Accueil > Au jour le jour > Hollande annonce une Agence Nationale de Développement Economique

Hollande annonce une Agence Nationale de Développement Economique

jeudi 5 février 2015

Oyez, Oyez.

Saint François de Hollande, dans sa grande sagesse, a enfin pris LA mesure qui permettra de relancer l’économie française, de vaincre le chômage et de faire taire tous les grincheux qui se complaisent dans le French Bashing.

Devant vos yeux éblouis, François, notre très saint prèze, a annoncé en sa sainte conférence de presse de ce jeudi, la création de l’Agence Nationale pour le Développement Economique. Oui, mesdames, messieurs, français, françaises, belges, belges, mes très chers contribuables toujours plus tribuables, une agence publique de développement, dirigée par les meilleurs rejetons de notre haute fonction publique, va diriger des jets d’or chaud vers des projets d’avenir sur les territoires fertiles de la république une et indivisible.

Grâce soit rendue au président Hollande. Grâce à l’Agence Nationale pour l’Emploi, nous avions vaincu le chômage. Grâce à l’Agence Nationale pour l’habitat, le logement insalubre et indigne a été vaincu, comme en atteste le rapport annuel de la fondation abbé Pierre. Grâce à l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine, qu’il ne faut pas confondre avec l’Agence Nationale pour l’Habitat, ne soyez pas si primaires, les banlieues françaises, nos "Zones Urbaines Sensibles", autrefois sordides, sont devenues des îlots de jouvence et de vivre-ensemblisme décomplexé. Grâce à l’Agence Nationale du Médicament, le Médiator a été bouté hors des étagères de nos pharmacies.

Et grâce à l’ANDE, sachez que le développement économique qui nous faisait un peu la gueule ces derniers temps, va à nouveau se pencher sur le berceau de nos jeunes entreprises. Nos fiers fonctionnaires, munis de canons à pognon derniers modèle, vont arroser les champs fertiles de la développance durable des campagnes françaises, à moins qu’il ne s’agisse de leur développitude, je me perds dans tous ces concepts néo-économiques.

Et épargnez moi vos remarques grincheuses, du genre "mais je croyais que c’est la région qui était ’chef de file’ en matière de développement économique", "est ce que l’agence de l’état ne va pas faire double emploi avec les agences locales", etc, etc...

Comme l’URSS l’a si bien prouvé, seul un gosplan central peut piloter avec intelligence les fonctionnaires locaux qui, à leur tour, choisissent avec discernement les projets de valeur que leur corne d’abondance ira recouvrir de vos bons brozoufs, que vous serez si fiers d’apporter au trésor public local.

Oui, Hollande Akbar, et la lumière fut. La France est sauvée. Reste à créer un vrai "Droit au Développement Economique Opposable" pour que la farce... pardon, la fête, soit complète.

(anonyme)


Voir en ligne : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs...