Widgets Amazon.fr

Accueil > Medias > les Saintes Ecritures > Carton rouge et sac vert au synode de Sète

Carton rouge et sac vert au synode de Sète

une décision apostate de l’EPUdF

mercredi 27 mai 2015, par Christian Scherer

"ils se marièrent, furent heureux, et achetèrent beaucoup d’enfants"
(nouvel Evangile selon LGBT)

"au



La décision du synode de Sète (14-17 mai 2015) indique que l’Écriture n’est plus la norme suprême de l’EPUF.


À Sète, la centaine de délégués qui, le 17 mai 2015, ont levé un carton rouge en signe d’approbation du projet, apparaissaient dans leur immense majorité comme favorables à la bénédiction religieuse de couples homosexuels. Cette mesure a ainsi été très largement adoptée (94 votes pour, 3 contre). Agnès von Kirchbach, pasteur et théologienne, affichait, avant le vote, ses réticences : « Le temps de maturation de cette décision est trop court. Toutes les Églises européennes qui l’ont adoptée ont pris au moins une dizaine d’années pour y réfléchir. Pendant ces deux années de débats régionaux préparant ce synode, j’ai été frappé par le mutisme d’une partie des protestants. Nous avons sous-estimé le fait que tant de personnes n’avaient pas envie de participer à ce débat. Décider aujourd’hui serait donc prendre une hypothèque sur nos paroisses. »

Que représentaient ces délégués, sinon un foule moutonnière qui, comme pour le célèbre "je suis Charlie", avaient à coeur de suivre le mouvement général en levant leur carton rouge sous le regard de leurs voisins, et en tenant bien fort le sac vert qu’on avait offert à chacun des participants.

Dans les Eglises de la Réforme, le pouvoir de décision appartient au Conseil Presbytéral de chaque Eglise locale. Or que sait-on de la position de ces Conseils Presbytéraux, sinon qu’ils sont le plus souvent divisés, voire franchement réticents sur la question, comme le montre le communiqué du Temple du Marais, bien placé pour nous parler de l’accueil des couples de même sexe.

Le 20 mai, le Conseil presbytéral du Marais, à Paris, a pris fermement position contre cette ouverture et confirmé son intention de « ne pas répondre favorablement à des demandes de bénédiction de couples de même sexe » tout en réaffirmant son rejet de toute forme d’homophobie et son intention de continuer à faire de l’accueil des personnes homosexuelles une priorité de son action pastorale. Le fondement de sa positon est très clairement explicité : « La lecture que nous faisons, notamment de Genèse 1-2, nous conduit à penser que la conjugalité, dans le projet de Dieu, implique la différenciation sexuelle homme-femme ».

La principale question que l’on devrait se poser, c’est d’où est venue cette soudaine urgence de délibérer sur une question qui n’allait pas manquer de diviser profondément l’Eglise Protestante Unie, qui pourrait maintenant mieux s’appeler Eglise Prétendument Unie, voire Eglise Pédérastique Unie ?

Quelques pistes de réponse.

CS

Quelques réactions des églises locales

- Déclaration du Temple du Marais après le synode national (temple.dumarais)
- L’Eglise Protestante Unie de Versailles, qui n’a pas de pasteur. Avant l’été, le conseil a reçu et appelé deux pasteurs. Après un long discernement, ils ont répondu négativement aux appels, pour différentes raisons qui leur appartiennent. La position des postulants vis-à-vis du synode de Sète est une dimension prise en compte lors du processus de recrutement
- Le pasteur de Bourg-la-Reine déplore la décision du synode (l’appel de notre clocher juillet-août 2015)
- A la différence des autres, le Conseil Presbytéral de Jouy-en-Josas, Vélizy, Viroflay, Chaville, alors que rien de l’y obligeait, s’est précipité pour annoncer qu’il appliquera la dédision du synode (bulletin paroissial juin 2015)
- La paroisse des Landes relate sans la commenter la décision du synode (bulletin paroissial de septembre 2015)
- Philippe B. Kabongo-Mbaya, pasteur à Robinson (Chatenay-Malabry) reconnaît qu’il est "bien réservé à la bénédiction des couples de même sexe",
- l’Église protestante unie de Chaumont juge bon de ne pas prendre de décision pour l’instant (hoRs série Juillert 2015)

 

