Widgets Amazon.fr

Accueil > Librairie > L’école et l’université : Comment sortir de l’échec ? (...)

Descriptions du produit

Extrait de l’introduction :

Le présent ouvrage correspond tout d’abord pour une première partie à une 2e édition réactualisée de « L’école : faire tomber la forteresse » édité en mars 2004 et comportant comme sous-titre : « Des réformes simples pour une école de la réussite ».
Il s’y ajoute une deuxième partie portant sur une étude détaillée de la nécessaire réforme de l’université et de l’ensemble de l’enseignement supérieur.
L’école et plus généralement notre système éducatif sont en proie à une crise qui s’aggrave au fil des années. Des réformes profondes urgentes et simples s’imposent pour libérer le système de ses contraintes.
Notre système éducatif et de formation professionnelle n’est pas adapté à nos enfants. Il n’est pas non plus adapté aux besoins de notre économie, de nos entreprises, de notre société : c’est une cause essentielle de notre trop faible compétitivité et du chômage, du chômage des jeunes notamment.
Depuis 20 ans, les crédits de l’enseignement sco­laire ont augmenté chaque année, sans que la situation s’en trouve améliorée. Le nombre d’enseignants s’est accru dans de fortes proportions, alors que l’effectif des élèves diminuait. L’Éducation nationale, c’est la version moderne du tonneau des Danaïdes : plus on verse d’argent, moins on obtient de résultat. Le système à coûts croissants et à rendements dé­croissants se traduit par un énorme gâchis.
Il faut cesser de répéter que c’est seulement avec plus d’argent et plus d’enseignants que le système pourra être amélioré. Rien n’est plus faux. Car il s’agit d’un problème de structure, d’organisation, de gestion, de liaison étroite entre l’école et le monde du travail. Des réformes urgentes s’imposent au-delà des réformettes habituelles avec une plus grande responsabilisation des acteurs du système éducatif.
Au cours des années passées et notamment récemment au printemps 2006 avec l’affaire du CPE, les gouvernements et les ministres dont dû renoncer à mettre en place de vraies réformes. Ils ont été amenés à reculer face à une fronde du monde enseignant dont le comportement et l’irresponsabilité ont frappé l’opinion publique. Faisant preuve du corporatisme le plus étroit, il n’accepte en aucun cas de renoncer à ses privilèges liés à ceux de la fonction publique.

Biographie de l’auteur

Jacques Bourdu, ancien élève de l’Ecole Polytechnique, ancien chef d’entreprise, a publié depuis quelques années divers ouvrages sur les nécessaires réformes économiques adaptées à notre monde en évolution.

Détails sur le produit

  • Broché : 171 pages
  • Editeur : François-Xavier de Guibert (3 juillet 2008)
  • Collection : POLITIQ SH HUM
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2755402520
  • ISBN-13 : 978-2755402520

Voir en ligne : http://www.amazon.fr/L%C3%A9cole-lu...


2755402520