Widgets Amazon.fr

Accueil > Veille "habitat, logement et collectivités locales" > HLM et résidentialisation

HLM et résidentialisation

lundi 1er juin 2009

Je ne sais plus si je vous ai signalé cette étude de Sophie Chédiac, doctorante. J’ai son accord, mais le papier est sur un site distinct (metroples.revues)

Citation de son résumé :

Nous avons porté notre attention sur l’adaptation du modèle de
« résidentialisation » (outil phare au service de la réussite des opérations de
rénovation urbaine) à une problématique territoriale particulière : le quartier Mosson
à Montpellier (Zone Urbaine Sensible - ZUS). Les processus mis en œuvre sur ce
quartier au cours des dix dernières années ont connu des destins divers avec des
décalages forts entre intentions affichées et résultats obtenus. L’aboutissement de
notre réflexion nous a amené à comparer deux phases successives et assez
contrastées de résidentialisation. Nous avons évalué l’hypothèse selon laquelle ce
type d’intervention sur la forme urbaine a un impact sur le mode d’appropriation de
l’espace par les habitants et interrogé également sa contribution à atteindre l’objectif
de mixité sociale tant énoncé dans les discours. Cela revient à nous demander
comment les normes de « mixité sociale » et de « participation des habitants »
revendiquées par l’ANRU sont assimilées par les acteurs locaux et de fait intégrées,
diffusées localement au regard de la mise en œuvre d’un dispositif d’action publique
particulier.
- fin de citation -



Voir en ligne : le lien vers le papier cité (sur metroples.revues.org)