Une manoeuvre bien préparée


(...)
Jean-Pierre Sternberger, rapporteur en Centre-Alpes-Rhône, confirme :
« Les discussions ont été relativement sereines, dans la mesure où
nous n’avons pas attaqué bille en tête sur la question du mariage
de personnes de même sexe mais étalé la discussion sur plusieurs séances. »

Une méthode qui était bien celle préconisée dans le document envoyé
aux conseils presbytéraux en janvier : un ensemble de textes sur
l’acte de bénir dans la Bible et dans la vie de l’Église
.
Si beaucoup ont trouvé là matière à débattre de la bénédiction du
couple ou des individus, du sens du mot et de sa portée, d’autres
n’y ont vu que du feu, refusant de parler de la « bénédiction des maisons »
et préférant se focaliser sur la vraie question du moment :
que répondre à un couple homosexuel qui viendrait demander la bénédiction de son mariage ?
(...)


Source : Reforme, 30 mai 2014

Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. (Lévitique, 18.22)


Tu aimeras ton prochain comme toi-même (Matthieu 22.39)


Va et ne pèche plus (Jean, 8.11)


Jésus répondit : « N’avez-vous pas lu que le Créateur, au commencement, les fit mâle et femelle et qu’il a dit : C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et les deux ne feront qu’une seule chair. (Matthieu 19:4.5)


C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions honteuses. Leurs femmes elles-mêmes changent les relations naturelles en des relations contre nature. De même, les hommes abandonnent les relations naturelles avec la femme et brûlent de désir les uns pour les autres. Les hommes commettent des actions honteuses les uns avec les autres et reçoivent ainsi eux-même la punition que mérite leur égarement.
(Romains 1:26-27)


Vous savez sûrement que ceux qui font le mal n’auront pas de place dans le Royaume de Dieu. Ne vous y trompez pas : les gens immoraux, adorateurs d’idoles, adultères, pédérastes, voleurs, envieux, ivrognes, calomniateurs ou malhonnêtes, n’auront pas de place dans le Royaume de Dieu.
(1 Corinthiens 6:9)


Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désires, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.
(2 Timothée 4 3-4)

 

Cliquer ici pour consulter nos dernières informations

- Les « Attestants », ces protestants canal historique (causeur)
- Les Attestants
- Déclaration de l’Église protestante unie de Chaumont (Le Lien)
- Les grandes religions condamnent l’homosexualité Et si l’Église avait raison ?
- Réveille-toi, Eglise de Jésus-Christ, et résiste à l’apostasie généralisée (video)
- Gilles Boucomont / Comment nous bénissons les homosexuels ! (actualitechretiene)
- La subversion du christianisme par Jacques Ellul
- Bénir
- Synode national sur la bénédiction (7 mai 2015) Frédéric Genty avec Bertrand de Cazenove (Paroles Protestantes) (archive)

Première épître de Paul à Timothée 3, 1-7


1 Timothée 3


3.1
Cette parole est certaine : Si quelqu’un aspire à la charge d’évêque, il désire une oeuvre excellente.
3.2
Il faut donc que l’évêque soit irréprochable, mari d’une seul femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite, hospitalier, propre à l’enseignement.
3.3
Il faut qu’il ne soit ni adonné au vin, ni violent, mais indulgent, pacifique, désintéressé.
3.4
Il faut qu’il dirige bien sa propre maison, et qu’il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnêteté ;
3.5
car si quelqu’un ne sait pas diriger sa propre maison, comment prendra-t-il soin de l’Église de Dieu ?
3.6
Il ne faut pas qu’il soit un nouveau converti, de peur qu’enflé d’orgueil il ne tombe sous le jugement du diable.
3.7
Il faut aussi qu’il reçoive un bon témoignage de ceux du dehors, afin de ne pas tomber dans l’opprobre et dans les pièges du diable.

A l’Etranger

- L’église protestante de Belgique ouvre la porte aux pasteurs homosexuels (afriquequotidien)
- Le Patriarcat de Moscou rompt avec l’Église protestante unie de France (la-croix)
- Après le référendum irlandais, la France en première ligne (bvoltaire)
- Irlande : comment "formater l’opinion" en faveur du mariage gay ? Simplement : tout s’achète. (yesfundingexposed)

Chez les catholiques aussi

- La famille est en train de brûler - Lettre ouverte à l’Église catholique par Jean-Marie Élie Setbon
- INDISCRETION : un site étranger révèle le nom des évêques français qui sont prêts à renier l’enseignement du Christ (ncregister)


Voir en ligne : https://www.eglise-protestante-unie...