Accueil > Latin America > Florence Cassez innocente ?

Florence Cassez innocente ?

vendredi 13 mars 2009

Ceci est une traduction de la lettre écrite par Cristina Rios Valladares :

Mon nom est Cristina Rios Valladares et j’ai été la victime d’une prise
d’otage, au coté de mon époux Raul (libéré quelques heures plus tard pour réussir le sauvetage) et mon fils qui avait 11 ans. Depuis ce jour notre vie a totalement changé. Aujourd’hui nous souffrons d’un exil forcé par la peur et l’insécurité. Ma famille est détruite. Ce que mon fils et moi avons vécu du 19 octobre 2005 au 9 décembre de la même année, est indescriptible. 52 jours de captivité pendant lesquelles je fus victime d’abus sexuel et, les trois d’une torture psychologique. Le 9 décembre nous avons été libérés lors d’une opération de l’Agence Fédérale de Recherche (AFI). Israel Vallarta et Florence Cassez furent accusé de nous avoir pris en otage, puis ils furent arrêtés, cette dernière d’origine française, se présente maintenant comme la victime et non pas comme complice du jugement.

Depuis notre libération ma famille et moi nous vivons à l’étranger. Nous ne pouvons pas revenir à cause de la peur, car le reste de la bande n’a pas été arrêté. Depuis notre refuge, car on ne peut pas appeler maison un lieu où nous avons été forcé de vivre (à cause de l’insécurité), nous avons appris la nouvelle de la peine de 96 ans de prison que Florence Cassez méritait, cette femme dont j’avais écouté la voix à de maintes reprises pendant ma captivité…la même voix d’origine française qui bourdonne encore aujourd’hui dans mes oreilles, la même voix que mon fils reconnaît comme celle de ma femme qui lui pris du sang pour l’envoyer à mon époux, avec une oreille qui lui ferait penser qu’elle appartenait à son fils.

Maintenant j’apprends que Florence réclame justice et clame son innocence. Et moi j’entends dans ses cries la voix de la femme qui, jalouse et furieuse, cria sur Israel Vallarta, son petit ami et chef de la bande, que s’il recommençait à s’approcher de moi (elle entra par surprise dans la pièce et elle le vit m’embrasser) elle se vengera sur moi. Florence raconte « le calvaire » de la prison, mais elle voit sa famille dans le pénitencier, elle fait des appels téléphoniques, elle réalise des interviews pour la presse et elle ne craint pas chaque seconde pour sa vie. Je ne détaillerai pas ce qu’est un véritable enfer, c’est-à-dire, une prise d’otage.

Ni ma famille ni moi n’avons d’envie, ni de force pour faire une campagne médiatique, diplomatique et politique (comme celle que sa famille est en train de réaliser) pour permettre au gouvernement français, à la presse nationale et internationale d’écouter l’autre version, c’est-à-dire, celle de la parole des victimes de la bande à laquelle appartenait Mademoiselle Cassez. Florence qui est une preneuse d’otage et non pas seulement la petite amie d’un preneur d’otage (avec lequel elle vivait dans un ranch au moment de la captivité de mon fils et moi), l’idée qu’elle puisse apparaître comme une victime et qu’elle lutte pour qu’on modifie sa condamnation. Si elle y arrive ou non, ce n’est pas à nous d’en juger, bien que cela continue à nous blesser.

Cette lettre est uniquement pour nous soulager. L’affaire est aux mains de la justice mexicaine. Nous n’interviendront plus publiquement, nous ne donnerons plus d’interviews à la presse (notre indignation nous à poussé à en concéder quelques une), nous utilisons et utiliserons toute notre énergie pour protéger l’intégrité de notre famille et dans le but de nous guérir du mal qu’ils nous ont fait. La nouvelle effervescence que ravive l’appel de la condamnation et le remous médiatique qu’il provoque nous met de nouveau en danger.

Merci pour votre attention.

Cristina Rios Valladares

Publication originale en espagnol :

- “Florence Cassez es secuestradora, no víctima”
- Mexico cuts kidnapping sentence of Frenchwoman (IHT)


Israel Vallarta

Voir aussi

- Florence Cassez, libre mais pas innocentée selon la presse mexicaine (lexpress)
- Cassez libérée après sept ans de détention au Mexique (boursorama)
- Florence Cassez dans l’avion pour Paris(bfm)
- Mexique. Chronologie de l’affaire Florence Cassez (ouest-france)
- L’avocat de Florence Cassez reste confiant (lefigaro)
- France’s first lady sends chocolates to Florence Cassez in Mexican jail (guardian)
- Affaire Cassez : Paris espère "enfin une décision juste et équitable" (nouvelobs)
- Algunas notas sobre el caso Cassez y la difícil tarea de ser ministro (iusnava)
- Un peu d’espoir pour Florence Cassez (Europe1.fr)
- Le Président de la République a reçu les parents de Florence Cassez
- Florence Cassez dans l’attente d’une nouvelle audience (la Croix)
- Mexico rejects release of Frenchwoman Cassez (chicagotribune)
- Mexique : la possible libération de Florence Cassez agite la classe politique (rfi)
- Affaire Cassez : "Rien n’est fixé, on attend" (L’Express)
- Sarkozy welcomes Frenchwoman’s possible release in Mexico (dailystar)
- Confiar en la justicia mexicana ¡No lo creo ! (equisy)
- "Las máscaras de jade mayas", finalmente llegan a París
- Affaire Cassez : campagne d’accusations contre la Française dans la presse mexicaine (Libération)
- Difunden informes sobre presuntos actos ilícitos de Cassez (mx)
- Arrêt sur images - Florence Cassez, ontologiquement innocente (Arrêt sur Images)
- Affaire Florence Cassez : "Je suis sûre à 100% qu’elle est coupable" (20minutes.fr)
- Position du Mexique face aux déclaration de la ministre Michèle Alliot-Marie
- On peut critiquer la justice, mais seulement la justice étrangère (Le Salon Beige)
- France pressures Mexico over convicted kidnapper (Fox News)
- Lettre de Florence du 17 octobre 2010
- Florence Cassez désignée comme co-dirigeante de gang : l’avis d’un Mexicain
- L’histoire de Florence Cassez dans les prisons mexicaines (L’Express)
- Nicolas Sarkozy aurait téléphoné à Florence Cassez (20minutes.fr)
- Florence Cassez : révélations sur une manipulation (Le Figaro)
- BOYCOTT Les proches de Cassez pour un boycott du tourisme au Mexique (Reuters)
- Pour que Florence Cassez soit libre
- Florence Cassez devra purger ses 60 ans de prison au Mexique (Libération)
- Florence Cassez, una reclusa seductora y sagaz (El Universal)
- French prisoner accused of ringleader role in kidnappings (video)
- Florence Cassez et le risque de contamination par le virus A-H1N1 (leJDD)
- Madame versus people of Mexico (Scotsman)
- Star du 12 au 19 mars : Jean-Luc Roméro se bat pour Florence Cassez
- Affaire Florence Cassez : appel à l’aide de la Nordiste emprisonnée au Mexique
- Mexico cuts kidnapping sentence of Frenchwoman (IHT)
- « Sarkozy ne peut pas arriver ici, dire qu’elle est innocente et repartir avec » (20minutes.fr)
- Florence Cassez doit purger sa peine au Mexique, estiment les associations (AFP)
- Kidnap victim says Frenchwoman threatened him (AP)


Voir en ligne : http://blabladezinc.20minutes-blogs...