Accueil > Librairie > Démocraties en danger


Pour commander Démocraties en danger, cliquez ici
Pour commander, cliquez ici

de Pierre ROUSSELIN

vendredi 24 avril 2015

Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l’introduction

« Le monde où nous vivons est devenu une énorme machine à éliminer la démocratie. Peut-être pourra-t-on trouver quelque satisfaction à en comprendre le fonctionnement, faute de pouvoir l’arrêter. »

Jean-François Revel

Deux décennies de mondialisation accélérée ont profondément transformé le monde et chacun de ses acteurs. L’organisation de la planète n’est plus en phase avec la réalité des rapports de force. Dans chaque pays, la société a évolué plus vite que les institutions. Il y a une crise mondiale, mais il y a aussi une multitude de crises qui alimentent le désordre général et remettent en question un monde où le système démocratique né des Lumières était sinon prédominant, du moins la référence généralement admise. À la fin des années 1980, nos démocraties triomphaient. La mondialisation était vécue comme une « américanisation », tant le modèle de démocratie consumériste en vigueur aux États-Unis semblait devoir s’imposer dans le monde. La chute du mur de Berlin, en novembre 1989, et l’effondrement du bloc communiste consacraient la victoire de l’Occident et la défaite de la seule idéologie alternative capable de lui apporter une contradiction à l’échelle mondiale.
Avec les réformes menées à Pékin, depuis la fin des années 1970, sous la houlette de Deng Xiaoping, Washington était convaincu que l’ouverture de la Chine à l’économie internationale allait la conduire à se libéraliser. C’était l’époque où le président George H. Bush parlait - le 11 septembre 1990 - d’un « nouvel ordre mondial » de coopération harmonieuse organisé autour d’un seul pôle, les États-Unis. Dans un article paru l’été 1989 dans National Interest, Francis Fukuyama 3, prévoyait la « fin de l’histoire », c’est-à-dire l’avènement d’une ère où les démocraties libérales se seraient imposées partout dans le monde.
Le communisme a cessé d’exister en tant que vision du monde. Sa « praxis », comme disait Gramsci, n’a plus de raison d’être, puisque personne, pas même à Cuba ou en Corée du Nord, ne songe établir sur cette planète le royaume du prolétariat triomphant. La grande bataille idéologique du XXe siècle est bien terminée ; avec un seul vainqueur : le capitalisme.

Fin de l’histoire ou choc des civilisations ?

S’il n’y a pas d’alternative à l’économie libérale, en tant qu’instrument pour assurer le développement de la planète, les modalités de son fonctionnement, sa régulation et l’organisation de la prise de décision font plus que jamais débat. La compétition économique s’est mondialisée. Le modèle occidental d’une économie libérale fondée sur des institutions démocratiques paraissait devoir triompher au tournant du siècle. Sa suprématie, naguère incontestée, est remise en cause sur deux fronts : l’émergence de la Chine, qui offre le modèle d’une puissance autoritaire économiquement efficace, et la crise financière mondiale de 2008, qui a montré les limites du libéralisme financier.
(...)

Présentation de l’éditeur

Quel sera le monde demain ? Cette question hante les esprits, et les événements qui se produisent sur la planète n’encouragent guère à l’optimisme : pour ne citer que les plus récents, annexion de la Crimée, guerre dans l’est Ukraine, attentats meurtriers et enlèvements au Nigéria, avancée violente de Daech en Irak et en Syrie... Dans ce livre, clair et accessible, Pierre Rousselin explore ce que pourrait être notre futur, et nous aide à comprendre les forces et les faiblesses des démocraties face aux bouleversements du monde. Si " la démocratie est le pire des régimes à l’exception de tous les autres " selon Winston Churchill, seront-elles capables de faire face aux violences qui les menacent et d’assurer leur avenir et leur pérennité ? Continent par continent, Pierre Rousselin dresse le bilan de l’état démocratique de la planète et tente de nous en brosser les évolutions possibles et prévisibles pour les années à venir. Le constat est sombre par moment, mais il a le mérite de nous inciter à plus de vigilance et d’exigence : si nous voulons vivre libres et en paix, la démocratie ne se négocie pas.

Voir l’ensemble des Descriptions du produit

Détails sur le produit

  • Broché : 379 pages
  • Editeur : First (6 novembre 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2754056971
  • ISBN-13 : 978-2754056977

2754056971