Accueil > Veille "habitat, logement et collectivités locales" > Crise immobilière : on vend, on ne vend plus...

Crise immobilière : on vend, on ne vend plus...

jeudi 23 octobre 2008

On vend (et on continue) ! Icade (ex - SCIC notamment - les filiales immobilières de la CDC pour simplifier) poursuit son programme de cession de logements parfois après déconventionnement (sortie du statut logement social), déconventionnement décrié et contesté par bien des élus locaux... et l’accélère même : plus de 5000 logements en 2008 (vendus à des prix compris entre 1000 et 2000 Euros le m2).

On ne vend plus ! La faillite de la banque d’affaires américaine Lehman Brothers avait permis de constater qu’en effet, les prix (comme les arbres ou les tours de bureaux) ne montent jamais jusqu’au ciel : l’opération Coeur Défense acquise au printemps pour un montant dépassant 2 Milliards d’Euros aurait été mise en vente à presque la moitié (Unibail aurait fait une offre de 1,2 MDS à Atemi, qui n’est pas une club de judo mais le prestataire du groupe récemment racheté). Démenti outragé et claironné par "Heart of La Défense SAS" : on ne vend pas et on n’y avait même jamais songé !