Widgets Amazon.fr

Accueil > Librairie > L’Enfumeur


Pour commander L’Enfumeur, cliquez ici
Pour commander, cliquez ici

par Serge Federbusch

jeudi 10 octobre 2013, par librairie cawa

Description de l’ouvrage

Élu sur la promesse d’améliorer le sort des Français en faisant payer la finance, les riches et plier Angela Merkel, François Hollande connaît, un an plus tard, une véritable débâcle politique. Montée du chômage, pression fiscale accrue sans que les déficits reculent, valse-hésitation sur tous les sujets et, pour finir, naufrage moral de l’affaire Cahuzac : le sol se dérobe sous ses pieds.

Comment en est-on arrivé là ?
François Hollande n’a cessé, depuis son élection, d’enfumer les Français. Maintenant que ce nuage se dissipe, la vérité crue apparaît. En un an, il a augmenté les impôts des entreprises puis réduit leurs cotisations sociales. Il a fait expulser les clandestins plus que la droite, accordé des miettes aux petits revenus pour mieux les ponctionner discrètement, fustigé la Françafrique et volé au secours d’un régime issu d’un coup d’État au Mali. Il a roulé des mécaniques à Bruxelles et capitulé à Berlin, cajolé les fonctionnaires mais les a mis à la diète. Il a défendu la retraite à 60 ans pour une poignée de salariés mais l’a repoussée pour tous les autres.

Où ce président nous mène-t-il et le sait-il lui-même ?
Disposant de tous les pouvoirs, mais déjà grandement fragilisé, réussira-t-il le tour de force de devoir remettre son mandat en jeu avant le terme de 2017 ? Parlera-t-on bientôt du « syndrome Hollande » comme de la maladie d’un chef d’État qui ne répond à de grands défis que par de petits stratagèmes ?

Serge Federbusch apporte ici des réponses et vous donne les clés pour comprendre ce personnage énigmatique devenu chef de l’État. Un exercice salutaire, car la démocratie étouffe dans la fumée et les Français veulent savoir comment cela va finir. 

A propos de l’auteur
Serge Federbusch est élu du 10e arrondissement de Paris, essayiste et homme politique.

Un livre publié par Ixelles éditions
Retrouvez-nous sur www.ixelles-editions.com
Contactez-nous à l’adresse contact@ixelles-editions.com


Descriptions du produit

Extrait

À l’abordage du pédalo !

Sainte Nafissatou de Manhattan

14 - 5 - 2011 - 2806 : si François Hollande devait choisir des nombres fétiches et les jouer au loto, ils seraient tout trouvés.
Le 14 mai 2011, dans la suite numéro 2806 du Sofitel de New York, son destin a basculé au moment où une femme de chambre était bousculée, au sens grivois et terriblement français du terme, en tout cas le dira-t-elle tout au long d’une procédure fertile en rebondissements, par le directeur en titre du Fonds monétaire international, Dominique Strauss-Kahn.
DSK s’apprêtait à rentrer en France pour annoncer une candidature à l’élection présidentielle dont Polichinelle croyait avoir seul le secret. Mais était-ce encore une élection ou déjà une procession triomphale ? Tout semblait sourire à ce prince de la politique française en exil américain. Les médias lui étaient acquis ; sa femme, Anne Sinclair, étoile du journalisme internationalement-connue-dans-l’Hexagone, lui faisait une parfaite attachée de presse. Il avait l’aura de compétence du super-technocrate de la finance mondialisée et, en même temps, la légitimité d’un parcours d’élu de Sarcelles, une banlieue difficile. Il cumulait argent, réseaux et légitimité.
En face, qui était son principal adversaire ? Nicolas Sarkozy, un président englué dans une des pires crises économiques et financières de l’après-guerre, ayant déçu nombre de ses partisans et abîmé son image, dès les premiers jours de son mandat, par des erreurs ahurissantes de communication, s’affichant inconsidérément avec quelques milliardaires et une petite coterie de privilégiés à cent lieues des préoccupations du Français moyen. Le Président avec un grand P, au-dessus des partis, incarnation de la Nation, proche du peuple, où était-il ? L’homme qui devait libérer la France de tous les renoncements et pesanteurs où s’enfonce le pays, qui avait bousculé les conventions politiques lors d’une campagne menée tambour battant en 2007, on le voyait festoyer immédiatement avec quelques happy few au lieu de prononcer les mots qui auraient permis de galvaniser l’effort et l’énergie de tous ses compatriotes.
Pour DSK, battre Sarkozy était une chose aisée et les sondages le donnaient d’ailleurs vainqueur à plus de 60 % des voix, un record ! Qui étaient ses concurrents au parti socialiste ? La plus dangereuse, Martine Aubry, avait certes la main sur l’appareil. Mais une image cassante de bureaucrate un peu hargneuse et dogmatique lui collait à a peau. Elle-même ne semblait pas trop sûre de vouloir s’y coller. « Nous ne nous présenterons jamais l’un contre l’autre », avaient laissé entendre Martine et Dominique, à qui la rumeur publique prêtait d’anciennes amours. Et comme Dominique allait se lancer, l’affaire semblait pliée de ce côté-là.

Biographie de l’auteur

Serge Federbusch est élu du 10e arrondissement de Paris, essayiste et homme politique.


Détails sur le produit

  • Broché : 304 pages
  • Editeur : Ixelles Editions (29 mai 2013)
  • Collection : IX.MIN.GUI.ECOL
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2875151886
  • ISBN-13 : 978-2875151889

  • Voir en ligne : http://www.amazon.fr/LEnfumeur-Serg...


    2875151886