Accueil > Michaud-Nérard Thierry-Ferjeux > Il faut "déradicaliser" les activistes christianophobes de la (...)

Il faut "déradicaliser" les activistes christianophobes de la Libre-Pensée

lundi 6 février 2017, par Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard

La fédération des activistes déglingo-christianophobes de la Libre-Pensée GOF-LGBT lutte contre le "terrorisme papiste" dans sa "honteuse formulation virginale". La statue honnie de "Notre-Dame-du-Léman" a été érigée dans un parc municipal de Haute-Savoie. Comme elle fait honte à ces déglingo-idéologues du Gender, grassement subventionnés par l’État-PS, en lutte contre la laïcité à l’école avec l’idéologie sexualiste des "ABCD de l’égalité" et la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT, "Notre-Dame-du-Léman" a fait l’objet d’une plainte "en Bonnet (d’âne et) du Forme", pour atteinte à la laïcité selon les délires de la Libre-Pensée. Seule la "déradicalisation" des déglingo-christianophobes de la Libre-Pensée peut anéantir la haine christianophobe ! Les christianophobes déglingo-séniles sont en guerre contre la Chrétienté. Les procédures infâmes des christianophobes de la Libre-Pensée ont tendu les rapports entre les médiocres christianophobes de la Libre-Pensée et les Chrétiens de la France éternelle. Le peuple de France a jugé scandaleuse ces procédures méprisables en recherche d’une notoriété provisoire, type café du commerce. 
Valeurs Actuelles 03/02/2017 : "73%, c’est le pourcentage des sympathisants Les Républicains qui considèrent Marine Le Pen comme une candidate parmi d’autres, d’après les résultats d’une étude YouGov pour le Huffington Post et iTélé. Pendant que Jean-Marie Le Guen est englué dans une affaire de corruption avec le Qatar, la justice oblige une mairie à enlever une statue de la Vierge Marie. À Publier (Haute-Savoie), la mairie était dans l’obligation, depuis un jugement de janvier 2015, de déplacer une statue de la Vierge Marie, qui se trouve dans un domaine communal depuis 2011, sous peine de payer une astreinte de 100 euros par jour. La statue a été enlevée du parc communal, mercredi dernier, par des ouvriers qui ont d’abord creusé autour du socle et qui ont ensuite découpé à la scie circulaire les rebords en marbre de la statue. La statue de Notre-Dame-du-Léman restera dans la commune mais désormais sur un terrain privé. La présence de cette statue sur le domaine public allait, à entendre les opposants, à l’encontre du principe de laïcité".
La vierge du Léman, c’était l’image honnie des activistes christianophobes de la Libre-Pensée-GOF iconoclaste. Les mêmes, qui soutiennent activement le mariage homosexuel et la progression de l’islamisation à marche forcée, sont aussi les activistes du Gender, contre la laïcité à l’école, avec l’idéologie des "ABCD de l’égalité" et la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT. Par son égarement politico-économique, l’État-PS s’achemine de lui-même vers sa destruction, par une évolution insidieuse, et uniquement parce qu’il veut détruire les classes moyennes en tant que telles, les familles et les parents d’élèves.
Les gens sont conscients de leur misère morale croissante et de l’inhumanité de leur existence. C’est pourquoi ils veulent mettre fin à la tyrannie idéologique GOF-LGBT de l’État-PS. Les idéologues GOF-LGBT qui infiltrent les institutions de l’État-PS se refusent à écouter la voix de la raison, de la tolérance, du Bon Pasteur et de "Notre-Dame-du-Léman". Le Figaro rapporte l’initiative honteuse et tristement exemplaire de la Libre-Pensée GOF-LGBT qui sévit en France. Le maire divers gauche avait décidé d’installer la statue de la Vierge dans un parc public :"Juste à côté d’une source où les gens viennent boire de l’eau d’Évian" !
Scandale et damnation, de quoi intoxiquer les gens pour leur faire avaler n’importe quoi ! Le maire de la bourgade de Haute-Savoie est sûrement un entêté notoire, car il avait refusé de déplacer la statue, exigence de l’association déglingo-laïcarde locale des Libres Penseurs, "peu adeptes de la liberté" de penser.
