Widgets Amazon.fr

Accueil > Au jour le jour > Cherif Bouchelaleg, l’Algérien qui avait ému Nicolas Sarkozy

Cherif Bouchelaleg, l’Algérien qui avait ému Nicolas Sarkozy

mardi 29 août 2006

Des gendarmes ont ouvert le feu mardi sans faire de victime pour arrêter un suspect qui avait fait irruption près du lieu où Dominique de Villepin s’apprêtait à sortir d’un déjeuner avec des élus de Sallanches, a annoncé la préfecture de Haute-Savoie.

L’homme, qui conduisait une voiture volée, a été interpellé après avoir forcé un barrage de gendarmes à proximité du Centre polyvalent de Sallanches où le Premier ministre était venu clôturer les travaux du Conseil national de la montagne, a précisé la préfecture.

L’individu, dont l’identité n’a pas été révélée, a été très rapidement interpellé et les gendarmes ont »fait usage de leurs armes », selon Florence Sevestre, du cabinet du préfet de Haute-Savoie.

Selon elle, l’incident n’a fait aucun blessé et l’ordre est revenu presque aussitôt. M. de Villepin a repris sa visite peu après, se rendant dans une exploitation agricole.

 »Cet incident n’a rien à voir avec le Premier ministre », a déclaré pour sa part le lieutenant-colonel Olivier Kim, commandant du groupement de gendarmerie de Haute-Savoie.

Il a ajouté que le suspect a été »légèrement blessé » lors de son arrestation, »mais pas par balle ».

L’homme, un »délinquant notoire », a commis »plusieurs vols avec violence pendant le week-end. Aujourd’hui il a volé trois véhicules », a-t-il indiqué.

Le lieutenant-colonel Kim a précisé que le procureur de Bonneville, Vincent Le Pannerer, a diligenté une enquête et que le suspect »fait actuellement l’objet d’une mesure de garde à vue à Sallanches ».

L’homme interpellé est »quelqu’un de connu des services de police et de la justice », a déclaré à l’AFP le procureur de Bonneville, sans fournir aucun autre élément sur son identité.

Selon des témoins situés à proximité immédiate de la scène, trois tirs ont été entendus lors de l’incident.

Une journaliste de l’AFP a vu une BMW noire arriver précipitamment devant le cortège du Premier ministre, alors qu’il s’apprêtait à repartir après un déjeuner dans la salle polyvalente de Sallanches.

La voiture a pilé, a fait une sorte de tête à queue, avant de reprendre une route tangente.

Un hélicoptère de la gendarmerie a survolé la scène quelques minutes plus tard.

Le chef du gouvernement devait regagner Paris dans l’après-midi.

—> plus d’infos


Voir en ligne : Wiki