Widgets Amazon.fr

Accueil > Au jour le jour > Taux de chômage comparés en Europe

Taux de chômage comparés en Europe

mardi 9 mai 2006

Le marché du travail en mars 2006 (source DARES-Anpe)

LE MARCHE DU TRAVAIL EN MARS 2006 (Données CVS)

Fin mars 2006, 2 288 300 demandeurs d’emploi sont inscrits en catégorie 1

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie 1 diminue de 1,3 % (-30 900) au
mois de mars en données corrigées des variations saisonnières (-1,4 % pour les hommes et -1,3 %
pour les femmes). Le nombre de jeunes demandeurs d’emploi décroît de 1,7 %. Sur un an, le
nombre de demandeurs d’emploi de catégorie 1 baisse de 7,5 % (-8,3 % pour les hommes et -6,5 % pour les femmes).

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie 1+6 décroît de 0,9 % au mois de mars (sont
inscrits en catégorie 6 les demandeurs d’emploi ayant exercé une activité occasionnelle ou
réduite de plus de 78 heures dans le mois).

En mars, le nombre de chômeurs de longue durée de catégorie 1, inscrits depuis au moins un
an à l’ANPE, diminue (-0,4 %). Parmi eux, le nombre de chômeurs inscrits depuis un à deux
ans baisse de 0,6 % et le nombre de ceux inscrits depuis deux à trois ans de 0,3 %.

Le taux de chômage au sens du BIT s’établit à 9,5 % à la fin du mois de mars

Il s’établit à 22,1 % pour les jeunes de moins de 25 ans présents sur le marché du travail,
8,7 % pour les actifs âgés de 25 à 49 ans et 6,5 % pour les actifs de 50 ans et plus.

Entrées et sorties de l’ANPE en catégorie 1 au cours des trois derniers mois

Le nombre des inscriptions en catégorie 1 enregistrées à l’ANPE au cours des trois derniers
mois augmente de 2,6 % par rapport aux trois mois précédents. Les entrées faisant suite à une
fin de mission d’intérim augmentent (+5,5 %), pendant que celles consécutives à une fin de
contrat à durée déterminée baissent (-1,1 %). Les entrées liées à un licenciement économique
diminuent (-3,2 %), alors que celles faisant suite à un licenciement pour un motif autre
qu’économique s’accroissent (+3,3 %). Le nombre de premières entrées décroît (-1,1 %).

Les sorties de l’ANPE au cours des trois derniers mois diminuent (-1,2 %) par rapport aux
trois mois précédents. Les sorties pour reprise d’emploi déclarée sont en baisse (-1,9 %), tout
comme les sorties pour entrée en stage (-9,0 %).

Consulter l’étude DARES