliards de dollars envolés pour le North Shore-Long Island Jewish
Health System. Victime aussi, le milliardaire Ira Rennert, patron de la holding
financière Renco ; la famille Goldberg,
ex-propriétaire de la chaîne de supermarchés Stop and Shop
 ; Carl Shapiro, fondateur de l’entreprise textile Kay Windsor, et son
beau-fils, le « philanthrope » Robert Jaffe ; Norman Braman,
l’un des premiers concessionnaires automobiles des Etats-Unis ; les entrepreneurs
immobiliers Fred Wilpon et Saul Katz, copropriétaires de l’équipe
de base-ball des New York Mets ; Leonard Feinstein, fondateur de la chaîne
de matériel domestique Bed Bath & Beyond ; le producteur hollywoodien
Sam Englebardt, etc., etc. Un vrai petit Who’s who communautaire.

“La Communauté est sous le choc”, confie d’ailleurs
Carlos Carraca, un habitant de Palm Beach, cette ville de Floride « où tout
le monde est milliardaire ».
Personne n’imaginait
que quelqu’un comme lui puisse faire cela
à ses amis”. “C’est un des leurs qui les a trahis,”
souligne également
Laurence Leamer, auteur d’un livre à paraître intitulé “Madness
Under the Royal Palms”, ajoutant « N’importe qui peut
se faire voler. Mais l’arnaque de Madoff est bien pire, parce qu’il était
l’un d’entre eux
 »…

Oui, c’est bien cela qui est intolérable et qui relativise les
milliards de dollars de pertes de BNP Paribas, Natixis, Dexia, Santander, BBVA,
HSBC, Royal Bank of Scotland et autre Fortis. Puissent les petits porteurs
français le comprendre, qui viennent de demander de manière un
peu déplacée “que toute la lumière soit faite” sur
les conséquences franco-françaises de l’arnaque Madoff.

 

[cc]
Novopress.info, 2008, Dépêches libres de copie et diffusion
sous réserve de mention de la source d’origine

[http://fr.novopress.info]

extrait de la <font size="+1"><a href="http://yolin.net/CRISE_GEAB_N31_fr.pdf">Lettre confidentielle ‘GlobalEurope Anticipation Bulletin’ N°31 – 15 janvier 2009
© Copyright Europe 2020 / LEAP – 2009


les
<font face="Arial">prévisions<font face="Arial"> 2009

15. Les grands scandales financiers dont un méga-Madoff :

Le scandale Madoff de la fin 2008 n’est que le premier d’une série qui va marquer l’année 2009. Il a ainsi généré une cohorte de mini-scandales dont personne n’a encore vu la fin et qui ont montré comment les fonds d’investissements « sérieux » investissaient en fait en grand nombre dans l’apparence du sérieux et sur la réputation sans comprendre quoi que ce soit aux produits et firmes retenus. Mais de manière plus inquiétante, Madoff ne représente pas une « aberration » de Wall Street, il est en fait un symbole vivant du système financier qui s’écroule actuellement. La contraction brutale de l’économie réelle globale va rendre visible une multitude d’autres tromperies qui n’étaient viables que tant que le plus grand nombre acceptait d’y croire. Le scandale Madoff a éclaté parce que soudain, la crise s’aggravant, il n’a plus trouvé de nouveaux investisseurs pour pouvoir payer les intérêts des investisseurs précédents. C’est exactement ce que fait le gouvernement américain depuis plus d’une décennie. Et il a désormais des besoins encore plus grands.

Alors, attendez-vous en 2009 à
un scandale financier d’une ampleur vraiment historique en 2009, un
méga-Madoff,... entrainant une
multitude de banques, de pays et d’établissements financiers dans son
sillage.

Voir aussi

- CRISE FINANCIÈRE De Ponzi au scandale Madoff (archive 2009)
- USA : Madoff parle de sa fraude (Le Figaro)
- SCOOP ! Madoff n’aurait pas agi seul... (AFP)
- Madoff s’invite dans l’affaire Bettencourt (l’essentiel)
- Les relations entre Maistre et Madoff intriguent la justice (Le Parisien.fr)
- Affaire Madoff : deux informaticiens ont été arrêtés (L’Informaticien)
- Madoff : l’ex-présidente des Galeries Lafayette veut attaquer HSBC (AFP)
- Affaire Madoff : la Bourse au courant depuis 1992 (Nouvel Obs)
- Euthanasie pour celui qui en sait "trop" ? (La Tribune)
- Madoff Begins 1st Day of 150 Years (WSJ)
- Bernard Madoff, incarcéré en Caroline du nord, échappe au pire (Corse Matin)
- Madoff sons accuse father of "biblical" betrayal (Times)
- They Madoff With Your Money
- Bernie Madoff’s Incarceration Entertainment Guide (Fox News)
- Bernard Madoff : Luckiest Man on the Planet (Fox News)
- Le monde de la Tora, celui des yéchivot, est, par ricochet, durement touché par l’affaire Bernard Madoff. (Israel Valley)
- Suicide d’un petit investisseur britannique concerné par Madoff (Reuters)
- L’épouse de Bernard Madoff aurait reçu 15 M$ juste avant son arrestation (Canoe)
- Les principaux clients français de Madoff (Challenges)
- Affaire Madoff : Meeschaert rembourse ses clients (Les Echos)
- See the official list of Madoff victims (Time)
- US / Eco : "un échec abject" de la SEC dans l’affaire Madoff ? (boursier.com)
- Les étranges liens de Bernard Madoff avec les services-secrets israéliens (Mecanopolis)
- Ouverture d’une enquête sur l’affaire Madoff en France (Challenges)
- Vous n’avez pas compris : Madoff n’est pas ruiné. Ses clients, par contre... (Le Monde)
- Rien ne change, Enron, crise, Madoff !
- Madoff’s mother tangled with the feds (CNN)
- Un "mini Madoff" en Floride ? (Le Figaro)
- "De nouvelles retombées de l’affaire Madoff sont à prévoir en France" (France-Amérique)
- Oddo & Cie gagne sa bataille face à UBS dans l’affaire Madoff (Agefi)
- Liliane Bettencourt [L’Oréal] touchée par le scandale Madoff (Performance Bourse)
- Première plainte dans l’affaire Madoff (audio)
- Bernard Madoff se moque de la justice ! (Closer)
-  Des banquiers suisses pris dans le filet madoff (Hebdo.ch)- Répercussions autrichiennes de l’affaire Madoff (Israel Infos)
- Madoff se prend pour le père Noël (Cyberpresse)
- Affaire Madoff : les requins de la finance sont "respectables" (Bellaciao)
- Madoff ou le futur prix Nobel de l’économie (AgoraVox)
- La liste des victimes de l’affaire Madoff (Challenges.fr)
- In Madoff Scandal, Jews Feel an Acute Betrayal (NYT)
- Suicide d’un financier français à New York Victime collatérale de l’affaire Madoff (Bloomberg)
- Epilogue de l’affaire Sentier II
- L’anonymat sur Internet favoriserait la propagation de l’antisémitisme (Juif.org)
- La Communauté juive est prise au Piège avec l’Affaire Madoff, par Philippe Gras




Arthur Nadel, Money Manager, Missing In Florida


<img src=http://www.cawa.fr/IMG/jpg/arsene_061229121133400_lupin_wideweb__300x375.jpg
width=300 height=375 alt="visit our partner" border=0>

Arsène Lupin


Voir en ligne : http://fr.novopress.info/?p=14712