Widgets Amazon.fr

Accueil > Michaud-Nérard Thierry-Ferjeux > Hollande, l’audacieux, et la faillite de la république (...)

Hollande, l’audacieux, et la faillite de la république socialiste

samedi 23 janvier 2016, par Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard

L’opportunisme de Hollande, l’audacieux, est sans limite. Avec Hollande, et la "magie politique de la réduction des statistiques du chômage", la république socialiste a-t-elle vraiment cessé d’exister ? Ses larbins de la caste politico-médiatique sont les représentants officiels de la propagande mensongère sur la "politique virtuelle de l’emploi" qui se résume à dissimuler la réalité du chômage de masse et la responsabilité crasse de Hollande. Les mystificateurs des télés les plus autorisés s’obstinent à nier les combines de Hollande pour sa campagne re-présidentielle. Pourtant, au cours du mandat de Hollande l’audacieux, il ne s’est rien produit en matière de politique de l’emploi, ni en termes de créations d’emplois. Hollande, l’audacieux, n’a rien fait, si ce n’est provoquer une rupture des relations avec les entreprises, qui sont les seules créatrices de richesses.
Pour Hollande, "l’audacieux fiscaliste", tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. Comme père Ubu, Hollande se contente de faire marcher la "pompe à phynances" ! Tel est son point de vue, selon les règles de l’incompétence, de l’impuissance et de l’amateurisme de Hollande en politique et en économie.
Afin de rétablir la vérité sur la réalité de la lutte contre le chômage, les critiques se déchaînent dans la presse contre les tours de magie de Hollande l’audacieux, pour "manipuler des statistiques" désastreuses.
À noter que pas un élu socialiste n’osera, du point de vue des statistiques calamiteuses du chômage, nier la nécessité d’une "atténuation des chiffres par les manipulations concrètes" conformément aux combines de Hollande pour sa campagne re-présidentielle. Maintenant que la guerre des primaires a éclaté sur Libé, les opportunistes désireux de conserver leur siège n’oseront sûrement pas le désavouer. Pourquoi ? Mais parce que la réalité manifeste du chômage les démasquerait complètement. Pas un élu socialiste ne manquera à Hollande l’audacieux. Et tout ce que répètent aujourd’hui les soi-disant frondeurs ne sera en réalité que nuage de fumée. La caste politico-médiatique ne peut pas en parler, car "ce qui est dit à la télé" exclurait toute force de conviction à la campagne re-présidentielle de Hollande l’audacieux. Il est clair que la république socialiste a créé, de façon parfaitement concrète, une série de conflits économiques et politiques insurmontables.
La population qui travaille et les classes moyennes en révolte l’ont défini en un mot : "socialisme de la lutte des classes" ! Ces conflits économiques et politiques irréfutables ont été provoqués par l’incompétence et l’amateurisme de Hollande. Les classes moyennes ont formulé avec clarté le caractère spoliateur, fiscaliste, de la "pompe à phynances" qui est un non-sens du point de vue économique et une absurdité du point de vue politique. Les électeurs sauront tirer les conclusions qui s’imposent à propos de ces faits politico-économiques indiscutables ! Cette soi-disant "guerre contre la phynance" ne saurait pas être justifiée, sinon dans l’intérêt du peuple, alors que la "guerre contre la phynance" a été, en réalité, la "guerre contre la France" qui travaille.
Il fallait "assurer les profits de la gabegie socialiste" et les dépenses somptuaires des social-copains, le Lang de Blois en faillite, muté au Monde arabe, ou les frais des taxis familiaux de la dame Saal. Comment satisfaire des ambitions re-présidentielles de Hollande l’audacieux ? L’époque actuelle de Hollande est celle où le socialisme a atteint son niveau d’incompétence, où il est dépassé, et à la veille de son écroulement.
Il est mûr au point de devoir céder la place à la ligne Bleu-Marine. La période de 2017 sera l’époque du renversement progressif du "socialisme de l’incompétence" et de l’absolutisme de la propagande socialo-populiste. La libération du joug de la république socialiste figure à l’ordre du jour de l’histoire de France.
C’est sur cette base que la ligne Bleu-Marine fera admettre "la défense de la patrie" et la lutte contre l’oppression social-mondialiste et immigrationniste. On sait que le pape Bergoglio, comme Hollande, est en mal de propagande immigrationniste et réchauffiste du type Giec et Cop 21. Si on a pu croire que le pape était soi-disant de gauche, certains critiques ont souligné que le pape était avant-tout "un pape incompétent" pour gérer une "grande entreprise" religieuse mondiale comme l’Église catholique. Cette critique est éclairante sur toutes les manipulations politico-médiatiques pour tenter de "faire diversion". Si, en France, on a le président-normal de l’incompétence et de l’absurdité en politique, le Vatican a lui aussi son pape de l’incompétence !
Aujourd’hui, les catholiques doivent appliquer cette idée à la "guerre psychologique" menée par les puissances gay-mondialistes de la déconstruction des valeurs chrétiennes. Il s’agit de savoir qui saura aliéner davantage les valeurs judéo-chrétiennes de la famille hétérosexuelle normale en Occident. Aussi, il n’y a rien d’étonnant à ce que les socialistes, qui admettent "la domination gay-mondialiste", éludent manifestement les revendications de la "Manif pour tous". Comme dit le proverbe, ils se comportent comme "le cambrioleur qui s’enfuit des lieux qu’il a cambriolés". C’est dire que les socialistes en paroles sont en fait des opportunistes !
C’est pourquoi ils aident la grande bourgeoisie social-usurpatrice à spolier les travailleurs et à asservir la nation, avec la complicité de la caste politico-médiatique de la "Voix de la Grande Bourgeoisie du Nord".
Face à la "guerre psychologique" de la déconstruction des valeurs chrétiennes, la ligne Bleu-Marine doit mener une guerre de libération nationale, ce qui nécessite une tactique appropriée. Considérer qu’elle est un impératif absolu implique de lutter contre la crise économique et politique aggravée par Hollande. Il faudra s’appuyer sur les masses laborieuses pour "défendre la famille et la patrie", et pour atténuer la crise morale qui frappe le pays, pour renverser définitivement la domination gay-mondialiste de la classe bobo-socialiste.
Les social-traîtres de l’UMPS, du type Bertrand-Estrosi, c’est l’opportunisme politique sous sa forme la plus vulgaire. Ils ont montré une alliance grossière avec la Voix de la Grande Bourgeoisie du Nord ! Et c’est cette alliance des social-traîtres de l’UMPS qui assure la duperie des électeurs et la mystification du peuple par le monopole de la presse, l’industrie du mensonge, et les votes manipulés par les fraternités GOF-UMPS.
Les intrigues des régionales 2015 ont montré que les conditions sociales et historiques ne sont pas mûres pour la victoire de la ligne Bleu-Marine. Mais on a reconnu que la révolte sociale est possible et qu’elle viendra précisément en 2017. C’est pourquoi la Voix de la Grande Bourgeoisie du Nord, au service des bobos de la classe "provisoirement dominante", redoute la révolte populaire qui suivra la mascarade démocratique des élections régionales 2015, confisquées par les fraternités GOF-UMPS. Quelle hypocrisie révoltante que d’éluder la responsabilité de Hollande dans la confiscation des votes des citoyens aux régionales 2015 ! Il serait erroné de supposer qu’il pourrait se représenter sans vouloir manipuler encore le vote démocratique.


Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard


Voir en ligne : http://ripostelaique.com/hollande-l...