Et le tribunal administratif de Grenoble a tranché contre ce refus du maire de Haute-Savoie, afin de le soumettre aux injonctions des laïcistes. Les juges ont considéré que la statue de la Vierge portant l’inscription honteuse : "Notre Dame du Léman" "veille sur tes enfants" constitue un emblème religieux honni qui doit être retiré de la vue des buveurs d’eau d’Évian. La presse évoque Gaston Lacroix, le bien nommé maire de Publier (Haute-Savoie). Pour les déglingo-Libres Penseurs, il est consternant que le parc public de la commune ait pu illégalement subir l’installation de cette statue, une "surcharge pondérale et symbolique" insupportable sur le terrain du domaine public communal… Lacroix, le supporteur de la vierge du Léman, a déclaré :
"De nos jours, la France ne sait plus où elle habite ! Regardez, les gamins, ils ne savent plus à quoi se raccrocher, ils partent faire le djihad ! Dans ce pays d’éducation judéo-chrétienne, cette statue, c’est un repère. Moi qui fais beaucoup de randonnées en montagne, je peux vous dire qu’il n’y a pas un sommet où on ne trouve pas une croix ou une Vierge…"
On assiste à une perte de repères, sans ce Lacroix qui porte la bannière papiste, ce qui "n’est pas de nature à pacifier les laïcistes qui entendent s’adresser au préfet… Le curé Robert Colloud a béni la statue, le 15 août 2011. Il rappelle que la statue a été financée par des fonds privés et que la parcelle où elle est édifiée a été vendue à une association paroissialeC’est juste un repère. Au Conseil municipal, tout le monde m’a apporté son soutien. Même des musulmans m’ont dit que cela ne les dérangeait pas de passer devant".
La presse ajoute : "À la Fédération de la Libre-pensée, on ne l’entend pas de cette oreille. Depuis quand un maire de la République utilise-t-il sa fonction pour indiquer aux citoyens les repères qu’ils doivent avoir ? interroge José Goemans. Le maire agit en tant que missionnaire qui veut évangéliser sa commune.
"Aujourd’hui, s’il est républicain, il doit procéder à l’enlèvement de cette statue. Il donnerait l’exemple ; ce serait un beau repère pour les jeunes !" On sait que la "spécialité culinaire" archaïque des adeptes de la Libre-pensée, c’est de "bouffer du curé". La nostalgie des anarcho-politicards, de la gauche socialiste du XIX ème siècle et du "temps des cerises", n’est plus ce qu’elle était ! Goemans (et non pas Goodman) continue :
"S’il ne le fait pas, la Libre Pensée s’adressera au préfet de la Haute-Savoie et mènera campagne".
La religion de la Libre-pensée ne peut pas évoluer vers un changement doctrinal. La doctrine de la Foi laïcarde des politicards de la gauche socialiste du XIX ème siècle espère être providentielle, pour recréer de l’espérance dans la religion socialiste, après la défection de Hollande en 2017. Après le débat suscité autour de la vierge du Léman, la gauche ringardisée veut imposer le sacrement de pénitence aux cathos invétéré. C’est pourquoi il est impossible d’envisager avec lucidité cette parodie de laïcité de la Libre-pensée. Tout au long du déclin idéologique inexorable de la Libre-pensée, dans ses attaques funestes contre les crèches érigées sur l’espace public, l’âne et le bœuf ont subi des conséquences morales et intellectuelles fâcheuses !
Il ne s’agit pas de changer une "doctrine qui perd", ni de modifier la pratique politicarde ! Rien ne peut apporter la moindre lumière dans le moment présent, pour éclairer la doctrine de la déglingo-Libre-pensée. Elle ignore ce que la doctrine veut dire en terme de "vérité" des rapports sociaux et non en terme de "dogme".
La doctrine de la Libre-pensée qui doit être "au service de la vérité et de la lumière de la raison", qui doit éclairer la vie des gens sur le chemin de la "vérité" est en lutte ouverte contre le vivre-ensemble. Elle est incapable de montrer comment "vivre chaque instant de notre vie à la lumière de la raison". Aussi, les délires de la Foi laïcarde des politicards de la gauche socialiste du XIX ème siècle rendent absolument impossible de "vivre ensemble la tradition des Lumières et l’amour de la raison" selon la pratique d’une saine laïcité…

Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard