Widgets Amazon.fr

Accueil > Greenspan era on trial - Le procès de l’ère Greenspan

Greenspan era on trial - Le procès de l’ère Greenspan

La coïncidence de la crise financière et de l’élection présidentielle américaine donne à cette crise une portée historique. Car le changement de président de la première puissance mondiale signe l’avènement d’une nouvelle génération et de politiques nouvelles.

Alan Greenspan, qui fut président de la banque centrale américaine pendant vingt ans incarne plus que tout autre cette époque dont la page se tourne aujourd’hui.

Comment en est-on arrivé là ? Quelle est cette « faille » que Greenspan reconnaît avoir découverte avec « incrédulité » à son audition devant la commission du congrès à la veille de l’élection ?

C’est l’objectif de ce site que d’ouvrir un lieu de débats pour l’analyse du mécanisme et pour rechercher des solutions.

Christian Stoffaes,
président du CEPII

Extrait du célèbre discours du 10 juin 1934 du député McFadden devant la Chambre des représentants

Mr. Chairman, we have in this country one of the most corrupt institutions the world has ever known. I refer to the Federal Reserve Board and the Federal reserve banks. The Federal Reserve Board, a Government board, has cheated the Government of the United States out of enough money to pay the national debt. The depredations and the iniquities of the Federal Reserve Board and the Federal reserve banks acting together have cost this country enough money to pay the national debt several times over. This evil institution has impoverished and ruined the people of the United States ; has bankrupted itself, and has practically bankrupted our Government. It has done this through defects of the law under which it operates, through the maladministration of that law by the Federal Reserve Board and through the corrupt practices of the moneyed vultures who control it.

What is needed here is a return to the Constitution of the United States. We need to have a complete divorce of Bank and State. The old struggle that was fought out here in Jackson’s day must be fought over again…The Federal Reserve Act should be repealed and the Federal Reserve Banks, having violated their charters, should be liquidated immediately. Faithless Government officers who have violated their oaths of office should be impeached and brought to trial. Unless this is done by us, I predict that the American people, outraged, robbed, pillaged, insulted, and betrayed as they are in their own land, will rise in their wrath and send a President here who will sweep the money changers out of the temple.

Monsieur le président, notre pays comporte l’une des institutions les plus corrompue qui ait jamais existé nul part ailleurs dans le monde. Je veux parler du bureau de la réserve fédérale ainsi que des banques de la réserve fédérale. Le bureau de la réserve fédérale, bureau gouvernemental, a trompé le gouvernement des États-Unis d’Amérique sur des montants plusieurs fois supérieurs à la dette nationale. Cette institution diabolique a appauvri et ruiné le peuple des États-Unis d’Amérique ; s’est elle-même mis en faillite et a pour ainsi dire mis en faillite notre gouvernement. Elle a réalisé cela par des biais légaux par lesquels elle opère, par la gestion frauduleuse des lois par le bureau de la réserve fédérale et par les pratiques de corruption des cupides vautours qui la contrôlent.

Ce dont nous avons besoin, c’est d’un retour à la constitution des États-Unis d’Amérique. Il nous faut un divorce complet entre la banque et l’État. La vieille lutte qui fut menée ici lors du jour de Jackson doit être menée à nouveau... L’acte fondateur de la Réserve fédérale doit être annulé et les banques de la réserve fédérale, ayant manqué à leurs obligations, doivent être immédiatement liquidées. Des fonctionnaires sans foi ni loi ont violé leurs serments et doivent être destitués puis trainés en justice. Si nous ne le faisons pas, je prédis que le peuple Américain, outragé, volé, pillé, insulté et trahi dans son propre pays, se soulèvera et exprimera sa colère en installant ici un président qui expulsera les fabricants de monnaie hors du temple.

- 
The Alan Greenspan Timeline

- 
Alan Greenspan’s testimony before the House of Representatives Committee on Oversight and Government Reform in Washington
- 2008, October 23

115 visiteurs en ce moment