Widgets Amazon.fr

Accueil > Greenspan era on trial - Le procès de l’ère Greenspan > l’Allemagne n’a pas fini de payer

l’Allemagne n’a pas fini de payer

lundi 6 décembre 2010, par Christian Scherer

Devant la faillite d’un système financier international
qui se met à tourner de plus en plus follement, il est temps
de revenir à des valeurs plus fondamentales.

L’exemple allemand est là pour nous rappeler la valeur
d’une tradition industrielle - ou industrieuse -
dont nous avions eu tendance à nous éloigner.
On ne protège pas une industrie en élevant autour d’elle des
barrières protectionnistes, mais plutôt en cultivant
une image de produits de qualité, appuyée sur des standards
stables et solides, des délais de fabrication maîtrisés,
qui inspirent confiance aux acheteurs étrangers.

Aujourd’hui, si vous voulez acheter une éolienne ou une
chaudière à bois, il y a gros à parier qu’elle soit
fabriquée en Allemagne. Avant de pouvoir la trouver
en Asie du Sud-Est, il s’écoulera du temps, car on ne trouvera
pas avant longtemps dans les pays émergents une main d’oeuvre
aussi qualifiée.

Il eut fallu pour cela que l’ensemble des pays s’inspirassent
du modèle allemand, mais ce n’est pas ainsi que les choses
ont tourné à la fin de la guerre, et l’Allemagne n’a donc
pas fini de payer.

En effet la voici aujourd’hui contrainte de payer pour les
déficits de ses voisins, moins industrieux, moins travailleurs,
moins sérieux peut-être, mais peut-être est-ce son éternel destin.

L’Allemagne a ainsi maintenu, en maîtrisant ses dépenses et sa consommation,
en faveur d’une politique d’offre, une part de l’industrie à 30% de son PIB,
stable depuis 10 ans, là où l’industrie en France perdait 6 points, de 22 à 16%.

Puisse un tel exemple nous inspirer et nous aider à redécouvrir
la tradition industrielle qui fut aussi la nôtre et à détourner
nos jeunes ingénieurs des miroirs aux alouettes de la finance,
pour poursuivre le lignée de nos grands inventeurs, chimistes,
constructeurs, bâtisseurs.

"La République n’a pas de besoin de savants", a-t-on entendu avant
de couper la tête à Lavoisier. Mais que dire aujourd’hui des banquiers ?

CS


En hommage à Brigitte Sauzay

Quantitative Easing enfin clairement Explained

Voir aussi

- L’accord secret entre Mario Draghi et Jean-Claude Juncker pour relancer la croissance en Europe (atlantico)
- 1 000 milliards pour sauver la croissance (ladepeche)
- Euro, BCE et planche à billets (agoravox)
- Cette super taxe de 10% sur les ménages que propose le FMI (Challenges)
- Cette contradiction qui peut être fatale à l’euro (lepoint)
- Pas d’illusion, l’Allemagne va plonger aussi (xerfi)
- L’Allemagne valide le sauvetage de la zone euro (leparisien)
- Le choix de l’inflation par la BCE est désastreux pour la jeunesse européenne par Boris Pilichowski
- Sauver l’euro : une politique "criminelle" selon un prix Nobel d’économie (Marianne2)
- L’Allemagne aura fini de payer dimanche les réparations de la guerre 1914-1918 (lepoint)
- 1944-1948 L’autre cohabitation franco-allemande (liberation)
- Des ministres du gouvernement allemand reprochent au président français de ne pas avoir les moyens de sa politique. (Le Figaro)
- "Cet argent que l’Allemagne doit à la Grèce" par Jean-Luc Pujo (Paris) et Simone Le Baron (Athènes)
- L’Allemagne accepte de subventionner la vente d’un sous-marin à Israël
- German opposition leader says Franco-German summit might short of solution (Xinhua)
- "L’Europe est en danger" (LeMonde.fr)
- Quantitative easing européen : L’or et le Sauveur Masqué par Cécile Chevré (MoneyWeek)
- L’Allemagne paiera ... ou l’Europe implosera par Gabriel Robin
- Bernard Palissy (1510-1589)
- Antoine-Laurent de Lavoisier (1743-1794)
- Une liste de constructeurs de chaudières à bois (ADEME)
- Arrêté du 26 novembre 2010 portant nomination au cabinet du ministre auprès de la ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique
- French Energy Minister Wants More EDF Reactors Producing Power (WSJ.com)


Voir en ligne : http://www.cawa.fr/l-allemagne-paie...